A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE     M

    MOREL  YANN ( poète )
Pluneret

in the wind -
poésie  (2017?)
Editions   les oiseaux de papier
www.les-oiseaux-de-papier.com  - Maison d'Edition qui a fermé ses portes
( Lire en fin de page )

Découverte de l'Auteur par un article de presse

 Dans le cadre du concours international de poésie Verlaine à Metz,
 Yann Morel vient de recevoir la mention d'honneur pour un poème d'inspiration irlandaise et bretonne intitulé In the wind.

Portrait
Yann Morel écrit depuis sa tendre jeunesse
. Lorsqu'on lui demande d'où vient cette passion, il répond :

 « J'ai toujours aimé écrire, lire, et la poésie correspond bien à mon caractère.
 J'écris une poésie libre et moderne dans laquelle j'insiste en privilégiant l'émotion.
 Sans émotion un poème ne vaut rien. La musique c'est de la poésie.
 La poésie c'est de la musique.
Les toiles aussi ! La preuve ! Sinon ce n'est plus de l'art. »

 
Une complémentarité avec la peinture
 
Le poème In the wind a été écrit tout spécialement pour accompagner
une toile de l'artiste Philippe Pastor de Pont-Scorff.
 
« Philippe était à la recherche d'un poète, et de mon côté j'envisageais depuis quelques mois de partager mes écrits avec un artiste peintre ou photographe. Philippe concilie les deux.
j'ai tout de suite accroché sur ses créations en noir et blanc, huiles de couleurs et abstraites. »

Les deux artistes collaborent et échangent énormément par internet
 « Nous ne sommes pas toujours d'accord, notamment lors de la première mouture,
 mais ce qui fait notre enrichissement réciproque c'est d'arriver finalement à une complémentarité pour chaque oeuvre présentée et créée.
 Il faut que cela nous plaise mutuellement sinon ce n'est pas la peine. »

Société des poètes français
Yann Morel justifie d'un beau parcours dans le domaine
. Il participe au concours Glenmor, car il se dit imprégné de son oeuvre et de celle de Xavier Grall.
En 2005 il obtient le prix national Blaise Cendrars, remis en mains propres par Miriam Cendrars.
« Ce fut donc un grand moment d'émotion et de pouvoir aussi échanger avec elle."
 En 2007 je suis devenu sociétaire de SPF, la Société des poètes français,
 la plus importante et prestigieuse société de poésie.
" C'est un très grand honneur d'en être membre. »
 Il rejoint ainsi les Aragon, Cocteau, Blaise Cendrars, Paul Valery, Saint-Exupery,
des grands noms qui ont aussi été sociétaires de la SPF.

Yann Morel poursuit ses projets, comme celui d'un livre en duo, toujours, plus orienté cette fois, vers l'humour.
 « Cela me fait penser à Prévert. Que j'admire. »
 D'après  le journal Ouest France du12.06.2017
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"

Lire le poème Cargo  Bremen
A la page:
https://abp.bzh/en-lorraine-un-poete-breton-prime-yann-morel-26523


Découverte de la Société des poètes français

La Société des Poètes français a été fondée en 1902.

Les poètes s’étaient réunis à Paris pour célébrer le premier centenaire de la naissance de Victor Hugo.
 Avant de se séparer, ils ont souhaité pérenniser la rencontre afin de se retrouver plus souvent dans le souvenir de Victor Hugo, et eurent ainsi l’idée de fonder la Société des Poètes Français. Voilà pourquoi, chaque année au mois d'octobre notre société rend hommage à Victor Hugo dans la crypte au Panthéon.
Les initiateurs de cette fondation sont les poètes José-Maria de Heredia, Sully Prudhomme et Léon Dierx, tous trois membres de l’Académie française.

Le premier président fut Auguste Dorchain.

Du haut de ses cent-quinze ans, la Société des Poètes français est la plus ancienne des associations poétiques et
 peut-être même, sinon la plus ancienne, du moins l’une des plus anciennes associations loi 1901 !

Elle a connu de grands présidents :
 Jules Romain, de l’Académie française, Edmond Haraucourt, auteur du célèbre « Partir c’est mourir un peu… »
Pascal Bonetti qui domina la Société de sa haute stature pendant vingt ans et à qui l’on doit
« Le jardin des poètes » à Auteuil.

Tous les grands noms de la Poésie française sont passés par notre Société :
 Paul Valéry, Jean Cocteau, Léopold Sedar-Senghor, Marie-Noël, Maurice Carême,
 dont la présence parmi nous est perpétuée par la fondation Maurice Carême à Bruxelles,
 Emile Ripert qui fut même vice président etc …

En 1998, Vital Heurtebize est porté à la présidence :
 il entreprend une action vigoureuse de remise en ordre des finances, installe la Société dans ses murs,
 rue Monsieur le Prince à Paris, refonde les statuts pour les mettre en conformité avec les statuts du Conseil d’Etat et
 notre Société peut ainsi, après 3 ans de fonctionnement selon ces nouveaux statuts et
 après rétablissement des finances, obtenir la reconnaissance d'utilité publique en 2003.

La Société des Poètes français est la seule association de poètes élevée au rang
d’« Etablissement reconnu d’Utilité Publique ».

 

Sites de  SPF à consulter:
http://www.societedespoetesfrancais.eu/;
pour les concours de poésie:
http://www.societedespoetesfrancais.net/concours-poesie-2017-a114367422

Connaître...  Philippe  Pastor ,  photographe arzanois ...

Philippe Pastor Artiste contemporain:
Pour découvrir le photographe et mieux connaître son travail,
 il suffit de regarder attentivement ses images :
 parcourir les images très graphiques pour appréhender autrement la vie, les portraits ,les hommes
,les animaux et la mer de Bretagne Sud,
 et d'observer les clichés en noir et blanc du livre Lunamer
 pour comprendre la douleur des sinistrés de l'Océan ou
 encore tourner les pages de L'âme et de l'histoire d'une flotte.
 Ce photographe nous pousse à prendre le temps de découvrir l'émotion, l'inattendu.
 Il nous conduit à son propos par un regard, un détail, une atmosphère.
 Philippe Pastor joue avec la lumière et le cadre pour nous aider à regarder ce que l'on ne voit pas, ce que l'on ne voit plus.
 ( Agence presse Bretagne)
(Article du Télégramme du 16.11.2012)
La photographie, Philippe est tombé dedans depuis son plus jeune âge avec son père ;
 la passion a fait le reste
Autodidacte, c'est au coup de coeur que cet artiste prend ses clichés.
 Souvent, la patience est de mise pour capturer la bonne luminosité, le bon moment.
 Au gré de ses balades, Philippe Pastor photographie la Laïta, les Roches du Diable, les animaux...
 mais il est aussi un photographe renommé dans l'évènementiel (baptême, mariage...).


Propos d'expositions

1 -Exposition « Lunamer, à l'ombre des mots » en mars 20013

Un photographe et un poète, des images et des mots dévoilant l'océan, l'Atlantique, le monde marin, les hommes,
 une société, un patrimoine, une nature le temps d'une rotation.
 Philippe Pastor réalise des images depuis son enfance et est professionnel depuis 2006.
 La photographie est le prétexte de l'échange et le fil conducteur entre lui et le monde.

Yann Morel est un électron libre des mots, de la langue, du français, instruments par excellence de son écriture poétique.
 Ces créations originales permettent de faire découvrir la beauté de ce langage à ceux qui n'ont pas encore franchi le pas de la poésie.
 L'artiste a été honoré du prix Arthur Rimbaud au concours international francophone Richelieu de Châtel-Guyon en 2012.
 À cette exposition, plusieurs questions se présenteront à la vision du spectateur :
Remédier ? Aider ?
Afin que cette terre continue d'être un lieu et que son histoire perdure...

Du 4 au 29 mars 2013, hall de l'espace culturel l'Hermine, exposition « Lunamer, à l'ombre des mots »
. Photographies de Philippe Pastor, poèmes de Yann Morel. Entrée gratuite. Renseignements au 02 97 48 29 40.
D'après  le journal Ouest France du 10.3.2014
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
2 -Exposition " Yemaya "  en janvier 2017
Exposition 2017 Yemaya. Philippe Pastor et Yann Morel
Publié le 11/11/16 10:43, dans Agenda par PHILIPPE pastor pour pastor
Date de l'évènement : le 13/01/2017 à ¨Pont-Scorff

L'artiste peintre Philippe Pastor et le poète Yann Morel présentent leur nouvelle exposition "Yemaya".
C'est une plongée contemporaine pour découvrir autrement leurs visions du monde et de l'océan.
Les toiles de Philippe Pastor en noir et blanc et en couleurs sont accompagnées par ses textes et les textes de Yann Morel, poète reconnu et membre de la Société des Poètes Français (SPF).
Yann Morel est un poète de Pluneret, au pays d'Auray.
L'exposition retrace la vision des deux artistes sur un pays, un continent, une terre, une langue, un patrimoine.
Pour comprendre la douleur de l'eau, de la terre, des hommes,
 ou encore tourner les pages de l'âme et de l'histoire d'une humanité à la croisée des chemins et de son avenir.


Une Maison   d'Edition disparaît :
les Oiseaux de papier

Beignon. Alain Gérardin tire un trait sur les Oiseaux de papier
Après une longue bataille pour faire vivre sa maison d’édition les Oiseaux de papier,
 Alain Gérardin a opté pour la liquidation judiciaire de son entreprise.
En difficulté depuis plusieurs mois, la maison d’édition basée à Beignon vient de fermer ses portes.
 Son dirigeant a préféré jeter l’éponge après onze années de travail.

Jusqu’au bout, Alain Gérardin a essayé de sauvegarder sa maison d’édition basée à Beignon.
Onze ans et demi que les Oiseaux de papier se battaient, « avec leurs petites ailes », par passion des livres.

Liquidation judiciaire
La liquidation judiciaire a été prononcée le 17 mai 2017.
 Un choix pleinement assumé par son dirigeant.
 « Nous avons dû capituler face à l’adversité »,
 admet Alain Gérardin, avec lucidité.
Il y a encore quelques semaines, il était sur tous les fronts pour sauver ses Oiseaux.
 Il a joué sa dernière carte avec une campagne de financement participatif sur internet.
 « Je pensais que cela permettrait à ma collaboratrice et moi de relancer la machine et notre projet d’autodiffusion.
 En ne passant plus par les diffuseurs traditionnels, nous espérions récupérer un peu plus de marge. »

Fête du livre annulée
Sans succès. L’opération a échoué et la maison d’édition a même dû annuler la Fête du livre organisée le week-end de clôture de ce financement participatif. « Nous avons appris la fin des Oiseaux quelques jours avant l’événement. C’était malhonnête de le maintenir alors que nous allions fermer. »

Cette décision a acté la fin de l’aventure après des mois de bataille. « C’est injouable pour les maisons d’édition indépendantes. Pour avoir des best-sellers et les vendre, il faut des moyens, explique le dirigeant. Un livre a très peu de temps pour faire son trou et nécessite une force de frappe que nous n’avions pas. » Un triste constat pour l’éditeur, qui a dû licencier sa collaboratrice.

« Pas de honte à avoir »
D'après  le journal Ouest France du 3.06.2017

 



 

 

Page réalisée le  16.11.2017

CONTACT    

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z