A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE  D

DEROUEN JEAN-MARC (Conteur)
Meslan
ZE VAIS TE MANZER (2014?)

Editions Frimousse
 www.frimousse.fr/

 Présentation de l'ouvrage sur le site de l'Auteur

http://www.jeanmarcderouen.com/


Le Grand Méchant Loup de la forêt a faim... très faim... Il attend...
 Il attend que passe devant lui de la chair fraîche !

C'est alors qu'il voit arriver successivement deux petits lapins, un blanc et un roux.
 Mais pour ne pas tout dévoiler disons simplement que le grand Méchant Loup
(qui zozotte un petit peu) aura fort à faire avec ces deux-là !
Très belle histoire très bien illustré par Laure du Faÿ

Conteur de Bretagne
Conteur du délire et des situations quelque peu bouleversées,
 Jean-Marc Derouen raconte sa Bretagne profonde..
. Mais comme toujours chez lui, cela dérape dans des images hautes en couleurs,
 en poésie et en frissons...
Ses contes basculent sans prévenir, passent du rire aux larmes, de la tradition au contemporain.
 Ses mots sont empreints de nature, de l'enfance qui est en nous et
s'ancrent dans un humour imagé et décalé.
.Pour que vive la tradition orale en Bretagne


Connaissance de l'Auteur : un entretien


 
D'après  le journal le Télégramme du 22.02.2014 

L'ex-instituteur, devenu auteur et conteur professionnel en 2005
, sera dimanche au salon Grandir avec les livres, à la Maison du port.
Jean-Marc Derouen y dédicacera ses histoires et albums jeunesse,
 dont les aventures de « Mylady a des soucis » et
 « Ze vais te manze », qui a obtenu sept premiers prix littéraires et traduit en espagnol.

Comme passe-t-on d'instit' à conteur ?
J'ai quitté l'Education nationale en 2005 après avoir enseigné pendant trente ans.
J'ai adoré mon métier.
 En 1997, l'office de tourisme de Brocéliande m'a demandé d'écrire et de lire une nouvelle pour les dix ans de la tempête de 1987
. L'année suivante, je suis revenu non pas lire mais raconter des histoires.
 Et puis je n'ai jamais arrêté !

Quelles sont les ficelles d'un conte réussi ?
Il faut d'abord que le conteur prenne du plaisir à livrer ses histoires.
 Dès que cette communication s'établit avec le public et que je commence à raconter, les gens oublient tout le reste.
 Ensuite bien sûr il faut une belle intrigue, avec des personnages attachants et des aventures.
 J'écris des contes pour enfants mais aussi pour adultes.
 Mais même quand je raconte des histoires pour le jeune public, les parents se régalent.

De quoi se nourrissent les contes ? De l'imaginaire ou des légendes ?
Ils sont davantage tirés de l'imaginaire, un imaginaire certes breton, que des légendes.
 Je ne raconte pas Merlin ou les Korrigans tels que le public les connaît.. J'en parle mais sous un angle moderne.
 Par exemple, Marion Le Faouët, je ne dis pas que c'est une sorte de Robin des bois féminine comme on la présente souvent,
 c'est une petite frappe de banlieue, une chef de bande qui a un certain charme.
 C'est cela qui est intéressant, voir comment un personnage peut influer sur une génération.
 Les histoires d'aujourd'hui seront peut-être les légendes de demain.

Votre parti pris c'est aussi de penser que les contes peuvent éduquer, enseigner.
La collection « Mylady a des soucis », destinée aux enfants, raconte les aventures d'une petite sorcière qui pense très vite.
 Mais chaque péripétie se termine par une sagesse.
 Quand elle rencontre un extraterrestre, elle a peur et veut le transformer en crapaud, alors qu'il était venu lui annoncer une bonne nouvelle.
 La sagesse c'est de dire qu'il ne faut pas craindre l'étranger avant de l'avoir laissé parler.
 D'ailleurs, j'ai écrit cette histoire juste après le discours de Nicolas Sarkozy sur les Roms !

La tradition du conte survit mieux dans des régions avec une forte identité culturelle,
comme en Bretagne ?
C'est vrai.
 D'une part parce que la Bretagne a la chance d'avoir des histoires typiques et
que les Bretons voyagent et rapportent d'autres histoires de leurs périples
 D'autre part, parce la langue bretonne a de formidables collecteurs de souvenirs, d'histoires,
comme Anatole Le Braz qui a une écriture merveilleuse.
Dans d'autres régions, les contes se sont éteints avec la parole.


Ses contes écrits

Pour les "Petits" et pour les"Grands


Collection Brocélia
http://www.brocelia-contes.org/

La collection Brocélia compte 9 volumes, d'autres sont en préparation.
C'est l'association Chemin Faisant qui édite cette collection.
: http://www.brestenbulle.fr/?p=4165
 Les ouvrages reprennent les textes des spectacles des conteurs de Brocélia et
 sont illustrés par des dessinateurs de Chemin Faisant ou par d'autres artistes.

Pour immortaliser les " oraux"


 Le tome 6 "Bonne anniversaire "a été édité le 1er avril 2015


Page réalisée le 16.04.2015



CONTACT

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z