A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS  SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE  D

D de  CERTAINES  JACQUES
 Les îles, laboratoires pour une démocratie micro-locale .
- Métamorphose de l’île d’Arz ?  (1.06.2018 )
Ile d'Arz
Editions Apopgée
http://www.editions-apogee.com/

 Découverte de l'Auteur par un article de presse

.D'après  le journal du Télégramme du 6.09.2018
« L’île d’Arz doit se réinventer »
 Son dernier livre, paru cet été, s’intéresse à l’île d’Arz
. Au fil des quelque 140 pages des « îles, laboratoires pour une démocratie micro-locale »,
 
Jacques de Certaines plaide pour une métamorphose de la plus petite commune de Golfe du Morbihan Vannes Agglomération (235 habitants à l’année),
où il réside depuis 30 ans.
 « Tous les chapitres du bouquin sont des questions,
 car il y a une nécessité pour les insulaires de s’interroger, de se réinventer,
 explique l’adjoint au maire.
Une île n’est pas une bulle protectrice contre les changements du monde.
 Nous, ses habitants, y sommes nécessairement confrontés ».
Travail, vieillissement de la population, économie circulaire, gestion de l’eau et des déchets,
 le biophysicien à la retraite s’intéresse aux sujets locaux avec un mot d’ordre :
 « innover pour ne pas sombrer ».
 Pour rédiger cet essai, préfacé par le sénateur du Morbihan Joël Labbé,
 Jacques de Certaines s’est servi de ses « 30 ans d’expérience et d’observation politique »
. Il en est ressorti un constat : « La démocratie d’en haut ne passe plus très bien.
 Aujourd’hui, il faut essayer de repartir de la base, des habitants.

Ça concerne l’île d’Arz, mais aussi tous les petits territoires en France.
Or, pour expérimenter, il n’y a rien de mieux qu’une île ! »

 Pêle-mêle,
l’insulaire propose de réactiver les comités de quartiers, d’alléger les réglementations,
 développer l’éco-tourisme ou de relancer l’agriculture sur l’île.
 « La réponse n’est pas simple,
 précise l’auteur,
 qui espère susciter le débat avant les élections municipales de 2020
. L’important est de favoriser le débat, d’être optimiste. Il faut inventer notre futur durable »

 Pratique: aux éditions Apogée. Prix : 15 €


 

Connaissance de l'Auteur

  Quelques dates
1946.
 Naissance à Lyon.
 1978.
Crée et dirige le laboratoire de résonance magnétique nucléaire en biologie et
médecine de la Faculté de Médecine de Rennes.
 1983 à 1989.
 Adjoint au maire de Rennes en charge de la recherche.
 1998 à 2006.
 Membre du Conseil Économique et Social de Bretagne et
 président de la technopole Rennes-Atalante. 2002
. Publication de son premier livre,
 « Fricambault, une famille nivernaise dans la marine sous Louis XIII et Louis XIV ».
 2014.
Élu au conseil municipal et adjoint au maire de l’île d’Arz.
 2018
. Parution de son dernier livre, « Les îles, laboratoires pour une démocratie micro-locale »

 

. Engagement iodé À 72 ans, Jacques de Certaines a vécu plusieurs vies.
 Scientifique émérite, jeune adjoint au maire de Rennes
 directeur de la technopole Rennes-Atalante et membre du Conseil économique et social de Bretagne,
ce passionné de voile partage désormais son temps entre l’écriture et son engagement politique à l’Île d’Arz,
 où il réside depuis 30 ans

Portrait d’un insulaire déterminé et touche-à-tout
 Par qui commencer ?
 L’auteur, le politique, l’homme de sciences ou le navigateur ?
 S’il se défend d’être hyperactif, Jacques de Certaines présente un parcours de vie bien rempli.
 Celui d’un type, aujourd’hui septuagénaire, qui aime aller au fond des choses
. Prenons son intérêt pour le parachutisme sportif, qu’il a pratiqué pendant quinze ans.
 « Au premier saut, j’ai eu la trouille de ma vie,
 raconte-t-il.
 Mais une fois au sol, je me suis dit qu’il fallait que je recommence
 Une fois, deux fois, trois fois, jusqu’à ce que l’angoisse disparaisse ».
 Rapidement désigné président du club de Rennes, le breton d’adoption a ensuite présidé la Ligue de Bretagne
 puis a été élu membre du comité directeur de la Fédération française de parachutisme.
 Et si l’aventure s’est terminée par un accident, le fémur en petits morceaux,
 six mois d’hôpital et l’interdiction formelle de sa femme de recommencer, l’intéressé garde en tête les bons souvenirs
 « Je n’ai jamais été un compétiteur, mais j’ai sauté dans toutes sortes de jolis coins.
 J’ai surtout aimé les vols relatifs, les figures à plusieurs ».

Triple doctorant
 Pour autant, pas traces de vues du ciel dans sa jolie maison, au nord de l’Île d’Arz.
 On entre plutôt chez l’actuel adjoint au maire comme dans la cale d’un vieux gréement.
 « Je suis un peu bateau »,
 souffle malicieusement Jacques de Certaines depuis un salon débordant de cartes,
 maquettes et objets divers renvoyant à la voile.
 Une passion dévorante, qui l’a happé dans sa jeunesse.
 « Pour mes parents, originaires de la Nièvre, aller à la mer n’avait aucun sens. J’y suis venu par hasard, et y très vite pris goût », raconte le natif de Lyon, qui a grandi dans la capitale
 Au point de naviguer « autant que possible » dès son installation à Rennes, au milieu des années 70.

 Déjà trois doctorats sur le CV, le jeune homme s’intéresse à la résonance magnétique cellulaire.
 « J’ai fait toute ma carrière là-dessus.
 Pour aller vite, c’est l’étude des atomes qui a permis d’aboutir à la technique d’imagerie qu’on a appelé IRM »
, explique le fils d’ingénieur agronome.
 Fondateur et directeur du laboratoire dédié à l’Université de Rennes 1 dès 1978,
 il est en parallèle chef du département de biologie du Centre anti-cancéreux du CHU de Rennes jusqu’en 2006.
 L’hospitalo-universitaire publie 150 articles sur le domaine et participe à de nombreux programmes européens.
 « J’ai eu la chance de commencer tôt dans une spécialité méconnue en France à l’époque,
 j’ai pu travailler avec les meilleurs spécialistes du monde ».

 « Je me situe à gauche »
 L’engagement, l’intérêt pour la représentation et la chose publique, c’est une constante de sa trajectoire.
 Bien avant la politique micro-locale et ses questions (lire ci-dessous), Jacques de Certaines s’est frotté à la grande métropole.
 Le temps d’un mandat, il est adjoint à la recherche au maire de Rennes, Edmond Hervé à l’époque, à l’âge de 36 ans.
 « À ma demande, j’ai été le tout premier adjoint chargé de la recherche en France. Ça n’existait pas à l’époque ».
Cette carrière politique à mi-temps, il la poursuivra à la tête de la technopole de Rennes-Atalante et
 au Conseil économique et social de Bretagne, de 1998 à 2006.
« Je me situe clairement à gauche,
 même si ces questions importent peu à l’échelle d’une petite commune comme l’Île d’Arz, où il faut surtout dépasser les clivages »,
précise celui qui a milité au Parti socialiste unifié au début de sa carrière (PSU, dissous en 1989)
 et n’a « jamais repris de carte dans un parti »
. Et à ceux, ces dernières années, qui lui font remarquer qu’il n’est pas originaire de l’île ?
 « À partir du moment où on s’engage, on est plus vite intégré que si on reste dans son coin ! »
 
Infatigable
 Entre deux excursions en mer, le scientifique-parachutiste - à l’occasion politique - lorgne vers la littérature,
 il trouve le temps d’écrire
 un premier roman historique, « Fricambault, une famille nivernaise dans la marine sous Louis XIII et Louis XIV », qui paraît en 2001.
 
Suivront une flopée d’autres livres tournés vers la mer,
 dont « Objets de marins », en 2008, illustré par Nono, le dessinateur du Télégramme.
 Jacques de Certaines a aussi dirigé deux ouvrages collectifs sur l’économie de la région :
« Secoue-toi Bretagne ! » en 2013 et
« Bretagne en crises ? », en septembre 2015.

 « J’ai baigné dans les questions économiques pendant 20 ans, j’écris sur ce qui m’intéresse ou me questionne ».
 Couler une retraite tranquille ?
 Très peu pour ce père de trois enfants et grand-père de cinq petits enfants, qui évoque
 plusieurs projets
: « D’abord, s’engager à fond pour l’île d’Arz, ensuite écrire une grande histoire maritime du golfe du Morbihan, prévue pour l’été 2019, et enfin, se lancer dans un tour de France élargi » En bateau évidemment

Présentation de l’auteur par l'Editeur et de ses autres ouvrages

http://www.editions-apogee.com/auteurs-1/c/jacques-de-certaines.html.

et entre autres "  ses ouvrages historiques "...
 

        

Au besoin, consulter l'origine de sa famille sur le site:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_de_Certaines_de_Fricambault

Page réalisée le 16.10.2018
      

CONTACT

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z