A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE     L

LE FLOCH  JEAN-PIERRE
 
PLouay

La Petite Histoire de Plouay 1950-1970 (20.10.2014)
Liv'editions
http://60gp.ovh.net/~livediti/index.php

  Présentation par l'Editeur

Sur  son site: plus :
http://60gp.ovh.net/~livediti/index.php?b=livre_fiche&id=447

De l'auteur
Jean-Pierre Le Floch est né le 15 février 1948 dans le quartier de Bécherel à Plouay.
 Après des études de notariat, il exerce l'essentiel de sa carrière à Plouay et Lorient.
 Parvenu à la retraite, son désir de revenir sur sa jeunesse lui a été inspiré
 grâce à sa participation au livre écrit par Martine Rouellé et paru chez Liv'Éditions :
 Plouay, Calan, Lanvaudan.
 Il a plongé dans ses souvenirs et son album photos
 il a aussi consulté les journaux concernant cette époque, pour conforter ses écrits.
Ce principal clerc de notaire en retraite a souhaité vous faire partager sa vision de la vie de son pays natal, laquelle aura des résonances dans d'autres bourgs bretons.

Du livre
L'ouvrage de Jean-Pierre Le Floch retrace la vie quotidienne menée dans le petit bourg de Plouay, très actif, dans les années 1950-1960.
 Il est truffé d'anecdotes savoureuses et de descriptions de personnages atypiques qui ont marqué cette période si riche en événements.
L'auteur apporte sa propre vision de cette période charnière de l'après-guerre vécue à Plouay.
 

Il a souhaité partager, tant avec sa génération « baby-boom » qu'avec les plus jeunes, des souvenirs précis sur un ton plutôt humoristique qui constitue l'un de ses traits caractéristiques.
 Le texte est émaillé de nombreuses photos de l'époque qui illustrent les propos toujours teintés de l'humour qui caractérise l'auteur et des dessins caricaturaux dûs aux talents de NONO.
 Les deux compères se sont connus au lycée Dupuy-de-Lôme à Lorient, ce qui explique leur connivence évidente.

Portrait de l'Auteur

D'après  le journal Ouest France du 4.11.2015
Portrait  - Biographie
Né à Plouay, le 15 février 1948, 4, rue de Bécherel, Jean-Pierre Le Floch
 est Plouaysien pure souche, et publie son premier ouvrage :
 La petite histoire de Plouay 1950-1970, Liv'Editions.

Jean-Pierre Le Floch, a fait ses études primaires à l'école publique,
 rue d'Hennebont, devenue rue Paul-Ihuel, puis ses études secondaires au lycée Dupuy-de-Lôme, à Lorient, et s'est ensuite orienté vers des études notariales, à Rennes.
 Il a fait son service militaire au 41e régiment de la Lande d'Ouée.
Il débute sa carrière de clerc de notaire à Tréguier, Côtes-d'Armor, d'octobre 1971 à mars 1974, puis dans une étude notariale, rue Blanqui, à Lorient.
 Il intègre l'étude de maître Pierre Le Gallo, rue de la Justice, à Plouay, de septembre 1976 à août 1981, puis l'étude des maîtres Bernard,
 rue de Bécherel, de 1981 à 1994.
 Il rejoindra, comme premier clerc, l'étude de maître Pierre-Yves Bernard, à Lorient de 1994 à 2008, où il terminera sa carrière professionnelle.


L'auteur et Nono son illustrareur


 


 

 

 

 

 Elu
Fils et petit- fils de maire de Plouay, Jean-Pierre Le Floch a été élu à Meslan, oû il était premier adjoint de 1989 à 1995.
 Et son engagement d'élu et associatif
C'est un boulimique de la vie associative, la Croix-Rouge, à Lorient, l'AVF (accueil ville de France),
secrétaire général du conseil d'administration du centre social de Keryado, club service,
 il chante dans des chorales à Keryado, à Larmor-Plage.
Pour son premier récit
Il narre l'histoire de son pays natal de ces années « baby-boom » de 1950 à 1970.
 Il a pu observer tout ce qui se passait autour de lui, toutes générations et couches sociales confondues,
 dont le quartier de Bécherel, cher à son coeur.
Illustration de Nono, son ami de lycée ,célèbre dessinateur humoristique, qui a eu l'amabilité d'apporter son concours pour illustrer les propos de l'auteur.
Ce livre « est le fruit de plus d'une année de travail », selon Jean-Pierre Le Floch,
 qui s'est surtout inspiré de moments simples et heureux de sa jeunesse plouaysienne.
Cet ouvrage structuré et illustré par de belles photos, raconte la vie du bourg de Plouay,
 la petite enfance, la vie scolaire, les loisirs des jeunes, les fêtes de Plouay, les bals, le cinéma, le football,
 la vie communale, qu'il a bien suivie, dans la mesure où son père et son grand-père ont été maires de la commune.
Il relate aussi le tissu commercial et les nombreux bistrots de cette époque, les fêtes religieuses et profanes.
Les figures de la commune sont mentionnées, et il rend hommage aux chevilles ouvrières ayant promu la commune de Plouay, au niveau international de cyclisme.
 Il narre dans des détails croustillants les personnages de son quartier de Bécherel avec beaucoup d'humour
.Pudique, il évoque peu sa famille, mais rend hommage à son père,
 Antoine, via le discours d'Yves Le Cabellec, fin septembre 1975..



CONTACT      

  A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z