A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE  B
 
BOULAIS JEAN-JACQUES

Pontivy

FEMMES DANS LA GUERRE (1914-1918 ) (11.2020? )

  Editions bullesetplumes
  https://www.bullesetplumes.net/

 " Découvert par hasard "par  un article d'
Aurélie DUPUY

Ouest France du 11/11/2020 

  Les femmes, « grandes oubliées » de la Grande Guerre
Jean-Jacques Boulais, originaire de Pontivy (Morbihan),
 publie Femmes dans la Guerre (1914-1918).
 Un hommage à celles qui ont, par leur travail en arrière poste, participé à l’effort de guerre

En 2018, année du centenaire de la Première Guerre mondiale,
les écrits de Jean-Jacques Boulais sur les femmes dans la guerre servaient de socle à une pièce de théâtre
. Deux ans plus tard, le Pontivyen de 74 ans publie le livre original, légèrement remanié,
 sous le titre Femmes dans la Guerre (1914-1918)

. Pour Ouest-France, l’auteur explique pourquoi il a voulu donner toute sa place à ces figures féminines de l’Histoire.

Est-ce que les femmes sont les grandes oubliées de la guerre de 1914-1918 ?
Tous les 11 novembre, on parle de l’Armistice, des Poilus. Mais avant, on ne parlait jamais des femmes de cette époque, on en parle un peu plus maintenant

. Oui, ce sont les grandes oubliées de cette guerre. Elles sont pour beaucoup dans la Victoire,
 elles ont remplacé les hommes à l’arrière, sur le champ du travail quand ils étaient sur les champs de bataille.

Est-ce que cette publication, aujourd’hui, participe d’un certain féminisme, après le mouvement #metoo ?
Je trouve tout à fait normal que les femmes se défendent. Mais ce n’était pas mon but de départ de m’inscrire dans l’actualité.
 Je voulais mettre ces femmes du passé en valeur et montrer ce que cela représentait quant à leur émancipation future.
 Leur action est une pierre apportée au mouvement d’émancipation des femmes.
Pour la première fois pendant la Grande Guerre, des métiers, qui n’avaient jamais été faits par des femmes, leur ont été confiés.

Comment vous êtes-vous documenté ?
Je suis passionné par cette période de l’Histoire. Ces femmes, je les ai cherchées. J’ai lu beaucoup
. J’ai trouvé des anecdotes, j’ai noté.
 Et puis, j’ai fouillé dans mes archives familiales et autour de moi, pour trouver des femmes qui avaient pu exister.

Elles sont donc tout à fait réelles ?
Non, c’est romancé, mais à la base, ce sont bien des femmes réelles.
 Avant la pièce de théâtre, j’avais écrit ce qui aurait représenté quatre ou cinq heures sur scène.
 Mon texte avait été réduit pour la mise en scène. Ensuite, l’éditeur Bulles et plumes m’a donné l’idée de sortir le livre original.
 Je l’ai réadapté, non pas pour faire un roman, mais plutôt des nouvelles, des tranches de vie.

Une de ces femmes vous émeut-elle particulièrement ?
Il y a Anna, qui est une marraine de guerre.
 Ce sont des femmes qui ont remplacé la mère ou la fiancée qu’un soldat n’avait pas ou qui n’était plus là.
 Anna écrit à un jeune homme sur le front qui lui livre sa vie. Elle finit par s’attacher, elle tombe amoureuse de lui et ils se rencontrent
.
Après cette publication, quel est votre prochain objectif ?
On m’a demandé de faire la suite, de retrouver les personnages à l’aube de la Seconde Guerre mondiale.
 Je vais peut-être me lancer.
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
Prix: 12€ : Chez l'Editeur et " dans toutes les bonnes librairies" et sur les sites spécialisés du web

Présentation  par l'EDITEUR

3 août 1914. La mobilisation générale est effective
. La France entre en guerre contre l'Allemagne. René Viviani lance un appel, au nom du gouvernement, à toutes les femmes :
 « Remplacez sur le champ du travail ceux qui sont sur les champs de bataille. Il n'y a pas dans ces heures graves de labeur infime ; tout est grand qui sert le Pays ».
 
De la postière au coeur de l'histoire, des vies sacrifiées ou des babillages,
 à la boulangère ou la munitionnette ; elles seront aussi, marraines de guerre :
 Marie, Lilly, Augustine, Angèle, Edmonde, Léone ou Anna...
 On ne pourra plus jamais les ignorer !
Et quelle que soit l'issue du conflit dans toute l'Europe, il mènera inexorablement à leur émancipation. 
 
Tendres, drôles, intransigeantes, insoumises, travailleuses, amoureuses, autoritaires ou en colère : elles sont, toutes, ces femmes en guerre !

Connaissance de l'Auteur  


Page réalisée le 2.12.2020

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z
       

CONTACT