A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE  G

   GUILLET LAURENT
Limerzel

Il s’appelait   Joseph (2011)

L'auteur est aussi éditeur
www.laurentguillet.com/‎
 

A sa sortie en décembre 2012  ( Ouest France du 27.12.2011 )

. Pourquoi cet intérêt pour ces enfants de la guerre ?
En fait, mon parcours a démarré à l'âge de 15 ans lors de ma rencontre avec un ancien déporté.
 En suite, j'ai aussi rencontré à Malansac d'anciens soldats allemands venus en pèlerinage
. J'ai alors voulu les retrouver.
Il m'a fallu 17 ans et ils m'ont invité en Allemagne, dans les années 1990.
 Dès lors, je n'ai eu de cesse de m'intéresser à cette époque.

Aujourd'hui, à 41 ans, vous êtes devenu éditeur ?
Oui, d'auteur depuis 2003, je suis devenu également éditeur, il y a deux ans.
 J'ai édité, en collaboration avec l'association des Enfants de la guerre,
 grâce à Marie-Cécile Zipperling, La dame de Berlin,
 qui est aussi un peu mon ange gardien et qui m'avait présenté. aux Enfants de la Guerre
. Ces enfants, nés pendant la guerre  de père soldat allemand et
qui justement sont en quête de leurs origines.
 Ils ont pour certains retrouvé leur famille et pour d'autres la cherchent encore.

Votre dernier livre « Il s'appelait Joseph » est votre 11 ième livre. De quoi s'agit-il ?
Joseph était né en 1905 dans le Morbihan à Limérzel.
Emporté dans le tourbillon de la guerre ,ll devait subir toutes les étapes chaotiques de la captivité. Avec ténacité, j'ai exploré, collecté et rassemblé toutes les archives éparpillées dans quatre pays
 La plupart enfouies lans l'est de l'Allemagne.
 Ce livre réconcilie et conjugue le passé et le présent c'est un fil rouge.
 Il rend hommage à toute cette génération.
 C'est une invitation à voyager dans le passé à la recherche de ses aïeux


Le  Thème

Il s'appelait Joseph - Laurent GUILLET.

...Gravés dans la pierre froide de nos monuments, les noms des héros disparus prennent souvent le visage du soldat inconnu.
Il s’appelait Joseph et il était né en 1905, dans le Morbihan, à Limerzel.
 Emporté dans le tourbillon de la guerre, il devait subir toutes les étapes chaotiques de la captivité, et quelques-unes en plus...
L’auteur s’est glissé dans la peau d’un investigateur, et avec ténacité, il a exploré, collecté et rassemblé toutes les archives éparpillées dans quatre pays.
La plupart enfouies dans l’Est de l’Allemagne, contrée parsemée de reconstructions depuis 1989.
Si la voie a été jalonnée de certitudes, cet homme de terrain impénitent a su cependant sillonner le chemin des hypothèses, et tenter de les résoudre, en les partageant avec des dizaines d’organismes et de personnes, ralliés à ses démarches.
Il s’appelait Joseph rend hommage à toute une génération, et se veut, en ce début du XXIème siècle,
 un guide nécessaire et précieux pour les futurs enquêteurs.
 Un fil d’Ariane pour partir sur les traces de leurs aïeux, sans s’égarer dans le labyrinthe des institutions !
Livre atypique, à dimension humaine, et à l’iconographie inédite, plus de 320 clichés et documents d’époque,
 il réconcilie et conjugue le passé et le présent.
À découvrir, l’entretien avec Mme Nathalie Letierce-Liebig, chargée de recherches à la Mission Française de Liaison (MFL),
 auprès de International Tracing Service (ITS) à Bad Arolsen.
«Je referme l’épais classeur gris, et mets ainsi fin à presque deux années consécutives d’investigations.
 Je regarde cette photo où il épluche une pomme de terre, et après tous ces longs mois,
 mes yeux ne réussissent toujours pas à s’en détacher.
 Combien de fois l’ai-je examinée et secrètement interrogée : pourquoi ton histoire est-elle ponctuée de tant d’énigmes ?»

448 pages, 250 photos et 82 documents et cartes - format 16 x 24.


 .


Biographie -
  Bibliographie

Né en 1970, Laurent Guillet est un Morbihannais d’origine vannetaise,
 auteur de douze ouvrages dont dix sur la Seconde Guerre mondiale.
 En homme de terrain, il fait preuve d’une passion sans faille pour l’Histoire
 avec un grand H, et poursuit ses recherches qui le mènent tant en Bretagne
 qu’à l’étranger, notamment en Allemagne depuis plusieurs années.
 Attaché au devoir de mémoire, il collecte manuscrits, documents, photos, livres, etc. ayant trait au souvenir, et encourage celles et ceux qui veulent témoigner, plus particulièrement sur l’époque 39-45, en les incitant à écrire leur vécu.

Début 2004
Iil lance un bulletin historique « Les Remparts de l’Histoire. »
 En août de la même année, il est accompagné d’Allemands
 lors d’une de ses dédicaces à Peillac (Morbihan 56).
 La rencontre avec les Français donne naissance à deux associations,
 ayant chacune pour titre :
« Amitié-Liberté Peillac-Dresde. »
 Dresde, ville d’Allemagne de l’Est de plus de 480 000 habitants, fut complètement rasée les 13, 14 et 15 février 1945 par quatre raids aériens alliés.
 Depuis 5 ans, les deux associations franco-allemandes se visitent chaque année.

 

Editeur
Onze années après la parution de son premier ouvrage, et doté d’une solide expérience associative de plus de 10 ans,
 l’auteur franchit début 2009 une nouvelle étape dans sa vie :
 il crée une société d’édition qui porte son nom.
 Son souhait est d’accélérer le travail de sauvegarde de la mémoire, et mettre l’accent sur la réconciliation Franco-allemande.
 Conscient de son incroyable odyssée dans le labyrinthe du temps, l’auteur rappelle que son action
 se poursuit grâce au soutien des lectrices et  des lecteurs, toujours plus nombreux depuis 1998.
Il n’oublie pas ses partenaires, privés ou publics, dont l’intérêt pour ses travaux est grandissant.



CONTACT

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z