A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE     L

LANGLOIS  ALEXANDRE 
 Malansac
L'ENNEMI DE L'INTERIEUR - Dérives et dysfonctionnements de la police  Nationale (23.11.2019)

 Editions Talmat ( introuvable sur le Web ??? )
http://www.talmastudios.com/

Découverte de l'Auteur par un article de presse

D'après l'article  du journal Ouest France du 26.12.2019

Livre choc
 Alexandre Langlois, secrétaire général du syndicat de police Vigi,
 habitant Malansac, publie « L’ennemi intérieur ».
 Un livre choc, documenté,
 qui donne un éclairage particulier sur la police
 avec la volonté de révéler au grand jour
« les dérives et dysfonctionnements de la Police nationale ».
 Il revient sur de nombreux faits marquants de ces dernières années,
 comme les Gilets jaunes ou l’affaire Benalla.
 Un ouvrage publié aux éditions Talma.
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
Présentation  par l'Éditeur
Qui peut nier qu’il y a des dérives et des dysfonctionnements au sein de la Police nationale ?
 Des exemples ?
 Un taux de suicide intolérable.
 Des violences policières contre les Gilets jaunes sans précédent.
 Le déni de ces exactions
Pourtant, l’ONU s’en est alarmé sur la scène internationale.
 

. .  Une police des polices organisée en contravention des engagements européens de la France
Dans un dossier, elle a « sciemment truqué une procédure »
 où est cité un candidat aux élections présidentielles.
 Dernière péripétie en date ?
Il y aurait
« une potentielle destruction de preuves ».
 Nous pouvons ajouter l’affaire Benalla et tant d’autres révélant que la hiérarchie policière peut mentir et tricher,
 y compris en falsifiant les chiffres de la délinquance, et percevoir des primes stupéfiantes. 


Le réquisitoire est accablant, le règne de l’impunité doit cesser.
 C’est l’un des enjeux de ce livre : dévoiler ce qui se passe à l’intérieur afin que la société engage une réflexion collective sur sa Police nationale pour la réformer en conséquence.
 C’est un devoir de démocratie.

En effet, elle ne peut être laissée entre les mains de gouvernants qui l’utiliseront pour traquer « les ennemis de l’intérieur » selon leurs besoins du moment, car les policiers sont dépositaires de la force légitime au nom du peuple. 
Il y a urgence.

Prix: 18€  ( " dans toutes les bonnes librairies" et sur les sites spécialisés du web)

Autre article  du journal Ouest France du 25.12.2019
 

 

 

Un policier morbihannais écrit un livre choc
sur les coulisses de la police

Secrétaire général du syndicat de police Vigi, et habitant de Malansac (Morbihan), Alexandre Langlois publie un livre choc, documenté,
 qui offre un éclairage particulier sur la police.

C’est avec la volonté de révéler au grand jour
 
« les dérives et dysfonctionnements de la Police nationale »,
 
qu’Alexandre Langlois publie, aux éditions Talmat :
 
L’ennemi de l’intérieur, un livre choc qui revient sur de nombreux faits marquants de ces dernières années et leur traitement,
comme les 
Gilets jaunes ou l’affaire Benalla.

 .Ces positions lui vaudront, en tant que secrétaire général du syndicat de policiers Vigi,
 une mise à pied d’un an avec sursis.
 Un engagement qui naît cependant d’un long parcours et de désillusions.

Petite Biographie

C’est en 2005
qu’Alexandre Langlois rentre à l’école de police avec deux valeurs en tête : 
« Protéger les plus faibles et permettre aux gens de vivre avec le plus de liberté possible sans nuire à leurs voisins. »
 Sa première affectation le mène à la
police des frontières à Roissy,
 puis il en intègre
le service de renseignements jusqu’en septembre 2009.
 

« La politique du chiffre »
Au fil des mois, le jeune policier constate 
« des dysfonctionnements » qui le choquent,
 mais 
« l’esprit solidaire du terrain reste fort. »
 Parmi les constats marquants : 
« une bureaucratisation » de la police qui entraîne des dérives.
 
« On est rentré dans la politique du chiffre.
 Avant quand on inscrivait RAS sur la main courante on avait des félicitations.
Aujourd’hui, on nous dit que l’on ne travaille pas. »

Pour le jeune policier qui rejoint, en 2009, le service de l’information générale
 
« ex-renseignements généraux », une affectation où il est toujours en poste,
 
« on est passé d’une police de prévention à une police de répression ».
 Par ailleurs, il constate une dégradation des conditions de travail et l’absence de moyens.
 
« Nous n’avions pas de téléphone portable, de cartes de visite, une connexion Internet d’un autre âge…  Des conditions qui pour lui « se généralisent sur tous les services, en dehors des directions ».

Le caillou dans la chaussure de Castaner
En 2010
, Alexandre découvre le syndicat CGT police.
 Celui-ci devient, en 2014, CGT Vigi, puis, en 2018,
le syndicat Vigi après une scission avec la CGT.
 Depuis 2015, Alexandre Langlois en est le secrétaire général. 
« Vigi intervient pour changer le regard et dénoncer les dysfonctionnements », souligne Alexandre.
 Dès lors, les Gilets jaunes, l’affaire Benalla seront dénoncés par le syndicat et son secrétaire général.
 
« On est le caillou dans la chaussure de Castaner », avance l’homme avec humour.
 Mais après un tract contesté, son implication lui vaudra en
février 2019, de passer en conseil de discipline.

La sanction ? 
« Une exclusion de mes fonctions policières pour un an dont six mois avec sursis. » 
Autrement dit, une mise à pied et une période que l’homme, qui reste impliqué syndicalement,
met à profit pour écrire son livre.
 Un ouvrage qui reprend l’ensemble des faits marquants avec une remarquable précision et
 en s’appuyant sur des documents officiels pour 
« dénoncer ce qui se passe et lancer une réflexion sur une vraie réforme de la police ».
 Car pour le policier syndicaliste, toujours empreint des valeurs qui l’on conduit à ce métier,
 
« aujourd’hui, on fabrique des ennemis de l’intérieur qui permettent de justifier des lois qui sont une atteinte aux libertés individuelles. »


Page construite le 26.12.2019

CONTACT   
 

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z