A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE  F

 FLEURY   JOSEPH
Limerzel
NI ROUTE, NI ELECTRICITE , NI SERVICE D'EAU (2013?)
Editions Stéphane Batigne
http://www.stephanebatigne.com/

Articles de presse

1- Ouest France  du  25 Février 2014
Lundi, Joseph Fleury, a dédicacé son livre
 Ni route, ni électricité, ni service d'eau,
qui narre la vie à Limerzel dans les années 50 à la Papeterie questembertoise.
 Joseph Fleury raconte, dans ce livre de témoignages,
 les douze premières années de sa vie dans le village de Kerlerno,
 en s'attardant sur les différents travaux agricoles,
 en décrivant les conditions de vie de sa famille et en faisant le portrait de plusieurs personnages pittoresques qui l'ont marqué :
 « On vivait au rythme des saisons, nos besoins c'était les besoins de l'époque ! »
 se souvient l'auteur.
Joseph Fleury, passionné d'histoires de famille et de France,
 avait beaucoup de chose à raconter sur le mode de vie à la campagne dans les années 50. C'est sa fille qui lui a donné l'idée d'écrire ses souvenirs.
Prix : 15 €

2- Ouest France  du  10 novembre 2015
Son livre témoigne de la vie de son village en 1960
La soixantaine souriante, Joseph Fleury, dédicaçait son livre à la bibliothèque,
samedi matin.
 Ni route, ni électricité, ni service d’eau évoque avec d’humour son enfance à Limerzel
 au village de Kerlerno dans les années 60.

  « On me dit souvent que j’ai dû avoir une enfance difficile… Oui et non. Le quotidien n’était pas de tout repos,
chacun avait dès son plus jeune âge, des corvées mais les liens familiaux et amicaux étaient tellement solides !
J’ai grandi dans l’affection des miens. L’ambiance était très chaleureuse.
 Les longues soirées d’hiver n’avaient rien de morose. On se parlait beaucoup. De très bons souvenirs. »

« Que tout ne disparaisse pas totalement »
Joseph Fleury a fait toute sa carrière dans l’aéronautique.
 A la retraite en 2009, il a suivi les conseils de sa fille travaillant dans une médiathèque,
de mettre par écrit ces histoires dont il la régalait depuis toujours.
 « J’ai voulu parler de Limerzel, un village breton typique dans lequel on parlait gallo, que tout cela ne disparaisse pas totalement. »
 Il raconte cette maison de Kerfleury construite par son grand-père, l’arrivée de la route lorsqu’il avait 6 ans,
 celle de l’électricité pour ses 9 ans et l’eau courante trois ans plus tard.
 Il parle de ses jeux d’enfants avec des hannetons qu’il attelait à une petite charrette construite en bâtons d’allumettes.
 « On s’amusait avec ce qu’on avait sous la main et on ne s’ennuyait jamais ».
 


Présentation sur le site de l'Editeur

 http://www.stephanebatigne.com/route-electricite-service-deau/

Au début des années 1950, dans la campagne morbihannaise, on vivait presque comme aux siècles précédents :
 la plupart des hameaux n’étaient accessibles que par des chemins creux et ils n’étaient ni électrifiés ni raccordés au réseau d’eau potable.
 Les travaux des champs se faisaient en grande partie à la main, parfois avec l’aide d’un attelage de bœufs.
Dans ce récit autobiographique, Joseph Fleury raconte les douze premières années de sa vie dans le village de Kerlerno,
 en s’attardant sur les différents travaux agricoles, en décrivant les conditions de vie de sa famille et
 en faisant le portrait de plusieurs personnages pittoresques qui ont marqué sa mémoire.

Ce témoignage, écrit dans une langue simple et sincère émaillée de mots en gallo,
 ravivera les souvenirs de tous ceux qui ont vécu cette époque et fera découvrir aux plus jeunes un monde disparu,
 à la fois si proche et si lointain 

 


Petite Biographie

Né en 1949 dans le hameau de Kerlerno en Limerzel (Morbihan),
Joseph Fleury y a vécu toute son enfance au rythme des travaux de la ferme.
 Bon élève, il fut admis au collège de Ploërmel puis s’installa dans la région nantaise,
 où il travailla dans l’aéronautique.

Depuis sa retraite, en 2009, il vit à nouveau en partie à Kerlerno.
 En 2013, il a publié son premier livre,
 le récit autobiographique Ni route, ni électricité, ni service d’eau,
 qui raconte la vie quotidienne à Limerzel dans les années 1950

LIEN à consulter au besoin: un long entretien
http://www.stephanebatigne.com/presse/interview-de-joseph-fleury-dans-les-infos-du-pays-de-redon/

Page réalisée le 13.11.2015



CONTACT

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z