A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z
RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE 
   L

 LE  LIBOUX  PASCAL
Hennebont
Les Bretagnards- les bretons et les Pyrénées (12-2020)
Tilenn Editions 

www.tilenn.fr
Article paru à la sortie de son ouvrage

 D'après  le journal  Le Télégramme  du 16.12.2020 :article de Régis Nescop

Les Bretagnards, ces Bretons des Pyrénées

Les Bretagnards ?
 C’est l’expression inventée par Pascal Le Liboux pour conter l’émigration bretonne vers les Pyrénées.
 Une transhumance que l’on doit aux jolies colonies de vacances et à un prêtre de Quimperlé (29), le père Menguy.

On l’avait quitté, mettant pied à terre, après un enivrant tour de Bretagne à vélo des
 « vieilles chapelles ».
 Pascal Le Liboux avait tiré trois tomes, drôles et savoureux, de ces « Bistrot Breizh », un condensé pur jus d’échappées belles de pèlerins en manque d’altérité
. Il récidive mais cette fois, l’élu hennebontais (56) révèle une face cachée :
 sa passion pour la montagne, et plus précisément pour les Pyrénées.

Banale l’histoire ?
Pas du tout, car son ivresse des hauts plateaux révèle comment de jolies colonies de vacances dans les vallées d’Arreau (65) sont à l’origine d’une étonnante émigration bretonne.

  Provoquant des vocations de montagnard, en cascade, depuis les années 1970.
 Cette transhumance, qui a marqué plusieurs générations, ne s’est pas faite par l’opération du Saint-Esprit.

Quoique.L’esprit des sixties du père Menguy
Car le premier de cordée n’est autre qu’un prêtre, Pierre-Marie Menguy, un curé haut en couleur,
 qui officiait sur les bords de La Laïta, à Quimperlé.
 C’est donc lui, épaulé par le Père Dehais, qui, dans l’esprit des sixties et leur rêve d’éducation des corps et des cerveaux, mit le cap, en 1961, sur les Pyrénées.
 Et plus précisément sur un vaste champ dans les contreforts de la vallée d’Aure, nantie d’une vieille bergerie.
 Ainsi naquit la colonie de « Notre-Dame-des-Monts », qui ne cessera de s’agrandir pour accueillir la jeunesse de Bretagne sud.
 Pascal Le Liboux fut l’un d’eux, en 1970.
 « Une seconde naissance », confesse celui qui, d’emblée, va se pâmer devant ce décor vertigineux taillé pour l’aventure.
 « Ce fut mes premiers éblouissements de gamin devant tant de beauté », écrit-il.
 Pascal Le Liboux y passera tous ses étés, au point de devenir un témoin privilégié de la colonie mais aussi l’un de ses guides émérites.
 Plus tard, il prendra son envol sur bien des toits du monde (l’Himalaya, le Kilimandjaro…), nouant au fil des ascensions de solides amitiés.

Un album souvenirs pour ses 60 ans
L’idée du livre est venue en 2019. Pascal, pour ses 60 ans, veut célébrer ses noces d’or (50 ans) avec les Pyrénées.
 Il choisit de les traverser d’Ouest en Est, par la fameuse HRP (Haute Route Pyrénéenne).
Vingt-deux jours de randonnée, pas toujours solitaires, ponctués de rencontres.
 Et parmi elles, de nombreux Bretons, vivant désormais dans les Pyrénées, qu’il baptise les « Bretagnards ».
 Pascal, comme pour le « Bistrot Breizh », prit photos et notes tout au long du périple.
 Convaincu à chaque nouvelle étape que cette histoire valait bien d’être racontée.
 Ce qu’il a fait lors du premier confinement en puisant dans ses documents et les tréfonds de sa mémoire.

Une statue en son hommage à la Vallée des Saints
Son livre est balisé de portraits de ces émigrés bretons,
 devenus guides de haute montagne, gardiens de refuge, restaurateurs, gardes de Parc national.
C’est aussi un témoignage émouvant et vivifiant de ces années bénies de colonies de vacances et un hommage appuyé au Père Menguy, un roc qui mourut à 94 ans, en mars 2019, trois mois seulement avant l’érection d’une statue monumentale (Saint Per) en son hommage dans la Vallée des Saints, à Carnoët (22).

 « Les Bretagnards » se lisent enfin comme un guide dans lequel Pascal livre, de sa plume enjouée, bons plans et bonnes adresses.
 Et surtout son amour immodéré pour la Bretagne et les Pyrénées.
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
 « Les Bretagnards, Histoire de Bretons en Pyrénées », Pascal Le Liboux, 15 €. Dédicace samedi 18 décembre 2020,
 de 10 h à 12 h 30, à Celtikav, les Orientales, 140 avenue de la République, à Hennebont (56) .

 
 Prix :15 € 
 

Autres renseignements sur l'Auteur et ses ouvrages précédents 

Page réalisée le 31.12.2020

CONTACT   

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z