A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE     M

    MOUAZAN   KATELL
Bubry
Enquête sur le véritable Théodore  Botrel.(3ième trim 2018.)
Auto Edition

Découverte de l'Auteur lors d'un article de presse
( lors d'une demande de participation financière)

D'après l'article du journal Ouest France de Marie CAROF-GADEL du 31.5.2018

Elle veut réhabiliter Théodore Botrel

 Katell Mouazan,

 habitante de Bubry,
est passionnée par l’œuvre du chansonnier breton mort en 1925.
 Elle lui consacre un livre

L’idée
Sa collection ferait pâlir d’envie un musée.
 Livres, médailles, partitions, journaux, toute l’œuvre de l’auteur, compositeur et interprète,
 Théodore Botrel, mort en 1925, est réunie chez cette passionnée de culture bretonne.
 Ancienne secrétaire de mairie, Katell a baigné dans la culture bretonne depuis son enfance.
 « Mon père était malouin, ma mère brestoise. Moi, je suis née à Lorient. »
« Il a été peu à peu oublié »
Sans être bretonnante, Katell a grandi aux sons des chansons du « barde breton »,
 auteur notamment de La Paimpolaise.
 « À la fin de chaque repas, on entonnait ses chansons.
 Ça s’est enfoui dans mon cerveau reptilien. Botrel ne m’a plus quittée. »
Jusqu’à une discussion avec des amis bretonnants.
 
« Ils qualifiaient Botrel de fasciste, ça m’a choquée
.

 Pour moi, il était plutôt populo.
 Et en achetant un ouvrage sur la Bretagne,
 j’ai découvert que Botrel n’était même pas mentionné dans les artistes bretons. »
 Il est vrai que le chansonnier ne laisse pas indifférent.
« Il a été peu à peu oublié, on a tué sa mémoire.
 Mais en faisant cela, on a aussi foulé aux pieds les goûts de nos anciens. »

 Alors Katell espère remettre Théodore Botrel au centre de son « Parnasse breton ».
 Elle a écrit un livre et lance désormais une souscription.
 « Je sais que ça ne plaira pas à tous. Le sujet est encore chaud chez certains.
 Mais Botrel avait aussi de belles œuvres, des textes à redécouvrir.
 J’aimerais que les jeunes se fassent leur propre idée. »
 Pour que le « plus grand chansonnier breton » ne sombre pas dans l’oubli après avoir connu de son vivant une immense gloire..

Renseignements :
 pour souscrire à l’édition de l’ouvrage Enquête sur le véritable Théodore Botrel,
 envoyer un chèque à Katell Mouazan, Penhouët, 56 310 Bubry.


 Présentation  par l' Auteur

Je  préviens qu'il n'est pas dans le sens de la pensée unique qui voulait que Botrel soit un chanteur folklorique et
 je convoque dans mon "ouvrage de dames"
 les témoins de son temps tels que le petit fils de Victor Hugo,jean jean Delahaye
 rédacteur en chef du nouvelliste de Bretagne
et j'explique la véritable origine du Gwen ha du , du Ma Bro

Prix 20€  :chèque à l'Auteure

" Katell Mouazan Penhouet 56310 Bubry


Page réalisée le  12.03.23019 

CONTACT    

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z