ET 

 LA 

 PRESSE . . .


 en parle ...

petites-bulles

 Édition Les Petites Bulles à Vannes
Journal du Télégramme du 5.01.2020
   http://lespetitesbulleseditions.fr
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"

Vannes Une maison d’édition jeunesse se fait sa bulle
Vannes vient de s’enrichir d’une nouvelle maison d’édition : les Petites Bulles de Caroline Petit.
 Spécialisée en jeunesse, elle espère notamment travailler avec les médiathèques locales.

 « Potion et Petite ourse »,
 « L’imagier des saisons des petites bêtes »
 ou « Bisbille, la sorcière catastrophe »…
 Crée en 2013, la maison d’édition
 Les Petites Bulles a déjà à son actif plus d’une vingtaine de livres jeunesse en cinq collections.
 Des formats originaux, imaginés par Caroline Petit.
 « Mon idée première a été de créer des livres tout en images, qui racontent une histoire, pour les enfants qui n’aiment pas lire.
 Qu’ils aient plaisir »,
 raconte Caroline Petit
. Aux côtés des albums et les « tout en images », elle a créé des imagiers à raconter,
 des premiers romans graphiques entre BD et album, ainsi que des mini-romans de première lecture avec vrai travail texte-image et un découpage par chapitres.

Paris pour Vannes
L’éditrice a eu plusieurs vies avant de se lancer dans cette aventure.
 Après un parcours universitaire en histoire et sociologie qui aurait pu l’amener vers la recherche
 elle s’est essayée à tous les métiers du livre, de la médiathèque à la librairie,
de la rédaction d’articles à l’exposition en galerie d’originaux d’illustration.
 C’est là qu’elle a eu le déclic.
 Puis il y a quelques mois, les Petites Bulles ont quitté Paris pour Vannes.
Un choix familial.
 « Vannes cochait tous nos critères », explique Caroline Petit,
 qui a des racines dans la forêt de Huelgoat.
La forêt et la nature ont d’ailleurs une place de choix dans ses livres.
 S’enraciner ici Être à Paris ou à Vannes ne changera pas sa manière de travailler :
 d’abord avoir un coup de cœur pour le / Être à Paris ou à Vannes ne changera pas sa manière de travailler :
 d abord avoir un coup de cœur pour le dessin.
 Ensuite, l’allier à un auteur. « On est une pépinière, une sorte de labo créatif, j’accompagne les projets sur le long terme.
 L’image, c’est l’éloge de la lenteur ».

 C’est aussi le paradis de l’imaginaire.
 Et avec les outils numériques, l’inspiration peut venir de France, de Grande-Bretagne, Belgique et même Argentine.
 Tout en faisant fabriquer les livres en France. « J’aimerais le faire en Bretagne »
. À peine arrivée, sa maison d’édition a déjà eu le soutien de la Région pour être au salon du livre jeunesse de Montreuil,
 il y a quelques semaines.
 « J’aimerais développer la présence locale des Petites Bulles »
. Après s’être présentée aux librairies vannetaises, elle se promet d’être sur les salons.
 « J’adorerais travailler avec les médiathèques autour de la création d’un livre ».
 Le début d’une histoire ?
 Pratique
Prix des livres : de 8,90 à 14,90 €
. Public : les 0-8 ans. Diffusion Serendip Livres. Disponibles en librairie et sur le site

D'après l'article  de  Catherine Lozac’h  du journal Le Télégramme du 5.01.2020

: Retour à la liste des Maisons d'édition

: Retour à l'accueil            CONTACT

A  B C  D  E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z