A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE  B
 
BONHOMME  PHILIPPE

écrivain-réalisateur cinéma

Auray
27 SECONDES (3.12.2003)

 Aux Editions La Bruyere
www.labruyere.fr/ mais édition  épuisée
Présentation par  " Amazon "

https://www.amazon.fr/27-secondes-Philippe-Bonhomme/dp/2750000130

Un homme qui quitte sa femme, une chanteuse belle et triste,
un premier avion pour Paris, une nappe à carreaux vichy,
 un patron de pizzeria affable,
 le premier étage d'une maison sans caractère,
 une vieille diva excentrique, un chercheur obsédé,
 une boîte de nuit au large du Venezuela, un oeuf avec le jaune qui coule,
 un producteur cocaïnomane,
 une petite maison de bois blanc en bordure d'océan,
 un coup de téléphone du bout du monde,
 une parolière new-yorkaise, des choristes black,
 une petite blonde constipée,
 un animateur TV arrogant...

 Un chassé-croisé vif et émouvant, une passion improbable et des destins qui basculent sur fond de succès planétaire

Prix : en occasion sur Amazon:
Très bon état 2.99€ + frais de port
comme neuf 8,47 € + frais de port

Connaissance de l'Auteur

 D'après  le journal Ouest France du14.4.2017
Philippe Bonhomme, de La Réunion à Auray
Ce réalisateur de 49 ans, dirigeant de sociétés de production, vient d’emménager à Auray,
après quinze ans à La Réunion.
 L’un de ses documentaires vient d’être diffusé sur France Ô.
Portrait
L’un de ses documentaires, intitulé Futur et tourné à La Réunion avec le photographe Reza ,a été diffusé fin mars sur la chaîne France Ô. Sur Facebook, la bande-annonce a été visionnée 771 000 fois.
Producteur et réalisateur, Philippe Bonhomme vient de s’installer à Auray.
 « Un chouette endroit pour vivre », sourit-il.
Originaire de Lyon, Philippe Bonhomme vient de l’écriture.
 Il était directeur de création dans un groupe de communication.
 Puis, en 2003, avec un collègue, il rachète une agence à La Réunion, Globe communication, laquelle a intégré le groupe TBWA en 2014. Il a vécu quinze ans à La Réunion.
« L’âme du film est laïque »
Pendant cette période, Philippe Bonhomme a créé d’autres structures :
 une société de production en événementiel (Event56), de concerts dans l’Océan indien ;
 une entreprise de production audiovisuelle (documentaires, jeux, clips notamment), On en parle mercredi. Ensemble, elles emploient une trentaine de personnes en CDI, pour un chiffre d’affaires de 1,5 à 2 millions d’euros.
 « Je réfléchis à filialiser, à Auray, Event56 et On en parle mercredi. »
 C’est cette dernière qui a produit Futur.
 « On fait des choses qui nous tiennent à cœur », pointe Philippe Bonhomme.
 « Politique et sociétal »,
 Futur parle de La Réunion.
 Dans l’île, « six, sept religions et cultures cohabitent et cela se passe bien ».
 Le propos :
 « Sans faire d’angélisme, montrer l ’ exemplarité du vivre ensemble, en ces temps où le rejet des différences et le débat sur les « migrants «, que je préfère appeler réfugiés, font rage. »
 Un discours « qu’on est fiers de porter », reprend le réalisateur, en ajoutant : « L’âme du film est laïque. »
 Depuis la diffusion à la télévision, il a été contacté par des festivals, qui veulent le projeter.
 Des discussions sont aussi en cours avec des distributeurs,
 pour l’étranger (GrandeBretagne, Allemagne, Espagne). Un beau succès.
« Coup de cœur »
Avec son épouse, Inga, néphrologue à l’hôpital de Vannes, et ses deux enfants,
 Nayika, 8 ans, et Lounes, 6 ans, le réalisateur n’a pas choisi Auray par hasard.
Tout d’abord, pourquoi la Bretagne ? 
« Le tempérament breton, la terre, avec une âme, nous vont bien.
 Ensuite, nature, microclimat, environnement pour les enfants. On a croisé plein de critères.
 Cela nous a donné le Golfe du Morbihan. »
 Ensuite le couple est venu passer des vacances, de Sarzeau à Quiberon.
 « On a hésité, puis on a eu le coup de cœur pour Auray. »
 Un clin d’œil, tout de même : la musique de Futur est jouée par le groupe Saodaj’, qui a déjà tissé des liens avec… la Kevrenn Alré, dans le cadre du projet Breizh kabar
. À Auray, Philippe Bonhomme souhaite « développer un équilibre de vie, entre écriture et réalisation » notamment. Auteur d’un roman publié, de nouvelles et de paroles de chansons pour des rappeurs,
 il a aujourd’hui « très envie d’écrire une pièce de théâtre, d’essayer de trouver des collaborations musicales »
 Il travaille aussi sur des projets audiovisuels dans la région, tout en gardant le lien avec ses sociétés à La Réunion.
« Faire à la fois des projets internationaux et du local, cela me va bien.
 On s’est installé pour rester, on va tout faire pour s’intégrer. »
Article de Virginie JAMIN.

Scénario de son dernier film

Reza ou le futur du monde
Résumé
Un vieux conteur, au pied d'un arbre sacré, nous annonce la venue d'un célèbre photographe en un pays imaginaire.
Le photographe, c'est Reza Deghati, l'homme dont «les images, instants de poésie,
 se veulent des témoignages de notre humanité sur les routes du monde».
Le pays imaginaire, c'est FUTUR, une contrée magnifiquement métissée qui invite à l'admiration et à la réflexion.
Confronté à l'esthétique et à l'harmonie d'une jeunesse multicolore à la fois naïve et visionnaire,
Reza devra affronter les doutes et les craintes de notre monde actuel,
 ainsi que ses propres démons pour trouver la réponse à une question universelle.
Et si FUTUR existait?


 

Page réalisée le 17.4.2017


 

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z


CONTACT