A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE  D

DAMBLANT  MICHEL
Belle-Ile
Le Tour du Monde dans son jardin (15.6.2014)

Editions Georama
http://www.georama.fr/f/index.php?sp=liv&livre_id=79


  Article au sujet de ses dédicaces

D'après le journal Ouest France du 14.7.2014

Soirée et dédicaces avec le jardinier Michel Damblant
Le jardinier Michel Damblant animera une soirée sur les plantes invasives, mercredi.
 Il dédicacera son livre jeudi et vendredi.

Michel Damblant a réuni dans son livre Le tour du monde dans son jardin
 son expérience de paysagiste pendant douze ans à Belle-Ile, avec ses observations glanées au cours de ses nombreux voyages sur la planète.

Il relate l'histoire des plantes familières de nos jardins
 et celle des personnages hors du commun qui les ont faits connaître.
 L'ouvrage de 288 pages, illustré de dizaines de photos, cartes et dessins de l'auteur,
 répond aux questions que peut se poser un jardinier curieux.
Quelle est la meilleure période pour tailler les hortensias afin d'avoir de grosses fleurs ?
 Que planter en plein vent dans un sol maigre ?
 Quels arbres fruitiers poussent bien à Belle-Ile ?
Comment avoir une pelouse qui ne grille pas l'été...

Au besoin lire un extrait

 

 


 

  Découvrir les fleurs et plantes du jardin de Michel Darnblant

La visite de L'Eden du Voyageur, le jardin de Michel Damblant près de Sauzon, est un enchantement.
 Durant un circuit découverte d'une heure et demie, le jardinier paysagiste, botaniste et écrivain explique
 l'origine de la plus petite fleur à la plus grande plante.
Un grand nombre de plantes viennent d'Australie, le pays de la soif, car battupar les vents.
 Ces Plantes sont très adaptées  à ce climat et savent résister à la sécheresse.
 Les. camélias du Japon sont très robustes, comme la bruyère, originaire d'Afrique du Sud.
 Les rosiers trouvent une place conséquente dans le jardin, « car Ils descendent chercher l'eau assez profondéménts,"expliquee Michel Semblant. Les fleurs méditerranéènnes (ciste, lavande, romarin) sont aussi bien adaptées à la sècheresse, le pavot de Californie égaleent.
Économie d'eau
A Belle-lle l'eau est précieuse et tous les conseils sont importants pour l'économiser
 « ll faut mettre beaucoup de paillages, d'écorces qui se transforment en terreau en quelques mois. En en remettant régulièrement, on cumule
la protection. Et toute écorce est bonne », explique Michel.
 L'ennemie des plantes est la sécheresse à cause du vent. Dans le jardin, l'eau est récupérée des toits des cabines avec des gouttières et un bac en dessous. Le mare est alimentée par les eaux de pluie,raccordées à une canalisation depuis les chenaux du toit de la maison.
La science du jardinier est impressionnante.« Tout est équilibre.
 Ainsi, les sauges et les dahlias (ramenés du Mexique) disparaissent l'hiver pour revenir au printemps de l'année suivante.

Le paysagiste définit les trois bases de présentation d'un jardin : un carré net de pelouse, entouré de fleurs et de massifs fleuris.
 Il faut mettre devant les plus petits et les grands derrière, et surtout faire des contrastes de couleurs.
Article du journal Ouest France du 18 juin 2014
 

Pour connaître ses autres ouvrages







CONTACT

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z