A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE  c

COLLETTE  FRANCOIS

Belle-Ile ( Bangor)

 Mort à Belle-Ile( 27.01.2016)

Editions Mon Petit Editeur
http://www.monpetitediteur.com/

Article paru à la sortie de son ouvrage:

( Ouest France du14.03.2016 )

Le polar sombre de François Collette se passe à Belle-Ile
Trois questions à... François Collette,

auteur de Mort à Belle-Ile. paru aux éditions Mon petit éditeur.

Vous n’êtes pas Bellilois mais votre roman policier s’y déroule, pourquoi ?
Parce que je vis à Belle-Ile depuis 2007.
Je suis né en Belgique, où j’ai fait l’essentiel de ma carrière dans une banque. Passionné d’art et de politique, j’ai longtemps tenu des blogs.
 Notamment BizArt, BizArt, vous avez dit BizArt ? qui est un musée virtuel,
 et aussi « Je suis belge mais je me soigne » sur la plate-forme du Monde. fr.
 Il y a deux ans, j’ai écrit un premier livre, Mais pourquoi ?
 Il contenait pas mal d’éléments autobiographiques.

De quoi parle votre livre « Mort à Belle-Ile » ?
C’est un roman policier dont le titre est un clin d’œil à Mort à Venise.
 Il est entièrement fictif, et ne contient rien d’autobiographique.
 L’intrigue se situe entièrement à Belle-Ile et à Quiberon.

 J’ai conservé les noms des lieux connus, mais j’en ai inventé pour les villages et les noms des personnages.
 Mon livre raconte l’histoire d’un homme un peu déjanté, caractériel, retourné vivre chez sa mère de 75 ans.
 Il s’est exclu lui-même de la société.
 Il rencontre une fille et l’invite à venir relever les casiers avec lui, et pendant dix-sept jours,
 il va organiser sa disparition. C’est une histoire assez tragique.

Comment vous y êtes-vous pris ?
Je voulais écrire une histoire sur une ordure. Je n’avais pas de but précis au départ.
 À mi-chemin, je ne connaissais toujours pas la fin du livre.
 Je me suis appuyé sur un comité de cinq ou six lecteurs d’horizons différents.
 Je les ai tenus en haleine, et l’un d’eux a été choqué par des scènes.
 Je dois dire que moi-même j’ai été gêné d’en écrire certaines.
 Quand on écrit de la fiction, il faut aller au-delà de son ressenti personnel.

Mort à Belle-Ile, de François Collette, chez Mon petit éditeur.
 Environ 20 €, 10 € sur monpetitediteur.com. et par internet.


Présentation par l'Editeur
Mort à Belle-Île par François Collette
Louis Bardeloup, célibataire caractériel et déjanté, habite avec sa mère après une carrière à la marine interrompue par un grave accident de travail.
 Vivant d'allocations et de petits trafics liés à la pêche, l'homme accepte mal son statut de paria au sein de la communauté insulaire.
 Un jour d'été, au retour de pêche, il rencontre une jeune inconnue et sa vie bascule.
Une histoire où se mêlent secrets de famille, manipulations et faux-semblants.
 La fin est tragique, hystérique et démentielle

Lire les  premières pages:
sur le site de l'éditeur:
https://books.google.fr/books?id=9ZR5CwAAQBAJ&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_ge_summary_r&cad=0#v=onepage&q&f=false
 


 Connaissance de l'Auteur et de ses productions 

    

Page réalisée le 26.03.2016

CONTACT

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z