A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE     N

    NICOLAS   JEAN FRANCOIS - CHEYROUZE DANIEL
Baud

LE BLAVET ET SA VALLEE  (01.2015)
Editions: ?

Articles parus à  la sortie de son ouvrage

 D'après le journal  Ouest France du 28.01.2015
Le Baldivien Jean-François Nicolas
 fend les idées reçues sur le fleuve, dans un ouvrage très documenté.

Jusqu'à sa canalisation au XIXe siècle, le Blavet, fleuve qui prend sa source
 dans les Côtes-d'Armor et se jette en rade de Lorient après être passé par Pontivy et Hennebont, n'était pas navigable, contrairement à une idée très répandue.
 « C'était un fleuve torrent, raconte Jean-François Nicolas, président du groupe d'histoire de Baud. Guy Bouëssel, l'ingénieur qui a construit les canaux de Bretagne,
 le décrivait ainsi : hautes cascades, rochers saillants, précipices... »
 Loin de l'image du fleuve tranquille d'aujourd'hui.

On y trouvait alors quarante pêcheries, prenant au piège les nombreux saumons,
 aloses et lamproies qui y vivaient.
 Mais peu de moulins, « car seules les seigneuries importantes, comme les Rohan (qui en possédaient trois) pouvaient se le permettre ».
Toutes ces informations, on les trouve dans un album très documenté et illustré que Jean-François Nicolas vient de publier, avec l'aide de notre correspondant local, Daniel Cheyrouze, Le Blavet et sa vallée de Pontivy à Hennebont avant sa canalisation, un hors-série de l'association Histoire et patrimoine du pays de Baud,.

 

  Le Blavet et sa vallée de Pontivy à Hennebont avant sa canalisation, 83 pages, 10 €.
 En vente au studio Yann Photos et au point presse du Carrefour Market à Baud ou
 sur commande par mail (jf.nicolas9@wanadoo.fr).
Yann-Armel HUET
D'après le journal  Le  Télégramme  du 31.01.2015
Ce bel opus relié de 83 pages (dont seize en couleur), édité à 300 exemplaires sur papier glacé,
 a été réalisé avec Daniel Cheyrouze, complice de toujours de l'auteur, mais aussi secrétaire de l'association.
 Comme à chaque projet d'écriture, il assure d'ailleurs la relecture ainsi que la mise en page de l'ouvrage.
 Ce document, qui a nécessité quatre années de recherches et de rédaction, évoque au XVIIIe siècle,
 le fleuve, les moulins, les ponts, les bacs, les gués, les pêcheries ; il est illustré de nombreuses photographies en couleur


Les Auteurs
 

 
Les auteurs


Avant-propos

Sur le site:
http://www.babelio.com/livres/Nicolas-Le-Blavet-et-sa-vallee-de-Pontivy-a-Hennebont-avan/688414

Il y a maintenant près de deux siècles, en 1825, le Blavet voyait sa première péniche remonter d'Hennebont à Pontivy.
 La vieille rivière sauvage était devenue le canal du Blavet
, "une de ces routes aquatiques calmes et reposantes qui s'enfoncent dans le lointain".
Mais avant sa canalisation, comment était le fleuve ?
 Que reste-il de l'ancienne vallée du Blavet ? Très souvent , je me suis posé ces questions.
 Il y a trois ans, par hasard, lors de recherches diverses aux archives départementales du Morbihan,
 je trouve un document de 1785, le mémoire d'un ingénieur décrivant la rivière et sa vallée.
 Dès lors, je voulus en savoir davantage... tout savoir.
 Pourtant à part la description succincte de quelques moulins dans divers articles,
 les ouvrages sur le Blavet, avant sa canalisation, sont quasiment inexistants.
 La mémoire des ponts, moulins et pêcheries étant perdue depuis longtemps,
 il ne me restait plus qu'à entamer mes propres recherches.
 C'est dans les diverses séries des archives départementales que je découvre l'essentiel des informations,
 qui vont me permettre de rédiger ce travail. Les cotes des sources figurent en bas de page.
J'espère que cet ouvrage contribuera, sans doute modestement, à la recherche historique,
même si des lacunes existent car tant de documents restent encore à rechercher et à exploiter.
 Demain, un autre passionné de l'histoire locale prendra certainement le relais et découvrira d'autres documents inédits.
Si cet ouvrage vous a plu, rendez-vous sur les bords du Blavet, fermez les yeux, écoutez, et rêvez.
 Peut-être alors entendrez-vous chanter les moulins, les cris et jurons des hommes dans les pêcheries.
 Peut-être même verrez-vous ressurgir de l'eau des vestiges vieux de plusieurs siècles !

Page réalisée le 14.03.2015




CONTACT  

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z