A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE  F

 FLEITOUR  ALAIN
Vannes
Les  fissures de l'aube  ( 21.01.2019)


Editions: L'Harmattan
http://editions-amalthee.com
Découverte de l'Auteur par un courriel adressé à Ed56

 Présentation  par l'Éditeur

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=61970
LES FISSURES DE L'AUBE
Témoignages poétiques

Alain Fleitour, homme pudique et fougueux,
s'imprègne de ses rencontres pour en devenir le témoin.
 Acuité, sincérité guident sa prose et ses strophes
. Des images puissantes en évocations subtiles et gracieuses lui viennent de la nature. Une qualité d'écriture souvent étonnante dans la précision des sujets qu'elle convoque,
des situations dont elle témoigne.

Alain Fleitour, ingénieur agro, éleveur, puis économiste,
 se consacre depuis 2015 à l'écriture et à la peinture chinoise.
 Les Fissures de l'aube a obtenu le prix de la ville de Vannes en juin 2018
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"

Descriptif sur le site Cultura

https://www.cultura.com/les-fissures-de-l-aube-9782343163055.html
Leitmotivs de la neige symbole de pureté, de lumière, de l'hiver, des souvenirs,
parfois de l'enfance, en opposition avec le sombre, le noir, la terre qui étouffe,
 la cendre qui disperse.

 Beaucoup de petites merveilles nous laissent sans mot et nous surprennent par leurs fulgurances ("Ouessant", "Connemara").
  Une qualité d'écriture souvent étonnante
 dans la précision des sujets qu'elle convoque, des situations dont elle témoigne.
 On retrouve le goût salutaire de la poésie qu'on aime.
Une poésie qui ne renonce pas, une poésie de renaissance où les mots suggèrent un salut bien meilleur qu'une consolation.
 Une poésie qui dénonce parce qu'elle se veut révolte et lucidité,
 un souffle qui donne au poète de simplement se tenir debout et solidaire des autres.


Connaissance de l'Auteur par un ancien article  de presse.

 D'après l'article  du journal Le Télégramme du 11.03.2019
Le Vannetais Alain Fleitour publie chez L’Harmattan son dernier recueil de poésie,
 intitulé « Les fissures de l’aube », prix de la ville de Vannes 2018.
 Un témoignage poétique qui pourrait un jour prendre vie sous la forme d’un spectacle.

« Alors parfois, un rai de lumière perçait ces cieux désespérés, il embrasait alors de couleurs toutes les rancœurs du ciel ».
 Tirés du poème, « Les soleils du Connemara »,
 les mots d’Alain Fleitour font surgir les émotions.
 Et elles sont légion lorsqu’on parcourt « Les fissures de l’aube »,
 son nouveau recueil de poésie édité chez L’Harmattan, dans la collection témoignages poétiques.
 Derrière les mots se cachent, souvent, une expérience, un voyage, une tranche de vie, belle ou douloureuse.


Photo d'après  le journal leTélégramme

 Au lecteur de trouver la clef. Car pour le poète vannetais, il y a toujours dans l’art poétique un sens, une histoire.

Le seul moyen de communication
Entre la poésie et Alain Fleitour, c’est l’histoire d’une vie commencée à l’âge de 14 ans.
 Avant ce sont peut-être les années sombres de sa vie, jalonnées de décès familiaux, celles où ils s’enferment dans le mutisme.
 À l’adolescence, la poésie sera pour lui le moyen de communiquer.
 Elle l’est encore aujourd’hui, à 70 ans.
 Au sein de la société des gens de lettres, de l’association des écrivains bretons, via la revue Traversées et  jusque sur Twitter (@leferrec1) où il inspire à ses followers de courtes évasions,
 souvent inspirées par la nature, son antidote à la mélancolie.

Il faut faire écouter la poésie
Bardé de diplôme (ingénieur agronome, maîtrise de science éco, DESS Banque et finances),
 le Vannetais a exercé plusieurs métiers dans sa vie : enseignant, banquier, expert, informaticien et
 président de la société Biothermie, grand prix national du développement durable.
 Sans cesser d’écrire. « Les fissures de l’aube », qui recevra le 22 mars le prix de la Ville de Vannes,
sont le fruit de dix années d’émotions captées.
Retranscrites en haikus, art poétique venus du Japon, traduisant les flashs que lui inspire la nature… ou en nouvelles.
 Tous ces poèmes, sont aussi mis en musique dans un livret audio dont le lien figure dans le recueil.
 Les poèmes sont lus par le comédien Emmanuel Delivet, accompagné au violoncelle par Bruno Cocset.
 « Il faut faire écouter la poésie », plaide Alain Fleitour.
 Il rêve de faire des « fissures de l’aube » un spectacle poétique avec le même duo.
 « A l’auditorium des Carmes, ce serait parfait » !

LIEN(S) à consulter au besoin:
-
L'Auteur collabore à la revue Traversées
https://revue-traversees.com/a-propos/
 et
est membre de l'Association des Ecrivains  Bretons  (EB)
https://www.ecrivainsbretons.org/vie-litteraire/coups-de-coeur.html
Autres sites à consulter aussi :
https://www.babelio.com/livres/Fleitour-Les-Fissures-de-lAube/1113769

https://revue-traversees.com/category/chroniques/chroniques-de-alain-fleitour/

https://www.letelegramme.fr/morbihan/arradon/alain-fleitour-donner-du-sens-au-dela-des-mots-24-03-2019-12240638.php

- Une Première dans l'édition Les Fissures de l'Aube
 car c'est à la fois un livre broché, un livre numérique, un livre audio et une vidéo
Accessible dès sa parution sans oublier une estampe chinoise "une vague" réalisée par l'auteur


Page réalisée le 
14.04.2019



CONTACT

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z