A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE  D

 DEVOIS MARIE
Saint Philibert:
GAUGUIN MORT OU VIF (19.05.2016)
Éditions.Cohen&cohen
http://www.cohen-cohen.fr/
Présentation par l'Editeur

Coll. « ArtNoir »
Construite avec la précision d'un mécanisme d'horlogerie,
 la machination ourdie pour piéger les protagonistes d'un conte aussi barbare qu'énigmatique va entraîner Paul Magnin,
 commandant de police au commissariat de Quimper, dans une enquête déroutante.

Quel fil rouge existe-t-il entre une disparition de cadavre au Pouldu et des oies blanches semées comme autant de petits cailloux dans un musée ?
Entre un fait divers à Pont-Aven et un voyage initiatique aux Iles Marquises ?
 Entre un plateau de jeu abandonné sur une grève et les secretsd'une femme ?
Deux êtres de chair vont s'affronter dans un duel sans merci sur fond de toiles de maître jusqu'à ce que jaillisse la vérité.
 Celle du Koké d'Hiva Oa (Gauguin) ?
 Ou celle d'un monde que n'ont pas encore quitté les démons du passé ?

Ce roman noir est inspiré par la figure de Paul Gauguin, personnage unique et multiple, peintre de génie mais mari infidèle, n'ayant eu pour tout bagage que son profond désir de retrouver l'homme primitif.
 

Prix: 20€  (Chez l'Editeur et " dans toutes les bonnes librairies" )

Articles de presse

 1- Dans le NouvelObs du 23 mai 2016
Dans la rubrique  " Critiques
La vie de Gauguin a été un roman. Elle est désormais, aussi, un roman policier.
Au centre de cette affaire, l'un de ses tableaux les plus énigmatiques, « Contes barbares » (ci-dessus),
 peint à Tahiti un an avant sa mort.
 Pourquoi a-t-il représenté sur ce tableau le visage diabolique de son ami défunt, Meyer de Haan?
 La curiosité est un vilain défaut et pour avoir voulu la satisfaire un peintre aventurier va se retrouver impliqué dans un sac de noeuds très habilement ficelé par Marie Devois.
 Entre Pont-Aven et les Marquises, elle embarque son lecteur sur la piste d'une enquête qui, bien sûr,
 nous apprendra pourquoi Gauguin aimait tant les oies.
 BERNARD GÉNIES

2-  Dans Ouest France du 21.11.2016 à l'occasion du salon du livre de Saint-Philibert du11.12.2016.
Un écrivain pas comme les autres
Marie Devois écrit des polars spécialisés dans le domaine de l’art. Un genre unique.
 Elle sera présente au premier salon du livre de la commune, le dimanche 11 décembre.

Les gens d’ici
Marie Devois n’est pas bretonne, n’a pas de famille en Bretagne, pourtant son cœur la transportera à Saint-Philibert,
où elle passera toutes ses vacances.

 Son parcours d’écrivain est atypique.
 Née à Paris en 1951, dans une impasse où se côtoient des artistes,
 elle fréquentera une école aux méthodes pédagogiques particulières, où l’oisiveté n’a pas sa place.
 Toute petite, elle dicte des notes et des histoires. Puis la famille quitte Paris, pour la région parisienne.
 C’est une élève studieuse qui lit beaucoup et s’oriente vers la fac de droit.
 À 15 ans, Marie apprend le breton.
 « J’allais tous les samedis à Ker Vreiz, à Paris, une association bretonne.
 J’ai pu présenter une épreuve de breton au bac » ,
raconte Marie.
 Après un doctorat en droit et une maîtrise de lettres,
 elle obtient le diplôme d’avocat qui lui permettra de découvrir le monde judiciaire.

Du monde judiciaire à l'Ecriture
 En parallèle, elle écrit des chroniques littéraires dans une revue « l’Union des Maires du Val d’Oise »,
 des articles juridiques et des nouvelles
. Deux de ses amies relectrices lui demandent un jour de leur écrire un « polar ».
 Marie relève le défi en écrivant le temps d’un été, à SaintPhilibert, un polar qui se déroule dans la commune.
 Conquises, ses deux amies l’envoient chez un éditeur régional.
 Manuscrit déposé, Marie repart sans conviction car les Éditions du Valhermeil ne publient que les histoires
qui se passent dans le département.
 Mais quelques semaines plus tard, coup de théâtre…
 L’éditrice est emballée et désire publier le roman.
 Ce sera le premier polar intitulé Bon anniversaire M. Guillou, qui sera tiré à 5 000 exemplaires en 2003.
 Puis L’intrus de la collection « Qui ? » dans laquelle Marie publiera trois autres romans bien valdoisiens cette fois.
 Remarquée par un éditeur spécialisé dans les romans policiers dans le domaine de l’art,
 Cohen et Cohen, Marie collabore depuis 2011 avec la collection « ArtNoir »,

Art Noir
 unique collection au monde consacrée aux thrillers dans ce domaine.
 Ces polars ne sont pas communs.
 Ils s’appuient sur des environnements historiques qui demandent à Marie des recherches précises et minutieuses.
 Ainsi elle a été amenée à séjourner en Espagne pour écrire La jeune fille au marteau,
dont l’intrigue repose sur la disparition d’un tableau de Vélasquez, couplée avec un meurtre.

 Son huitième polar, Turner et ses ombres, sortira en février 2017.
 Marie travaille actuellement sur un roman consacré à l’époque de l’impasse du Rouet,
 dont les ateliers ont vu passer nombre de peintres devenus célèbres.


Autres renseignements sur l'auteur et ses ouvrages précédents  


Page réalisée le 22.05.2016



CONTACT

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z