A  B C  D  E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

A PROPOS DU SALON DU LIVRE JEUNESSE  LORIENT

En 2019  du 22 au 27 novembre 2019


Programme détaillé
de ce salon sur le site

https://drive.google.com/file/d/1WXSwWQY2JNlG1gFHM-eTJ-DFoR3TyCqs/view

Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"

LE SALON DU LIVRE JEUNESSE DU PAYS DE LORIENT
Un évènement majeur en Bretagne
Une démarche originale
Depuis 2002, villes, associations, librairies, écoles, médiathèques et de nombreux autres professionnels et bénévoles réunis dans le collectif La Compagnie des Livres associent leurs compétences pour organiser une véritable fête populaire du livre jeunesse.

La démarche centrée sur les publics et le plaisir de lire en fait une manifestation originale, vouée à rassembler les générations, les cultures, les partenaires différents autour du livre, et à s’adresser ainsi à tous les publics, et en particulier aux publics non acquis à la lecture.

Un large partenariat
Outre les nombreux membres du collectif La Compagnie des Livres, les éditeurs invités et les villes partenaires (Lorient, Lanester, Quéven, Guidel, Kervignac, Gestel), le salon mobilise un grand nombre d'associations et de partenaires institutionnels.

Une dynamique sur l'année
Tout au long de l'année, les membres de la Compagnie des livres choisissent ensemble unethématique annuelle, un ou deux éditeurs invités pour les qualités de leurs publications, des auteurs choisis en comité de lecture et une scénographie élaborée pour faire de l’espace un lieu de lecture ludique.
Nous tentons de mettre en valeur tous les projets réalisés spécialement par les enfants des écoles, collèges, lycées, associations, centres sociaux et centres de loisirs. D’autres projets naissent du salon et se concrétisent durant le reste de l’année scolaire.

Une rencontre avec le livre
Les livres sont au plus près des enfants, des espaces de lecture confortables, des expositions, des spectacles de contes et des lectures d'histoires, des ateliers, des rencontres d’auteurs et illustrateurs sont mis en place dans les établissements scolaires et sur le lieu du salon.

En parallèle sont aussi organisés, durant la période du salon, des rencontres professionnelles qui permettent à un public professionnel de participer à des conférences, échanges et ateliers.

Le salon, c'est également l'occasion pour de nombreux bénévoles de participer à la mise en place et à l'animation auprès des publics.
 Une formation à l'animation du livre et à l'accueil du public leur est proposée en amont.

Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
A Lorient, du livre jeunesse à croquer !
La 18 édition du Salon du livre jeunesse s’ouvre vendredi à Lorient.
 Un grand banquet où les enfants et leurs parents vont se régaler…
Un livre ça peut se dévorer, s’engloutir ou se déguster doucement… Les enfants en sont friands.
 Et parce que l’appétit de lire s’acquiert dès le plus jeune âge,
la Ligue de l’enseignement
 leur a mitonné un savoureux programme  à l’occasion de la 18ième édition
du Salon du livre jeunesse, du 22 au 27 novembre 2019, à Lorient.

 Le thème de cette édition, A table ! est au diapason.
« Nous présentons un millier d’ouvrages en lien avec l’art et à la manière de manger,
 explique Emmanuelle Le Ménach, chargée de mission à la Ligue de l’enseignement du Morbihan.
 Aujourd’hui. Il faut absolument regarder ce qu’il y a dans nos assiettes. »
Qui dit banquet dit ingrédients, petits plats exquis et de bons cuistots pour vous cuisiner tout ça aux petits oignons.
 On dégustera donc des expos gourmandes,
 celle de Sandrine Berger et Alain Le Foll, la Minute papillon, une plongée au cœur de
l’univers de l’auteur-illustrateur Gaëtan Doremus.
 On mangera des yeux grâce à Véronique Cougoulat-Breitel.
 On rigolera à table
dans Queskonmange ? de Dominique Richard et on divaguera dans la maison-labo de Sandra Dufour et Arnaud Goualou.
 Il y aura des spectacles où les loups sont dans les choux, où les ogres cessent de manger les enfants
. On appréciera lesdéambulations de Phosphatine et Opaline aux fourneaux, créatrices de recettes improbables…
 Il y aura aussi des histoires de crocodiles qui ne mangent plus de bananes et de bonne soupe aux cailloux…
Un 18ième Salon bien dans son assiette et dans l’air du temps.
Gratuit, ouvert à tous, c’est le lieu où les livres prennent vie, où sont racontées des histoires épicées et sucrées.
Du 22 au 27 novembre2019, au palais des congrès de Lorient, organisé par la Compagnie des livres.

D'après  le journal Ouest France du 20.11.2018; article de Pierre WADOUX.
 

Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
« Lire ou écouter une histoire, c’est s’émerveiller »
L’interview d' Emmanuelle Le Ménach

chargée de mission à la Ligue de l’enseignement,
 est la cheville ouvrière du Salon du livre jeunesse à Lorient, le plus fréquenté de France par les élèves. Entretien

Quels sont les missions et le rôle de la Ligue de l’enseignement dans le Morbihan ?
La Ligue est un mouvement d’éducation populaire

. Elle défend la laïcité, et a inspiré les lois sur l’école « gratuite, obligatoire et laïque », à la fin du XIX siècle.
 Dans le Morbihan, nous sommes aujourd’hui une quinzaine pour accomplir nos missions
dans l’enseignement, les pratiques artistiques et culturelles, les activités sportives, de loisirs
 dans la formation professionnelle ou l’action sociale
. C’est peu, si l’on compare à la fédération de Marseille (300 personnes) mais, en Bretagne,
 nous travaillons en réseau. Nous sommes épaulés.

 Vous œuvrez en particulier auprès du public jeune.Quelles sont vos principales actions ici ?
Outre le Salon du livre jeunesse lancé voici dix-huit ans à Lorient,
 nous intervenons
 au centre pénitentiaire de Plœmeur et à la Maison d’arrêt de Vannes,
 en coordonnant la programmation culturelle en coopération avec le SPIP (Service pénitentiaire d’insertion et de probation du Morbihan).
 Nous proposons des sessions de formation à destination des collèges,
 notamment pour former des délégués de classe
 nous menons des missions pédagogiques sur le harcèlement, les dangers d’internet et
des réseaux sociaux, sur l’égalité filles-garçons.
 Nous proposons également des formations Bafa (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animation),
 et nous organisons des séjours scolaires de découverte.
 Nos actions sont aussi sportives via l’Ufolep (Union française des œuvres laïques d’éducation physique ) et l’Usep (Union sportive de l’enseignement du premier degré).
 Nous soutenons techniquement et administrativement les petites associations affiliées à la Ligue de l’enseignement, comme nous épaulons les bénévoles de plus de 50 ans de l’opération
« Lire et faire lire », dont le but est de lire des histoires aux enfants.

Pour la Ligue, donner aux plus jeunes le goût de la lecture est une véritable mission ?
D’une certaine façon.
 C’est aussi pour cela qu’est né le Salon du livre jeunesse, il y a dix-huit ans
. À l’époque, les acteurs du livre avaient envie d’engendrer un événement capable de rassembler un large public.
 Nous avons œuvré à la création d’une manifestation qui a d’abord commencé à l’école d’arts de Lorient
, en bénéficiant d’une scénographie des étudiants, puis à l’Hôtel Gabriel, la galerie du Faouëdic,
avant de se stabiliser au Palais des congrès depuis 2005,
 où nous accueillons entre 15 000 et 18 000 visiteurs pendant cinq jours.

 Trois Dates

1866
Création de la Ligue de l’enseignement par Jean Macé
. La fondation de la ligue française de l’enseignement a inspiré
 les lois sur l’école « gratuite, obligatoire et laïque », à la fin du XIX siècle.
 2001
 Lancement du premier Salon du livre jeunesse à Lorient.
 D’abord pendant trois jours, puis cinq, vu le succès rencontré.
 2021
 Le salon fêtera ses vingt ans. Une véritable odyssée pour les organisateurs.
L’occasion, peut-être, d’atteindre les 20 000 visiteurs et d’y recroiser les jeunes lecteurs, devenus grands.

D'après l'article du journal Ouest France du 24,11,2019

Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"

EN 2018 :
DU 23 AU 28 novembre


Article du journal Ouest France du22.11.2018

Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
 2017

DU 26 AU 29 NOVEMBRE

 La 16ième édition du salon du livre jeunesse du pays de Lorient

Pour petits et grands, le livre jeunesse est à la fête
Le salon du livre jeunesse du pays de Lorient court jusqu’à mercredi.
 Il attire un large public scolaire et séduit les familles qui, ce week-end, peuvent rencontrer les auteurs.
 Ici et là, on se pose et on prend le temps. On écoute des histoires, on s’avachit dans les canapés.
 Et on lit…
 Jusqu’à mercredi se tient la 16 édition du salon du livre jeunesse du pays de Lorient.
 Un événement bien ancré dans les agendas culturels, qui attire autant le public scolaire que les parents.
 « J’ai beaucoup aimé l’affiche du salon, réalisée par l’illustratrice Fanny Ducassé.
 Je trouve son univers très poétique. C’est chouette de pouvoir rencontrer les auteurs »,
 glisse dans un sourire une jeune maman venue de Quéven.
Sur la poussette, déjà posées, une pile d’albums. « Il y a des cadeaux aussi ».

 Cette année,
la compagnie des livres, coordonnée par la ligue de l’enseignement, organisatrice de l’événement,
a choisi pour thème
 « Tout. e petit.e, très grand.e ». « Qu’est-ce qui aide à grandir ? »,
 pose très justement Emmanuelle Williamson, adjointe au maire, chargée de l’éducation et à la culture.
 « Ici, on se met à hauteur des petits. On devient sujet quand on devient lecteur. »
 « Qui doit accompagner les politiques culturelles ? »
L’élue cite deux dispositifs qui, au-delà du salon, sont reflets d’actions culturelles de proximité
. À l’attention d’élèves en grandes sections de maternelle, CP et CE,
qui pourraient avoir des difficultés d’apprentissage,
 il y a le « coup de pouce clé » où lors de séances hebdomadaires, les enfants sont accompagnés.
 « Des livres à soi »
 forme à la médiation avec l’idée que le  « livre est aussi important en termes de dignité ».

 Le salon du livre jeunesse donne sens, à travers des rencontres auteurs, des lectures, des animations, des expos.
 Tout cela a un coût, est une question de volonté politique.
 La Région, partenaire du salon, consacre cette année un budget d’1,4 million d’euros au nom de sa politique autour du livre.
 « Toutes les collectivités ont des contraintes budgétaires,
 rappelle Stéphane Le Guennec, président de la ligue de l’enseignement du Morbihan.
 On encourage les associations à rechercher du mécénat. »
 Il pose une question centrale :
 « Qui doit accompagner la politique culturelle ? Doit-elle dépendre d’entreprises privées ?
 Nous sommes encore fiers d’avoir les subventions d’organismes publics. »
. Entrée libre.
D'après  le journal Ouest France du 26.11.2017 : article  de Loîc Tissot



 

 Retour à l'accueil  : 

A  B C  D  E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z



CONTACT