A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE  B
 
BARON  SIMON
La Roche Bernard
De la souffrance à l'amour (29.08.2016)

Editions Le livre  ouvert

www.lelivreouvert.com
Présentation par l'Editeur

LE PÈRE SIMON BARON est prêtre,
 et curé de la Roche-Bernard dans le Morbihan. Mais c’est aussi un homme qui a vécu une enfance douloureuse,
 marquée par la violence.
 En cette année de la miséricorde, il veut raconter son itinéraire, et témoigner qu’au cœur de toute souffrance,
 une lumière demeure qui permet d’avancer sur un chemin de reconstruction,
 même si cela peut prendre du temps.
 Ce chemin peut conduire jusqu’au pardon, source de libération.
 Ce livre est une véritable bouffée d’oxygène dans un monde confronté au doute, et à la désespérance

. En résumé
Simon Baron évoque son enfance difficile, son père alcoolique sa mère distante,
 sa découverte de la religion catholique et son souhait de devenir prêtre.

Prix 11€90

Articles parus à la sortie de son ouvrage  

    1- D'après  le journal Ouest France du 5.10.2016

Le Père Simon Baron livre "un cri d'amour"

Le Père Simon Baron, curé de La Roche-Bernard raconte son enfance cabossée dans "De la souffrance à l’amour".
 Mardi 4 octobre 2016, il a rencontré des lecteurs à la librairie La Procure de la Maison du Diocèse, à Vannes.
« Votre livre est un témoignage rare. Il n’est pas fréquent qu’un prêtre parle ainsi,
 de là où il est passé, lance cette lectrice.
 Votre histoire prouve qu’on peut s’en sortir, évoluer ».

Au travers d’un entretien, le curé de La Roche-Bernard raconte son enfance
, son chemin vers la foi, le pardon. 
« Les quatorze premières années de ma vie ont été un enfer. L’enfer, c’est le refus de l’amour », explique-t-il.
Il parle de sa mère « bonne catholique pratiquante mais pas chrétienne ». 
Celle-ci lui fait croire qu’il est le fruit d’un viol par son père.
 é devenu homme et prêtre debout, éditions Le Livre ouvert. Prix : 11,90 €. Droits d’auteur reversés aux communautés du Cénacle.


L'auteur
Elle ne le regarde pas, n’a pas de geste de tendresse.
 Il décrit aussi la violence familiale, celle de son père alcoolique… Et dénonce surtout le non-dit
.« Lorsque j’ai revu ma mère il y a quelques années, je lui ai dit : Pendant trente ans, tu m’as tué avec quatre lettres : chut ».
Dans son parcours, Simon Baron, né il y a cinquante ans à Hennebont,
 fait une rencontre déterminante dans sa paroisse : le père Adam.
 Il saisit sa main et devient enfant de chœur.
 « J’ai aimé cet homme comme un père. Il m’a donné des responsabilités, m’a aidé à me mettre debout ».
 Le jeune homme est devenu prêtre à 21 ans.
Un prêtre plein d’humour, proche des gens qui raconte son chemin sans pathos mais avec une belle énergie.
Simon Baron cherche à comprendre le comportement de ses parents à qui il a pardonné.
 « Ce livre est un cri d’amour. Oui on peut s’en sortir, mais il faut s’en donner les moyens ». 
Humble, il lâche :
 « Ma force, c’est de croire que ce qui n’est pas possible sur terre est possible au ciel ».
De la souffrance à l’amour, enfant mal-aim

2- D'après  le journal le Télégramme du 5.09.2016

Témoignage de vie et de foi du père Simon Baron
Ordonné voici 21 ans, ce prêtre diocésain a choisi cette rentrée pastorale pour partager son expérience dans un livre qu'il adresse à tous ceux qui souffrent et qui sont en détresse.

Une enfance pas très heureuse
« Ce livre est le fruit d'un long travail personnel. En 1995, juste après mon ordination,
 j'avais écrit un petit feuillet de quelques pages à ma famille.
 Je savais au fond de moi, comme un appel intérieur, qu'un jour j'écrirais quelque chose de plus consistant.
Je souhaitais témoigner de ma foi, de la présence de Dieu à mes côtés depuis mon enfance,
 malgré la dureté de celle-ci »,
 dit en substance le père Simon.

Une enfance marquée
Ce dernier, aujourd'hui en responsabilité de six paroisses et archiprêtre du pays de Vilaine,
 est le dernier de quatre enfants.
 De cette enfance, il dit pudiquement qu'elle a été marquée par une profonde violence affective et verbale.
A son sens, des blessures physiques auraient été préférables :
 « Elles auraient été circonscrites, visibles et soignables...
 J'aurais préféré être battu. J'étais le petit dernier et je pense que
j'ai plus ressenti cette violence et le poids des non-dits.
 Mes parents m'ont donné la vie et, pendant longtemps, j'ai dit qu'ils m'avaient aussi donné la mort. »

Ce témoignage est celui d'un enfant qui a souffert, est celui aussi d'un homme qui ose faire la vérité sur sa vie :
 « Ma foi a été déterminante dans mon parcours. Elle a toujours été claire et directrice.
 Il y a eu des rencontres mystérieuses qui m'ont fait basculer du bon côté... et qui m'ont permis le pardon. »

Interviewé par un journaliste, le père Simon a eu envie que son livre s'articule comme un dialogue,
pour que les lecteurs se sentent directement mêlés à cet ouvrage.
En réalisant que ce projet intervient durant cette année de la Miséricorde, il y voit un signe :
 « Dieu attendait que je sois bien dans mes baskets pour que je puisse témoigner et que cela serve à d'autres. »


Les droits reversés aux communautés du Cénacle
Simon Baron a toujours été touché par l'oeuvre de soeur Elvira, religieuse italienne, qui accueille des jeunes toxicomanes et les remet debout :
 « J'ai visité une communauté du Cénacle en Bosnie-Herzégovine. Je me dis que j'aurai pu, moi aussi,
 frapper à sa porte. Je souhaite que ce livre serve à soulever les couvercles, à ouvrir des tombeaux. »
 
C'est ainsi que les droits d'auteur de ce livre seront reversés intégralement à ces communautés du Cénacle.
Dans son éditorial du bulletin paroissial, qui paraîtra dans une semaine, le père Simon se dévoile :
« Ce livre est un cri d'amour pour le Christ et l'Humanité, mais aussi d'espérance en l'avenir.
 Ce livre est pour « toi » que je ne connais pas et qui peut-être est enfermé dans ta souffrance
. Lis et tu comprendras, par cet humble témoignage, que l'horizon n'est jamais bouché. »


De la souffrance à l'amour, aux éditions du Livre Ouvert (www.lelivreouvert.fr).
 L'ouvrage, dont le sous-titre est Enfant mal-aimé devenu homme et prêtre debout,
 est en vente dans les librairies,  à la FNAC, etc


Page réalisée le   2.01.2017

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z


CONTACT