A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE    P

      PERRET  JEAN-MARC
Carnac

Le Fugitif (1.04.2016)

Publié par Liv'Editions
http://www.liv-editions.com/
Découverte de l'Auteur lors d'une séance de dédicaces

à la  Librairie du Golfe: le17.08.2019
 http://www.librairiedugolfe.fr/

Et par un article  de presse
( Ouest France du 27.09.2013 )
Jean-Marc Perret : « Le polar régional, ça plaît ! »

Jean-Marc Perret, auteur de romans policiers régionaux...
 et correspondant de presse à Chantepie pour « Ouest-France ».
 Jean-Marc Perret, auteur de romans policiers régionaux....

Entretien

Vous êtes l'auteur de deux romans policiers régionaux, dont l'action se déroule à Étel et Auray
. Quelles difficultés rencontre-t-on pour se faire éditer quand on n'est pas du sérail ?
En fait, j'ai eu la chance d'être introduit chez Liv'Editions par la propriétaire de la Maison de la Presse de Belz, dans le Morbihan.

 Après avoir été dirigé vers elle par un auteur que j'interviewais à Chantepie, pour Ouest-France.
 Mon premier manuscrit a été rapidement lu et accepté par cet éditeur.
 Il m'a simplement demandé de retransposer l'intrigue dans la ria d'Étel.
 A l'origine, elle se déroulait dans la presqu'île de Crozon.

Ce goût de l'écriture, vous l'avez toujours eu ?
Oui, très jeune.
 Avec mon père, nous écrivions des histoires à quatre mains. Il commençait le récit.
Je poursuivais. Il prenait la suite, etc.
 Nous mettions nos personnages dans des situations incroyables.
 A l'autre de les en sortir. De vrais défis à l'imagination.

Ria mortelle, Toiles de sang à Auray, un troisième polar en préparation. Le Morbihan vous inspire ?
Je suis très attaché à cette région, car je suis Carnacois d'origine.
 Toiles de sang à Auray mêlait trafic de faux tableaux et messes noires
. Les projets immobiliers et la crise de l'ostréiculture sont les ingrédients de mon prochain roman qui se passe à Carnac.

Vous arpentez les lieux de « vos crimes » avant de prendre la plume ?
 Oui, je fais des repérages. Je prends des notes, des photos.
 Les lecteurs sont attachés à la précision des lieux.
Car ils n'achètent pas du « Jean-Marc Perret » mais une histoire qui se passe dans leur environnement.
 Et du suspense.

Vous imposez-vous une discipline stricte de travail, à l'instar de certains auteurs qui s'astreignent à écrire tous les jours, aux mêmes horaires ?
Pas vraiment. Je n'ai pas de règle, mais je préfère me mettre devant mon ordinateur, le matin.
A la réflexion, je commence tout de même à m'autodiscipliner.
 J'ai été plus constant pour la naissance des 2e et 3e livres.
 Et j'ai toujours à portée de main de quoi jeter sur le papier une idée, une phrase.

Vendre un roman suppose de s'impliquer dans sa promotion ?
Ecrire, trouver un éditeur ne sont pas trop compliqués. En tout cas pour moi.
Mais vendre, c'est plus difficile. Il faut participer à des salons du livre,
 assurer des dédicaces dans des librairies, des Maisons de la presse.
 Cela demande un certain engagement.

Qu'espérez-vous de cette aventure littéraire ?
Une reconnaissance serait un peu prétentieux,
 d'autant que beaucoup d'écrivains talentueux ne seront jamais édités, car ils n'ont pas eu ma chance. Il convient donc de rester modeste.
 Mais le commentaire des lecteurs sur le plaisir qu'ils ont eu à me lire est assez jubilatoire.

Recueilli par Sylvie DUBS-PARIS
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
Résumé par l'Editeur

http://www.liv-editions.com/livre/485-le-fugitif.html
Rennes.
 Les recherches de la police n'aboutissant pas, les époux Griffard font appel à Marc Renard, un détective privé, afin de retrouver leur fils, Thomas.
 Le jeune homme a disparu depuis trois mois à la sortie d'un bar, après avoir assisté à un concert.
Qu'est-il arrivé à  Thomas?
 Marc Renard va mener des recherches périlleuses depuis le cœur de Rennes
 jusqu'aux tréfonds de la forêt de Brocéliande où des personnages sans scrupules gravitent autour d'un manoir en cours de restauration.
Quand la surprenante vérité éclatera, elle ne laissera aucun protagoniste indemne.

Prix: 12€  (Chez l'Editeur, " dans toutes les bonnes librairies" et sur les sites spécialisés du web)

Connaissance de l'Auteur et de ses ouvrages précédents 
 

 Sur le site Babelio

https://www.babelio.com/auteur/Jean-Marc-Perret/233741

Féru de littérature en général, et policière en particulier
, après une carrière de contrôleur de gestion à la SNCF,
 Jean-Marc Perret
s'est lancé dans l'écriture de romans policiers en 2008,
 avec un premier ouvrage, Ria mortelle
. Il publie au printemps 2016
sa cinquième fiction,
 Le Fugitif
.
 Résidant à Chantepie, près de Rennes, correspondant local du journal Ouest-France,
 il est originaire de Carnac, où il possède une maison.
 C'est donc tout naturellement que ses romans à suspens ont eu principalement pour cadre le sud Morbihan. 
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
 Autres ouvrages  sur le site de l'Editeur:

http://www.liv-editions.com/index.php?b=display_auteur&auteur=173


Page réalisée le 27.07.2019

 

CONTACT    
 

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z