A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE  D

LE ROY  CHRISTIAN

 
Taupontt
LES NAÎADES - CHRONIQUE D'UN EHPAD  (14.04.2021 )
Editions des Montagnes Noires
https://edmontagnesnoires.weebly.com/

Découverte de l'Autrice  par un article de presse  

D'après  le journal Le Télégramme du 23.07.2021 .Article de Patrick Certain

Christian Le Roy raconte la vie dans un Ehpad de Vannes
Une aide-soignante demande à madame Séverine si elle va bien aujourd’hui.
« Pourquoi est-ce qu’aujourd’hui j’irais mieux qu’hier ? » répond cette dernière, attablée dans l’attente que son goûter soit servi.
 À travers ce moment anodin, c’est le quotidien de la vie en Ehpad que l’écrivain morbihannais Christian Le Roy raconte.
 Chronique de journées toutes identiques mais vécues si différemment par des pensionnaires tous différents, bien que se dirigeant chacun vers la même fin de parcours…

Un délicat hommage à sa mère
À la manière de Philippe Delerm, dans son illustre « Première gorgée de bière… », Christian Le Roy a su observer avec force de détails les scènes que Thérèse,
 sa propre mère, a traversées pendant un an et demi dans un Ehpad vannetais, avant de succomber en plein Covid.
 Pour produire un délicat hommage d’une brûlante actualité à celle qui fut longtemps visiteuse à la prison de Vannes et qui assistait régulièrement aux audiences du tribunal correctionnel.

Sous formes de récits courts et rythmés, il retrace l’environnement à la fois impitoyable et émouvant des ultimes moments de celle qu’il a chérie, accentués par un obligatoire isolement lié à la Covid.
 Instants tristes, parfois glacés, mais aussi empreints de clins d’œil, comme autant d’instincts de survie !

« Pas un mouroir »
« Je ne connaissais pas un Ephad avant d’y placer notre mère. Même si on y meurt, ce n’est pas un mouroir.
 C’est une maison de vie que j’ai voulu décrire comme une pièce de théâtre.
 Je suis là comme un observateur, un témoin de situations très singulières, voire cocasses.
 Avec ces portraits de pensionnaires, j’ai voulu transmettre l’émotion que j’y ai ressentie
. Car moi, ma sœur et mon frère allions voir notre mètre tous les jours
. Aujourd’hui encore je pense à ces pensionnaires, dont plusieurs sont sans doute décédés.
 Ils sont un peu les oubliés de notre société »,
assure l’auteur.

Ecrivan de recueils de poèmes et récits de ses propres voyages,
 Christian Le Roy signe là une œuvre en dehors de ses sentiers habituels.
 Avec une plume fine et sans concession, qui ravivera des images personnelles pour certains,
 éveillera la conscience d’autres.

Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
Pratique
« Les naïades, chronique d’un Ehpad », 132 pages, 13 €,
 éditions des Montagnes Noires, est disponible à la librairie Lenn ha Dilenn ou
 à commander à   edmontagnesnoires.weekly.com

 Présentation  par l'Éditeur sur la 4ième de couverture
 
 

Autres renseignements sur l'Auteur et ses ouvrages précédents 

-  Christian Le Roy  appartient à l'ASSOCIATION DES ECRIVAINS BRETONS
https://www.ecrivainsbretons.org/auteurs/item/1689-le-roy-christian.html

- Sur  Wikipédia  :  http://plus.wikimonde.com/wiki/Christian_Le_Roy_(po%C3%A8te)

 

Page réalisée le    31.10.2021





CONTACT

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z