A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z
RENSEIGNEMENTS  SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE 
D

DEFRADE NATHALIE -- LAINE CLAIRE
Vannes
 Le Guide  VANNES  (18.10.2019 )
Editions du patrimoine
https://www.editions-du-patrimoine.fr/

 Découverte  des Autrices  par un article de presse

.D'après  le journal Le Télégramme su 23.11.2021
.
Le patrimoine et l’histoire de Vannes
désormais à portée de main grâce à un guide pratique
Maritime, antique, médiévale, classique et moderne.
 La ville de Vannes a plusieurs facettes que présente le nouveau guide paru sur Vannes
 aux Éditions du patrimoine.
Incontournable pour les amoureux du patrimoine et surtout pour les touristes de passage,
 le guide « Vannes » vient de paraître dans la collection « Villes et pays d’art et d’histoire .

Facile à glisser dans son sac, pratique avec sa couverture plastifiée et ses rabats,
 « ce guide est un produit fini remarquable »,
se félicite Fabien le Guernevé, adjoint à la culture, qui poursuit 
« C’est une chance pour notre ville d’avoir été sélectionnée par les Éditions du patrimoine ».

Préfacé par Anne-Claire Coudray
Au fil de cinq promenades, l’identité de Vannes se décline selon plusieurs thèmes :
 maritime, antique, médiéval, classique, moderne.

S’y ajoute une escapade de Gavrinis à l’Ile d’Arz, en passant par les tours d’Elven.
 Richement illustré par des contributions publiques et privées,
 impeccablement rédigé par Nathalie Defrade et Claire Lainé du service Patrimoine de la Ville,
 ce guide exhaustif de 164 pages est préfacé par la journaliste Anne-Claire Coudray fidèle à « la grande ville de sa jeunesse ».

L’ouvrage tiré à 3 000 exemplaires


 
 Présentation  de l'ouvrage sur un site du Web  (FNAC)
RÉSUMÉ
Nouveau guide de la collection Ville et Pays d'Art et d'Histoire consacré à la ville de Vannes.
 Six itinéraires
 (Vannes médiévale ; la ville maritime et commerçante ; le faubourg Saint-Patern ; la cité du XIXe siècle ; la ville moderne ; escapades en pays vannetais), conduisent le lecteur à parcourir la ville et à comprendre son histoire.

Cité d'implantation plurimillénaire, Vannes a connu ses heures de gloire entre le Moyen Âge et le XVIIIe siècle et
son patrimoine bâti témoigne de l'aura qui a été la sienne.
 Si elle garde peu de traces de la présence romaine à Darioritum, elle a su préserver des édifices et des traces de sa longue histoire.
 Capitale de la Bretagne au temps des ducs, avant d'être supplantée par Nantes puis par Rennes,
 elle demeure jusqu'au xviiie siècle une ville et un port important, et accueille pendant deux décennies le Parlement de Bretagne, exilé de Rennes par Louis XIV.
 Son étoile pâlit avec l'essor de Lorient et le développement du commerce vers l'Asie, qui lui échappe.

Ceinturée par des murailles
 qui rappellent son passé militaire, Vannes se développe au-delà de son centre, en particulier vers certains faubourgs comme le quartier Saint-Patern, lieu d'implantation initial de la cité, et le port.
 Car la ville est sans conteste tournée vers la mer, mais aussi, en tant que centre du pouvoir local à différentes période, vers la terre. Et la présence de nombreux sites historiques majeurs autour de la cité (Gavrinis, Suscinio, la presqu'île de Rhuys, etc.) souligne son importance et son attractivité dans l'histoire bretonne depuis l'Antiquité.

Aujourd'hui,
 Vannes a conservé une atmosphère délicieuse que distillent des milliers de détails, maisons à pans de bois et à encorbellement, statues postées sur les façades ou portes fortifiées, dont on découvre la présence et le charme avec émerveillement.
 Ce guide convie le promeneur curieux à une découverte thématique de la cité.
Six itinéraires (Vannes médiévale ; la ville maritime et commerçante ; le faubourg Saint-Patern ; la cité du XIXe siècle ; la ville moderne ; escapades en pays vannetais), conduisent le lecteur à parcourir et à comprendre cette ville au visage changeant et pourtant si harmonieux.
 Une invitation à la flânerie, entre histoire, modernité et mer.
 

Connaissance des Autrices

Claire Lainé et Nathalie Defrade

Nathalie Defrade

Morbihannaise depuis treize ans,
 Nathalie Defrade est la nouvelle animatrice du patrimoine de la ville de Vannes.
 Toute sa carrière professionnelle s’est construite autour de la médiation vers le public.
Elle ne sera pas à Lorient pour la voir,
 mais l’une des satisfactions de Nathalie Defrade est la future renaissance de la « Tour de la découverte » et de sa boule-horaire.
 Comme elle est heureuse que le nombre de visiteurs de la base sous-marine ait doublé en dix ans.
« Cela montre un changement de regard sur ce site unique en Europe, appartenant à l’histoire mondiale ».
 Car là est la passion de cette professionnelle de 46 ans : la médiation avec le public.

 « Dès ma formation
 à l’école du Louvre, c’est la spécialisation que j’ai choisie »
 explique cette Auvergnate d’origine, qui a commencé sa vie professionnelle en région parisienne.
 Après ses doubles études à l’école du Louvre et en fac d’histoire, « plus intéressée par les gens que par les collections »
, elle a donc tout de suite travaillé dans l’animation du patrimoine à Pantin.
 Elle y a baigné essentiellement dans un patrimoine du XIXe, XXe et de l’après-guerre.
 De quoi la motiver de se frotter en 2006 au paradoxe lorientais : créer un service d’animation du patrimoine dans une ville labellisée, mais qui ne se vit pas comme une ville de patrimoine mais « comme une ville moche ».

 « Vannes est l’inverse.
 La ville est belle, ça va de soi », relève Nathalie Defrade.
 « Mais il y a aussi un déficit de compréhension.
 Ça m’intéresse de me confronter l’antithèse de ce que j’ai vécu précédemment : une ville touristique, au patrimoine très ancien »
.
 Elle estime aussi que
« ce sont des postes où il faut prendre le temps, mais où, pour soi comme pour le lieu, il est aussi important de changer. C’est vivifiant pour tout le monde ».

D'après l'article  du journal Le Télégramme de Catherine Lozac'h  du 11.10.2019


Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"

Prix :  12€  dans  " toutes les bonnes librairies'' ou sur les sites spécialisés du Web
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"

Au besoin vidéo à consulter: sur Youtube

Découverte du Centre Historique de Vannes:
 (Avec Claire Lainé)

https://youtu.be/Qlop8jnjmUw

 LAINE CLAIRE
Claire Lainé, responsable patrimoine
Le service musées-patrimoine, une « petite usine »
Les visites, les conférences, les expositions,
 les inventaires du patrimoine...
Tout cela est assuré par un seul et même service.
Le point sur ses missions et le personnel qui s'y attelle,
 chaque jour.
Le service musées-patrimoine existe depuis toujours. ?Seulement depuis 2015. Auparavant, les deux services musées et patrimoine étaient distincts. « Mais au niveau des locaux, il y a toujours l'éclatement », précise Françoise Berretrot, directrice des musées-patrimoine.
Le service patrimoine est resté dans ses bureaux historiques, aux lavoirs, et celui des musées est basé aux Beaux-Arts - La Cohue, place Saint-Pierre.
« Le service patrimoine seul est né en 1990, avec l'attribution par l'État du label Ville d'art et d'histoire », ajoute Claire Lainé, responsable Patrimoine.

Obtenir le label Ville d'art et d'histoire exige plusieurs critères. ?

« Il faut développer le patrimoine, le valoriser, l'animer et initier le public jeune. On organise pour cela des visites guidées, des ateliers, des conférences ou encore des expositions », énumère Claire Lainé.

Le label soutient la mise en place d'un certain nombre de projets. Comme « un lieu dédié à l'histoire du patrimoine bâti », avance Françoise Berretrot.

Il n'y a que deux personnes au sein de ce service. ?

L'équipe est composée de douze personnes assurant la partie administrative, plus le poste de Claire Lainé, responsable patrimoine, et quatre guides-conférenciers. « Ils sont vacataires, ne travaillent pas à temps pleins. Ils assurent aussi des missions pour l'office de tourisme ou autres. »
Les visites de groupes sont chapeautées par l'office de tourisme et les visites individuelles par les musées-patrimoine. « Nous nous adaptons aux demandes précises, il suffit de prendre rendez-vous », rappelle Claire Lainé. Gabriel Sauvet est leur élu de référence. « C'est une vraie petite usine », conclut, en souriant, Françoise Berretrot.

Le service travaille sur un projet d'envergure?
Le service cherche à s'installer au rez-de-chaussée de l'hôtel de Limur. « On est en train d'élaborer le projet scientifique. Nous allons montrer l'histoire de la ville, les mutations urbaines, en nous appuyant sur de nouveaux dispositifs multimédias, ludiques et faciles. » Le projet pourrait aboutir pour 2019.

Le service ne planche que sur cela,?
Un premier inventaire du patrimoine a été commencé en 1998. Seulement, il ne comprenait que celui daté d'avant 1940. « Cela nous permet de très bien connaître ce patrimoine, donc il est plus logique et facile de le valoriser et de le faire connaître », reconnaît Claire Lainé. Un nouvel inventaire va commencer pour le patrimoine datant de 1940 à aujourd'hui. ...
D'après l'article de Gaelle Colin  du journal Ouest France du
26.12.2017


Page réalisée  le 31.01.2022



CONTACT

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z