A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE  C
 
CARFANTAN   DANIEL

Nogent-sur-Marne  ; Locmariaquer

ZENAIDE  FLEURIOT (1.06.2018 )

UNE ROMANCIERE BRETONNE DU XIX ième  SIECLE.

Editions des Abbayes
http://editionsdesabbayes.blogspot.com/
 Présentation  par l'Editeur

Classée dans la catégorie « littérature pour la jeunesse »,
 au regard de la majorité de ses romans,
 elle a écrit d’autres romans moins connus où elle témoigne de ce qu’elle a vécu durant le « Siège de Paris » par les prussiens et la « Commune de Paris »
. Elle raconte sa ville natale St-Brieuc,
 sa jeunesse dans la résidence parentale du Palacret à St-Laurent
près de Bégard dans les Côtes d’Armor,
 sa vie à Paris auprès d’une congrégation religieuse, ses séjours à Rome, …

A partir de 1873, ses romans sont inspirés de sa vie dans sa résidence d’été à Locmariaquer  dans le Morbihan.
 Ses romans relatent les us et coutumes de l’époque.Elle décède le 19 décembre 1890 à Paris
 et est inhumée à Locmariaquer.

 Sa sépulture et sa maison existent toujours.

Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
Résumé par l'Editeur

 Zénaïde Fleuriot, romancière bretonne née à Saint-Brieuc le 28 octobre 1829,
 auteure de 83 romans dont les plus connus étaient destinés aux jeunes filles de bonne famille.

 Elle succéda à la Comtesse de Ségur chez Hachette à la mort de celle-ci en 1874.Elle fut très influencée par l’éducation qu’elle reçut de son père,

lui-même marqué par son éducation religieuse et par les excès de la Révolution
notamment aux dépens de l’église et de ses représentants
 

 Lire un extrait chez  l'Editeur
à la page:

https://drive.google.com/file/d/0B3RXEpQNsSU9ZS0xRG5FcTVDMUE/view

Prix : 19 euros
 - en librairie
- Chez l'Editeur : frais de port compris
Chèque à envoyer à Henry des Abbayes 33 rue Nationale 35300 Fougères

 
Article paru à la sortie de son ouvrage  

Daniel Carfantan.
 Zénaïde Fleuriot raconte Locmariaquer au XIXe siècle

Locmariaquérois d’adoption, Daniel Carfantan vient de faire paraître sa biographie sur la vie de la célèbre écrivaine intitulé
 « ZénaIde Fleuriot » une romancière bretonne du XIXe siècle.

L’histoire de ce livre démarre grâce à une collection de cartes postales en mémoire de Zénaïde Fleuriot sur l’étal du bouquiniste qu’était Daniel Carfantan, sur le marché de Locmariaquer.
 Une fois retraité, il est porté par sa passion des livres et mène de front,
 pendant dix ans, la création de cet ouvrage dédié à Zénaïde Fleuriot.
 Au final, l’auteur aura voué une réelle passion pour l’écrivaine pendant plus de quinze ans,
en rassemblant la plupart des livres de l’artiste sur son étal qu’il transmet alors à ses fidèles clients et lecteurs.


Une histoire retracée sur 260 pages

Ses balades contées suscitées par l’office de tourisme dans les rues du bourg
retracent l’histoire de la célèbre écrivaine qui vécut 19 étés à Locmariaquer, avant que sa sépulture y soit érigée au cimetière, en 1890.
 Daniel Carfantan mit si bien en valeur Zénaïde Fleuriot qu’il lui fallait finalement boucler la boucle en lui dédiant ce livre honorifique. Après dix ans de recherche à peaufiner le moindre détail de la vie de Zénaïde,
 le livre de 260 pages est finalement imprimé en avril, aux éditions Henry des Abbayes de Fougères.

L’ouvrage reconstitue l’ensemble de son histoire, son passé littéraire, la ville de Paris, ses voyages jusqu’à Rome,
 les mariages qui l’entourent, l’éducation des jeunes filles et la vie religieuse qu’elle voue,
mais aussi ses drames, tel que le siège de Paris par les prussiens en 1870.

Promenades littéraires
Les lecteurs sont également invités à marcher sur les pas de cette romancière du XIXe siècle, qui passait ses vacances dans sa résidence d’été,
 à Locmariaquer.
 Zénaïde Fleuriot est une romancière bretonne née à Saint-Brieuc le 28 octobre 1829, auteure de 83 romans,
 dont les plus connus étaient destinés aux jeunes filles de bonne famille.
 Elle succéda à la Comtesse de Ségur chez Hachette, à la mort de celle-ci, en 1874.
Classé dans la catégorie « littérature pour la jeunesse », elle raconte aussi sa ville natale,
sa jeunesse dans la résidence parentale du Palacret, dans les Côtes-d’Armor, et sa vie à Paris auprès d’une congrégation religieuse.
D'après  le journal du Télégramme du 8.06.2018 
L'Auteur: son parcours

Je suis né à Rennes en 1945.
Après avoir obtenu un BTS de comptabilité-gestion, je travaille chez EDF et
je voyage en Afrique pour les besoins de la société.
Je reste dans la région parisienne et grâce à ma belle-sœur, qui possède une maison de vacances à Locmariaquer,
 je découvre ce havre de paix en 1975.
 À la retraite, je deviens bouquiniste.
Je vends des livres principalement sur la Bretagne, sur le marché du bourg.
 Que représente pour vous Locmariaquer ?
 Son bourg me séduit, ses côtes m’inspirent et tout naturellement, ma femme et moi décidons d’acheter une maison en 1979. Depuis ma retraite en 1984, nous naviguons entre Locmariaquer et Nogent-sur-Marne.
 Le parcours est un peu le même que Zénaïde, qui découvre ce bourg grâce à sa belle-sœur.
.

Extrait d'un article du journal Ouest France 

Connaissance de l'Auteur et de  son ouvrage précédent 

Le " BONUS  Dédicace"

Daniel  CARFANTAN

en dédicace le MARDI 17 juillert 2018
( un jour de marché)

 
à la librairie du Golfe:http://www.librairiedugolfe.fr/

 à Locmariaquer ( 56740)
(   En savoir plus  sur cette Commune 
au bord du Golfe du Morbihan
    )

Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
 


Page réalisée le 02.06.2018 et actualisée le 10.08.2018

CONTACT
A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z