A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

Les Auteurs morbihannais et le confinement coronavirus

 
 
Leurs actions

 

 HUBERT   HERVE    écrivain -éditeur
Editions Mane Huily

(www.editionsmanehuily.com)

Les éditions Mané huily ont converti les livres de leur collection en Ebook.
Durant la période de confinement, Mané huily vous propose un prix promotionnel
 (5€ au lieu de 9,50€) sur ces ouvrages numériques lisibles sur smartphone, tablette, ordinateur et liseuse (format epub).
Pour cela rendez-vous sur  : https://www.editionsmanehuily.com/ebooks/
Aujourd'hui nous vous proposons gracieusement un extrait du livre de Hubert Hervé,
 "Cette vie qui dure l'espace d'un cri" et il y en a bien d'autres...
Toute les commandes de livres numériques se font directement sur notre site :
 www.manehuly.com
ou en envoyant un courriel à ed@manehuily.com
Bonne lecture ...
---------------------
Du 4.05.2020 au 10.05.2020:
nous vous proposons un extrait Ebook du magnifique roman de Christian Hersan : JOS.(Éditions Mané huily, 12€)
Retrouvez tous nos livres papier et Ebooks sur https://www.editionsmanehuily.com/ebooks/
Les fichiers joints sont en format Epub et PDF.
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
PERRON  PATRICE
 

Son projet  ( article du journal Ouest  France du 24.03.2020
A lire sur le web: Volume 1. 1er avril 2020 
ONN ZEU OUEB EUGAINE
Volume 2. 20 avril 2020  

Et un troisième volume est annoncé... à suivre...

Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
  LOMENEC'H   GERARD 

DANS LE MALHEUR DU MOMENT, NOUS AVONS LE TEMPS DE LIRE, D’ÉCOUTER , CONSTATE GÉRARD LOMENEC’H.

D'après l'article  du journal Le Télégramme de Catherine Lozac'h  du 23.04.2020

Gérard Lomenec’h invite à « l’évasion » dans les contes
 Le Télégramme lance, ce jeudi 23 avril2020 ,
 une série de podcasts sur quinze
 « Contes populaires de Bretagne et des pays celtes ».

 Des textes rassemblés par le Vannetais Gérard Lomenec’h, qui y voit une évasion en cette période de confinement.

 Vous qui avez écrit près d’une vingtaine d’ouvrages autour des contes, la Bretagne a-t-elle une richesse particulière ?
Oui, la Bretagne est très bien dotée.
 Mais toutes les provinces ont un corpus important de contes.
 Ici, par l’identité forte de la région, on l’a fait revivre, grâce aux collectages du XIX siècle.
 Je ne suis pas un conteur professionnel, j’ai découvert cette variété fantastique au travers de recherches sur la musique médiévale.
 Mais plus que des spécificités, on découvre surtout des constantes.
 On retrouve les mêmes thèmes en Bretagne,
 dans d’autres régions ou même à l’autre bout du monde.
 Comme, par exemple, la légende de Tristan et Iseult qui existe également en Iran.

 Qu’est-ce que les contes disent de la Bretagne ?
 Ils disent beaucoup de sa situation géographique.
 Sa spécificité, c’est la mer, avec des histoires de sirènes, de morgans,
 de femmes cygnes de la mer…
 Il y a aussi beaucoup de contes autour des dolmens et menhirs, très présents dans la région.
 Sans oublier le thème traditionnel de la forêt de Brocéliande.

 Comment avez-vous choisi quinze contes dans l’immense patrimoine dont vous expliquez le contexte, que vous organisez par thématique, depuis près de 20 ans ?
 Dans cette période de confinement, le conte devait être une évasion, un voyage dans l’imaginaire

Cqnsulter ces podcasts à l'adresse:

https://www.letelegramme.fr/podcast/contes-populaires-de-bretagne/?utm_source=sendinblue&utm_campaign=TLG_MKT_FID_MEL_20200420_TRA_JX8_
PodcastsContes&utm_medium=email
 

  Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
D'après l'article de     Sylvie RIBOT      du journal Ouest France du 25.04.2020

  LE POGAM JEAN - LUC 
Il offre ses « Mange-Rêve » aux dévoreurs de livres
  Le Pogam, auteur de la trilogie d’anticipation « Les Mange-Rêve »,
 mettra le tome 1 en téléchargement gratuit
de samedi 25 avril 2020 à lundi.27 avril   2020
 Pour que les jeunes lecteurs s’évadent du confinement.
 Un nouveau chapitre de la vie du roman Les Mange-rêve va s’écrire en fin de semaine.
 Du samedi 25 avril au lundi 27,
 le tome 1 sera téléchargeable gratuitement chez les revendeurs numériques comme Cultura, Fnac, Kobo, Amazon…
 L’auteur de la presqu’île de Rhuys, Jean-Luc Le Pogam, en a eu l’idée,
 à force de voir des musiciens et chanteurs offrir des petits lives au public sur internet.
 Du live au livre,
 il souhaite donner une bouffée d’air et d’imaginaire
 « aux ados qui tournent en rond chez eux et restent sur leur Playstation.
 Je me suis dit que j’allais leur offrir de la lecture ».
 Pas qu’aux ados d’ailleurs, car sa trilogie d’anticipation Mange-rêve«
 convient aussi aux jeunes adultes… et aux moins jeunes. Facile jusqu’à 70 ans »,
 précise Jean-Luc Le Pogam.
 Refroidissement climatique et confinement
Le tome 1, sorti en septembre 2018, édité et réédité à 8 000 exemplaires, se déroule en 2034.
 « Il est un peu rattrapé par l’actu », glisse l’écrivain.
 Il n’y est pas question d’un virus, mais d’un pouvoir totalitaire qui érige d’un clic un mur électromagnétique autour de l’Europe et manipule le climat en le refroidissant
« pour que les gens restent confinés et n’aillent pas manifester.
 Un pouvoir qui veut éradiquer les marchands de rêves : les artistes, auteurs, sculpteurs, musiciens, libraires, journalistes, cinéastes, etc.
 Il les déporte vers Tombmor, un lieu inspiré par le Mont Saint-Michel ».
 Dans cette dystopie,
 trois ados, Iwan le réfléchi, Thibault le tête-en-l’air, et Mélanie au caractère bien trempé,
 cherchent leurs parents qui ont disparu. Ils sont épaulés par deux grands-pères
 « qui ont oublié de vieillir. Ils forment une sorte d’équipage,
 comme sur un bateau où, quoi qu’il arrive, il faut s’en sortir tous ensemble.
Pour moi, ça n’est pas de la science-fiction, mais de l’anticipation.
 Les drones, les interventions militaires… je pioche dans le présent pour bâtir ce futur »
 qui, certes, semble plus sombre que peuplé de licornes.

Ce téléchargement gratuit
peut aussi servir à se mettre à peu près à jour, car le tome 3, final, est en vue.
 Il doit sortir le 4 juin et se déroulera en partie à Taïfa,
 une ville où ne vivent que des ados dissidents.
Ceux-ci se sont créé une vie en autarcie, sous un grand dôme de plexiglas… dans une cité qui pourrait bien faire référence à Ploërmel. Mais chut… Spoiler alert !
 Les Mange-Rêve, aux éditions Slalom, à partir de 13 ans,
 téléchargeable gratuitement du 25 au 27 avril 2020.
 Tome 3, Les Mange-Rêve, la bascule (éditions Slalom), sortie le 4 juin, 14,90 €.
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
  DRILLAUD   CHRISTIAN 
Info de l'auteur transmis par mail le26.04.2020
Quoi de mieux pour s'évader que la lecture, encore faut-il en avoir les moyens.
Pour que chacun puisse le temps d'un livre oublier son quotidien,
 j'ai eu envie de partager mon premier roman avec les lecteurs.
 En suivant le lien en page, ils pourront ainsi
 lire gratuitement "le Panier de Crabes",

 la première enquête de mon détective Simon Segré,
 un livre paru en 2012 et réédité en 2018.
Bonne lecture à toutes et tous. ...

https://documentcloud.adobe.com/link/track?uri=urn%3Aaaid%3Ascds%3AUS%3A0500f82b-2e5f-47f6-aad7-80c950d8b2d0

Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
 D'après l'article  du journal Ouest France du 29.04.2020

   DELESSARD   JEAN-PAUL
SARZEAU
Témoignages de vies de confinés, à Sarzeau
 À l’initiative de Jean-Paul Delessard, écrivain sarzeautin,
 la commune lance une opération originale
 en invitant tous ses habitants à sauvegarder le souvenir de ces mois de confinement à domicile. L’objectif
 est de réunir des témoignages pour créer une œuvre collective afin que chaque famille puisse garder une trace de ce moment singulier.
« Cette période particulière aura une fin,
explique David Lappartient, le maire.
 C’est en pensant à la brièveté de ces souvenirs que nous avons réfléchi à les collecter pour les transmettre aux générations futures. »
 Chacun est invité à prendre la plume et à rapporter par écrit son vécu de confiné :
 les faits marquants, la vie quotidienne, ce qui manque le plus, les souvenirs à garder, etc.
 Pour participer,
 il suffit de transmettre les œuvres (textes jusqu’à deux pages, dessins, poèmes ou photos)
 datées et signées, avec les coordonnées de l’expéditeur,
 par courriel à contact@sarzeau.fr
 ou
 par courrier à Mairie, service communication, place Richemont 56370 Sarzeau, avant le 31 mai.
 Il est également possible d’envoyer le contenu en ligne via le formulaire disponible sur www.sarzeau.fr.

Depuis le 14.05.2020
ASSOCIATION  PARIS BREIZ MEDIA 
 
Le Club des Journalistes Bretons
 
 Le Mouchard sur le toit  (13.05.2020)
Quelque part en Bretagne pendant le confinement...
 20 auteurs bretons de premier plan conjuguent leurs talents pour dérouler
 un roman-feuilleton collectif  totalement inédit, plein de suspense.

Page  actualisée le 15.05.2020

CONTACT  

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z