A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE  B
 
BECKER  ROLAND
Vannes
JOSEPH MAHE
PREMIER COLLECTEUR DE MUSIQUE POPULAIRE DE HAUTE ET BASSE BRETAGNE. ( 5
.2017)

 Editions Presse Universitaire de Rennes
http://www.pur-editions.fr/

Découverte de l'Auteur par un article de presse

D'après l'article  de Didier Gourin du journal Ouest France du 09.08.2017

Mahé, premier collecteur de musique, tiré de l'oubli

Roland Becker, musicien, auteur du livre :
 Joseph Mahé, premier collecteur de musique bretonne.
Il fut le premier à collecter des airs de musique bretonne il y a deux siècles.
 Le musicien Roland Becker redonne vie à Joseph Mahé et
 raconte l'histoire étonnante de ce défricheur.

Entretien
Qu'est ce qui vous a poussé sur les traces de Joseph Mahé (1760-1831) et à mener cette longue enquête sur son travail de collecte de la musique populaire bretonne ?

J'ai eu envie de faire le livre que je n'avais pas dans ma bibliothèque.
En 1973, je participe à la première édition du Kan ar bobl (chant du peuple,
concours de musique bretonne)

 Je me présente avec mon ensemble, Kavadenn (Création).
 C'est la date décisive, le dimanche de Pâques 1973. Je gagne le concours.
 Et après les résultats, Polig Monjarret (à l'origine de BAS,
l'assemblée des sonneurs, et de la création des bagadoù) vient me voir avec le chef de choeur de Sainte-Anne-d'Auray.
 Ils me glissent : « Nous avons quelque chose qui peut t'intéresser. »
Je vais donc voir ce prêtre, l'abbé Derrian, qui me dit :
 « Nous avons retrouvé un manuscrit du XIXe siècle et ces airs bretons semblent très anciens.
 Ils ont été recueillis par un abbé, Joseph Mahé. »
 Il me donne des photocopies.
 C'est un peu resté dans un tiroir pendant 20 ans...
 En 1994, je réalise un film sonore sur ce que l'on entend vers 1820 dans le pays de Vannes, le pays de Mahé.
 C'est là que ça commence.
Je puise des airs dans les manuscrits de Mahé.

C'est donc le début. Ce qui vous passionne chez Mahé ?
Le personnage et son époque
. Comment a-t-il mené cette collecte ? Il est très moderne pour son temps.
 Quand on parle de musique bretonne, on évoque plutôt le XIXe siècle.
 Et lui est né en 1760 ! On progresse en allant chercher, au plus loin, les racines les plus profondes,
 pour faire quelque chose de moderne et d'actuel. C'est le premier collecteur et le plus ancien.
 C'est un précurseur, et un érudit. Il sera notamment bibliothécaire de la ville de Vannes et chanoine de la cathédrale. On l'appelle alors « l'érudit morbihannais ».
 Le préfet le sollicite pour écrire, en 1825, un livre sur le Morbihan.
 On y trouve des références de textes grecs, hébreux, romains.

Et ce grand oubli ?
Dans son livre il parle, par exemple, des mégalithes, des jeux anciens.
Et il y a un petit chapitre sur les chants populaires dans le Morbihan.
Et puis, le livre est oublié.
 Et 120 ans plus tard, en 1945, un autre chanoine de la cathédrale de Vannes retrouve dans les archives le manuscrit qui a servi à ce chapitre.
 Il faisait peut-être du rangement... Sauf qu'il y a 285 partitions.
 Dans le livre, il n'a pas pu tout mettre.
 Ces partitions arrivent dans les mains de Polig Montjarret, et il publie des airs dans la revue de BAS, Ar Soner.
Mais cela n'intéresse personne.
 Nous sommes en 1961-1962. Vingt ans plus tard, d'autres airs sont publiés dans la revue de Datsum,
Musique bretonne. Et c'est pareil...

Et pourtant on dit que le travail de Mahé est le « Trésor des sonneurs bretons » ?
C'est pour cela que j'ai fait ce travail d'historien, pour resituer le personnage, son époque.
 Il avait moins de 40 ans lors de la Révolution. Tout cela fait avancer un peu notre histoire.
Je prépare aussi un disque avec essentiellement des airs de Mahé.

 Joseph Mahé, premier collecteur de musique populaire de Haute et Basse-Bretagne (347 pages, 34 €)
 est publié par les Presses universitaires de Rennes et Dastum.
 

Renseignements complémentaires sur les sites :

Sa biographie:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Roland_Becker

Sur le site de  l'Editeur:
http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4369

Autre article de presse:
1
- Le  Telegramme
http://www.letelegramme.fr/bretagne/r-becker-les-danses-du-xviiie-renaissent-11-05-2017-11507839.php

2- Ouest france du 30.12.2017:
Grâce à des bénévoles passionnés,
 la Bretagne a pu préserver son patrimoine musical.
Ces collecteurs ont sillonné la campagne pendant de longues années, magnétophone à l’épaule, pour enregistrer, auprès des anciens,
 des airs de musique et des chansons.
Cette longue chaîne entre les générations a eu un premier maillon.
 Il s’appelait Joseph Mahé.
.

 Ce prêtre a recueilli et noté, il y a deux siècles, les airs de musique populaire de l’époque
 Jusqu’à présent, le travail de ce précurseur n’avait pas été accessible au grand public.
Roland Becker, musicien, et aussi professeur et chercheur, a entrepris de raconter la vie et
 l’œuvre de Joseph Mahé (1760-1831)
. Le sujet a passionné l’auteur qui, durant des années, a recherché tout ce qu’il a pu sur Joseph Mahé,
 et son héritage musical dont on dit qu’il reste le « Trésor des sonneurs bretons ».
 Un trésor qui est maintenant à la disposition de tout le monde.
 L’ouvrage de Roland Becker, Joseph Mahé,
 premier collecteur de musique populaire de Haute et Basse-Bretagne, a été publié par les Presses universitaires de Rennes et l’association Dastum.


Page réalisée le 31.12.2017

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z


CONTACT