A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE  B
 
BOUCHARD-SALVAN CARMEN

Les Créations de Carmen (2014 )

Editions M6  SINGER

Erdeven


La genèse de l'ouvrage

Article du journal Ouest France du 25 .8.2014
Télévision. Une Erdevennoise participe à
 "Cousu main" sur M6
Carmen Bouchard-Salvan participe à « Cousu main », la nouvelle émission de couture diffusée sur M6 le 30 août 2014 ,à 18 heures.
Cette autodidacte, Erdevennoise d'adoption, et Québecquoise d'origine,
 souhaite transmettre sa passion.
"J'ai commencé à l'âge de 5 ans. Depuis, je couds comme je respire, déclare-t-elle.
Ma garde-robe est entièrement cousue main."
On y trouve des vêtements de tous les jours, mais surtout, une vingtaine de robes de créateurs.
 "Je possède une centaine patrons qui me permettent de réaliser des modèles haute-couture. " Parmi eux, la célèbre robe Mondrian d'Yves-Saint-Laurent, réalisée à partir d'un patron de 1967.

Des professionnels reconnus
Les dix candidats s'affronteront lors de différentes épreuves présentées par Christina Cordula.
 Ils seront encadrés et jugés par Amparo Lellouche, une modéliste, et Julien Scavini, un tailleur:
 deux professionnels reconnus du secteur.
Le gagnant du concours publiera un livre avec ses patrons, des photos de ses créations
 dans l'émission et des explications pour réaliser ces pièces.

Avec « Cousu Main », la couture redevient à la mode !

Pendant plusieurs semaines, dix couturiers amateurs venus de toute la France et même de Belgique
 vont réaliser sous vos yeux des vêtements que nous portons tous au quotidien :
 d'un simple chemisier à la plus spectaculaire des robes de soirée en passant par une salopette pour enfants,
 des tenues pour homme ou encore un ensemble de lingerie.
 Ils sont électricien, vendeur, mère au foyer, architecte, étudiant, médiatrice de quartier...
 À travers les épreuves proposées par un jury de professionnels de la couture,
 ils vont vous prouver que l'on peut faire en peu de temps des vêtements incroyables, à moindre frais,
 et qui ne ressemblent pas à ceux de votre voisin.
 Pour cette 1ère semaine de concours, nos rois de la paire de ciseaux vont travailler la matière
 la plus utilisée dans le monde : le coton.
 Ils vont devoir réaliser, en seulement 3h30, une jupe droite en suivant un patron imposé.
 Ils auront également la lourde tâche de customiser un tee-shirt basique en un tee-shirt de soirée
 digne des plus grands créateurs en à peine 2 heures
. À l'issue de ces deux épreuves, un des couturiers sera éliminé du concours.
 Qui saura tirer son épingle du jeu ? À vos fils, à vos aiguilles, cousez !
    Livre : M6 éditions , SINGER ! prix 23,90€TTC


La gagnante de l'émission Cousu Main de M6 publie un livre de conseils.
Les créations de Carmen. A la portée des débutants, son ouvrage est une invitation à la couture. Elle y présente ses plus belles créations et
 dispense ses conseils avisés.
Avec 11 patrons inclus, à taille réelle (du 36 au 48)

 
Le blog de Carmen : www.carmencitab.com

Interview de l'auteur

Article du journal Ouest France du 15.10.2014
Carmen Bouchard-Salvan, couturière habitante d'Erdeven, a remporté l'émission Cousu main. diffusée sur M6, le mardi 14 octobre.2014 et
  le titre de Meilleure couturière de France.


 

Cette autodidacte, québecoise installée à Erdeven (Morbihan), a participé à Cousu main,
 émission de couture diffusée sur M6. Elle souhaitait ainsi transmettre sa passion.
En participant à l'émission cousu main, Carmen Bouchard-Salvan souhaitait transmettre sa passion .
Nous avions rencontré Carmen en août dernier (parution du 26 août 2014) :

D'où tenez-vous cette passion pour la couture ?
C'est une histoire de famille, une passion qui se transmet de femmes en femmes.
 J'ai reçu une petite machine à coudre à l'âge de 5 ans et je me suis prise au jeu.
En grandissant, j'ai commencé à customiser mes vêtements pour les rendre plus féminins.
 Je m'inspirais des revues de mode pour créer mes propres pièces et j'ai appris à suivre un patron.
 Aujourd'hui, c'est instinctif, je couds comme je respire.

Vous avez pris des cours pour vous perfectionner ?
J'ai de nombreux livres et j'ai pris des cours sur internet avec des grands noms de la couture.
 L'arrivée de cet outil a été fantastique. On y trouve un nombre impressionnant de blogs et de tutoriels.
 Ma courbe de progression a été exponentielle.

Plus qu'un simple passe temps, la couture fait partie intégrante de votre vie ?
Oui car ma garde-robe est entièrement « cousue mains ».
 Robe, pantalon, manteau, sac à mains. En coton, soie, cuir ou laine... Je fais tout moi-même.
Comme les architectes, j'aime le processus de fabrication.
Cela permet de contrôler son image. C'est l'une des beautés de la couture : la liberté.

Que trouve-t-on dans votre garde-robe cousue main ?
Je couds à l'inspiration, donc ma garde-robe est assez éclectique.
 On trouve des vêtements de tous les jours mais surtout, une vingtaine de robes de créateurs.
 Je possède une centaine de patrons qui me permettent de réaliser des modèles haute-couture.
 Parmi eux, la célèbre robe Mondrian d'Yves-Saint-Laurent, réalisée à partir d'un patron de 1967.


 En finale: La robe qui a enthousiasmé le jury

Pourquoi avoir décidé de participer à cette émission ?
Lorsque j'ai découvert la version anglaise je me suis dit : « si ça arrive en France, j'y vais ».
 C'est une émission très positive, didactique et dynamique.
 Je me suis inscrite dans un esprit de transmission.
 Si on réussit à donner envie aux gens de coudre eux-mêmes leurs vêtements, on aura tout gagné.

Quels ont été vos points forts ?
Mon grand calme et ma patience.
 Lorsque le chronomètre se faisait de plus en plus pressant, j'arrivais à respirer assez fort pour rester zen.

Quel a été le défi le plus compliqué ?
L'épreuve des vêtements pour enfants. Je n'ai pas souvent eu l'occasion d'en concevoir.
 J'ai beaucoup de savoir mais quand il faut mettre la théorie en pratique, parfois, ça se corse.

Quel bilan tirez-vous de cette expérience ?

Très positif. Pour la première fois, j'ai côtoyé des professionnels reconnus du secteur :
 Amparo Lellouche, une modéliste, et Julien Scavini, un tailleur.
 J'ai toujours une folle envie d'apprendre. J'aurais voulu laisser la couture de côté pour aller discuter avec eux.
J'ai aussi rencontré des gens très bien. Il y avait une bonne ambiance entre les concurrents, aucune animosité.
 Le niveau était très élevé et nous avons partagé nos astuces.
 Cela nous a tiré vers le haut. Si c'était à refaire, j'irai sans hésiter.

 

Page réalisée le 13.12.2014

Petit plus: En dédicaces à Locmariaquer  le 23.12.2014
à la Librairie du Golfe


 

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z


CONTACT