A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE  B
 
BITAINE  JEAN FRANCOIS
Elven
Le Ragondin a du plomb dans l'aile ! (2012)

 Auto éditeur

Bio-biblio-graphie(s)

LE SITE:
http://www.lereveildeneufchatel.fr/2012/09/07/paralyse-en-2009-il-reve-dun-semi-marathon-en-2013/
donne

Paralysé en 2009, il rêve d'un semi-marathon en 2013

Après trois ans de combat contre une maladie qui l'a cloué sur un fauteuil roulant, l'ancien gamin de Conteville veut courir un semi-marathon en 2013
. Il le raconte dans un livre.

Jean-François Bitaine est aujourd’hui un écrivain au corps meurtri et
 à l’esprit du boxeur.
L’ancien élève de Conteville (près d’Aumale) a fait du chemin depuis la communale. A chaque KO, il se relève plus fort et “reste un homme debout”
. Dans son deuxième livre (Le ragondin a du plomb dans l’aile) ,
 il raconte son plus grand combat.

Celui contre une maladie rare qui l’a cloué sur un fauteuil durant plusieurs mois.
 Mais depuis qu’il a retrouvé l’usage de ses jambes, il n’a plus qu’une obsession : faire un semi-marathon. 

A 63 ans, Jean-François Bitaine n’est pas du genre à accepter la fatalité.
  Dans son premier livre paru en 2008 (Le Syndrome du ragondin),
 il racontait sa vie à Conteville avec son père instituteur au village et correspondant du Réveil.
 Il tentait de faire passer un message positif sur le sens de la vie.
 Dans son deuxième ouvrage qui vient de paraître, c’est une autre histoire qu’il raconte.

Son histoire contre la maladie.
“Je ne pouvais plus appuyer sur un tube de dentifrice”

“Le livre commence en 2010 au moment où tout va bien,
 où je grimpe à vélo le col de Tichka entre Ouarzazate et Marrakech. C’est là que commencent mes premières allusions à la maladie de laquelle je viens de sortir” explique-t-il.
Sportif assidu (il courrait le marathon de New-York en 1990),
 Jean-François Bitaine souffrait depuis 2003 d’un mal qui le rongeait. “J’ai d’abord eu des soucis avec mes jambes puis mes bras.
 La maladie est arrivée progressivement en 2003-2004.
 Puis un jour, je n’avais plus de force dans les mains.
 Je ne pouvais même plus appuyer sur un tube de dentifrice”.
 Le corps se paralyse peu à peu.
 Le premier diagnostic est dramatique
:Sclérose latérale amyotrophique (SLA ou maladie de Charcot).


 

 En 2009, ses membres supérieurs sont atteints et son corps se paralyse.

.“Puis c’est le miracle” assure-t-il.
 Un nouveau diagnostic évoque une neuropathie multifocale.
 “C’est moins grave”.
 Le corps fabrique un surplus d’anticorps inutiles.
 Mais la maladie s’attaque aux gaines de ses nerfs.
 Après des mois à l’hôpital au rythme de dix hospitalisations de huit jours toutes les 5 semaines,
 Jean-François Bitaine réussi à retrouver l’usage de ses jambes.
 Malgré un petit AVC sans gravité,
 “je suis toujours resté un homme debout” martèle-t-il.
 Il lui faudra tout de même plus de 400 séances de rééducation auxquelles il s’astreint encore aujourd’hui, pour récupérer sa motricité.

Deux voeux
“Lorsque j’étais sur mon lit d’hôpital à Vannes en 2009, je me suis fixé deux objectifs.
 Le premier était de remonter sur un vélo pour franchir le col de Tichka. Je l’ai fait en 2010.
 Le deuxième c’est de courir un semi-marathon.
 Je le ferai l’année prochaine si ma période de rémission continue”.


paru en 2008

 

Contact avec l'Auteur

Pour joindre l'auteur :     jfbitaine@hotmail.fr

Pour avoir un bilan sur le premier ouvrage :   http://jfbitaine.wordpress.com/
     

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z


CONTACT