A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE    R

       ROUSSEAU  ELISE
Auray
PETITE PHILOSOPHIE DES OISEAUX (13.09.2018)

Editions La Martinière
www.editionsdelamartiniere.fr/

Découverte de l'Auteur par un article de presse


Article  du journal du Télégramme du 28.10.2018  de Paul BOULBEN
Interview - Entretien
« Protéger la nature devrait être une priorité »
 Selon Élise Rousseau, auteure engagée,
 la société doit se mobiliser pour la protection de l’environnement,
 notamment en changeant son mode de consommation.

 Quels éléments, dans votre jeunesse, ont participé à votre engagement pour la nature et les animaux ? Mes deux grands-pères m’ont transmis la passion de la nature et des animaux.
L’un était professeur au Muséum d’histoire naturelle de Paris et
l’autre jardinier, amoureux de la forêt et des oiseaux.
 À côté de cela, il y a eu deux moments forts
. D’abord, l’Amoco Cadiz. Dans le pays des Abers, d’où une partie de ma famille est originaire
 les côtes ont été très touchées.
 Même si j’étais petite, j’ai entendu les adultes en parler des années plus tard.
 Ensuite, c’est la catastrophe nucléaire de Tchernobyl.

 
 Ces deux événements m’ont fait prendre conscience de la responsabilité de l’homme dans la destruction de la nature.

 Comment avez-vous pu concilier cette sensibilité avec votre métier, l’écriture ?
 Enfant, j’écrivais et illustrais des histoires sur les animaux.
 C’est toujours ce que je fais, bien des années plus tard.
 J’ai eu un peu de mal à choisir entre la biologie, la protection de la nature ou un métier lié à l’écriture.
 Jeune, je gagnais beaucoup de prix littéraires.
 Finalement, j’ai fait ce choix de l’écriture, qui était risqué, et j’ai très vite réussi à relier les deux
 Mon premier travail a été sur les rapaces pour la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO).
 Une maison d’édition m’a ensuite demandé de remplacer au pied levé un auteur de livre sur les chevaux.
 Ça a donné Les chevaux racontés aux enfants.
 Le livre a été un succès d’édition, traduit à l’étranger.
 Les portes se sont ouvertes et j’ai continué à écrire sur la nature et les questions environnementales
 tout en travaillant avec des associations de protection de la nature, comme Bretagne vivante.


Vous avez écrit, il y a un an, « Mais pourquoi j’ai acheté tout ça !? ».
 Une bande dessinée qui traite de la surconsommation ?
C’est une BD documentaire qui raconte l’histoire d’une prise de conscience sur les questions de consommation.
 La course à l’accumulation d’objets ne rend pas plus heureux le personnage principal.
 La réflexion et les rencontres vont lui apporter des solutions et des idées pour changer son mode de consommation.
 Vous parlez aussi de l’obsolescence programmée…
 C’est la non-durabilité planifiée.
 C’est interdit par la loi mais est encore très pratiqué.
 Nous sommes dans une société où les objets ne sont pas de bonne qualité,
 alors que nous sommes à un stade technologique où l’on peut produire des objets très durables.
 Par exemple, les collants qui filent très vite ou les imprimantes programmées pour ne pas durer
. On le voit encore aujourd’hui sur les smartphones, les batteries intégrées, etc.

. C’est un scandale écologique, mais surtout un scandale pour le consommateur.
 Les personnes qui luttent contre l’obsolescence programmée ne sont pas si nombreuses et
il y a énormément de progrès à faire.

 Quelles leçons peut-on tirer concrètement de cette BD ?
 La vraie richesse, ce sont nos souvenirs, ce qu’on a vécu, les liens humains. Pas les objets en plastique.
 Ce que j’essaie de dire aux gens dans ce livre, c’est « réveillons-nous, parce que là, on est tous en train de détruire la planète ». C’est le retour à des choses essentielles qui nous rendent heureux,
 pas la course à la consommation, au paraître et à des objets qui, pour la plupart du temps, ne nous servent à rien.

 Vous avez publié récemment avec un ornithologue, Philippe Jacques Dubois,
 « Une petite philosophie des oiseaux », en cours de traduction dans d’autres langues.
 C’est le fruit de longues années d’observation des oiseaux.
 Ce livre, c’est « qu’est-ce que les animaux peuvent nous apprendre au quotidien ? »
L’être humain a toujours décrit l’animalité comme quelque chose de négatif mais les tourterelles ou les sternes,
 par exemple, sont des animaux d’une grande tendresse
 Autre exemple, le sens de l’orientation des oiseaux migrateurs qu’on retrouve chez certaines populations humaines,
 comme le peuple mongol.
 Nous, on a tellement de béquilles, avec le GPS, le téléphone portable, que même aujourd’hui on sait moins bien lire une carte qu’avant.

 Le thème de l’environnement est aujourd’hui très présent dans le débat public. Une chance, selon vous ?
 Pendant très longtemps, j’ai eu l’impression que les gens se fichaient du discours des naturalistes.
 On nous renvoyait à nos petites fleurs, nos petits oiseaux.
 Et depuis environ un an, il y a eu un déclic.
 Jusqu’à présent, les gens pensaient que seuls les animaux, les petites plantes étaient menacés.
 Ils ont désormais compris que cela les concernait : c’est leur santé, peut-être la survie de l’humanité à terme.


Le législateur en fait-il assez sur la protection de l’environnement ?
 La protection de la nature devrait être une priorité absolue
 La population est demandeuse mais les politiques ne suivent pas.
 Il y a toutefois des moyens très concrets de faire évoluer la société.
 L’alimentation biologique, par exemple, c’est une façon de faire bouger les choses par son assiette.
Il y a aussi l’écoconstruction, qui reste encore trop confidentielle.
 Au fur et à mesure que ça se développe, cela va devenir de plus en plus accessible et on va être obligés d’y venir un jour.

 Concernant la biodiversité en Bretagne, doit-on être inquiet pour certaines espèces ?
 Oui, la Bretagne est une région impactée par les problèmes environnementaux.
 Ce dont les politiques bretons n’ont pas conscience,
 c’est que les habitants et les touristes n’aiment pas seulement un paysage de mer et de dunes vides de vie.
 Ce sont aussi les animaux qu’on trouve sur la plage, les animaux, les petites plantes,
 toute cette biodiversité qui fait la richesse du patrimoine breton.
 Si tout cela disparaît, à terme, notre région sera moins attractive.
 Cela paraît peut-être dérisoire de s’intéresser aux gravelots, ces petits oiseaux menacés par la surfréquentation des plages,
mais cela fait partie de la Bretagne. Dans le débat public, cela ne semble jamais prioritaire

. C’est à la société de se mobiliser ?
 Les gens me disent souvent : « J’ai conscience de la catastrophe, mais nous qu’est-ce qu’on peut faire ? » ;
 ils se présentent comme impuissants mais il y a des choses que l’on peut faire à titre individuel pour faire changer notre mode de consommation et la société.
 Adhérer aux associations de protection de la nature, c’est le premier geste que l’on peut faire.
 Si l’on ne leur donne pas de soutien, elles sont démunies face au lobbying et aux forces qui lui font face.

 Recueillis par Paul BOULBEN. Une petite philosophie des oiseaux, aux éditions de La Martinière, 14,90 €.


 Présentation  par l'Editeur

On a souvent besoin d’un plus petit que soi.
C’est le secret que nous confie ce livre, avec bienveillance et douceur.
 Il faut réapprendre à observer ce qui nous entoure, à écouter les leçons de sagesse prodiguées par la nature.
 Et quoi de mieux pour cela que d’arrêter un moment le tempo infernal de nos vies et d’entendre ce qu’ont à nous dire les oiseaux ? Par leur mode de vie, leur façon d’être au monde,
 ces petits « maîtres à penser » nous enseignent un art de vivre plus respectueux de nos rythmes – plus profond aussi.
Ces 22 petites leçons de vie, courtes et simples, nous invitent à retrouver l’être naturel qui dort en nous.

Philippe J. Dubois est ornithologue et écrivain. Sa passion pour les oiseaux remonte à l’enfance.
 Il a parcouru le monde entier à leur recherche. Il dirige les éditions Delachaux et Niestlé,
 la plus ancienne maison consacrée aux livres sur la nature.

 Élise Rousseau ,
Diplômée en philosophie et littérature,est journaliste et auteur d’ouvrages sur la nature et les animaux.
 Elle œuvre aussi pour la protection de l’environnement.


Connaître...

L'Auteure
Sur le site:

https://eliserousseau1.wixsite.com/elise-rousseau/l-auteur
Enfant, j’écrivais des histoires, je dessinais, et je modelais des animaux en argile.
 Je fais toujours la même chose !
Lycéenne puis étudiante, je gagnais des concours d’écriture de contes et de nouvelles.
 A l’Université, je me suis orientée vers des études de littérature et de philosophie.
Écriture
Mon premier livre a été un best-seller en documentaire jeunesse, traduit à l’étranger,
 et le second a gagné le prix François Sommer, section jeunesse. C’était parti !
Aujourd’hui, pour différents éditeurs, j’écris des livres pour les adultes ou
 pour les enfants ainsi que des scénarios de bandes dessinées.
Même s’il m’arrive d’écrire sur d’autres sujets, l’essentiel de mon travail porte sur la nature,
les questions environnementales et les animaux.

Dessin
J’illustre aussi certains livres.
 Dessiner peut me servir également à transformer le scénario des bandes dessinées en story-board pour d’autres dessinateurs BD.
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
Repères en   quelques dates
 1977. Naissance à Tours.
 2004. Premier livre, Les chevaux racontés aux enfants, tiré à 60 000 exemplaires et traduit en plusieurs langues.
2017. Sortie de la bande dessinée Mais pourquoi j’ai acheté tout ça !? Stop à la surconsommation.
 Finaliste du prix BD Lire l’économie 2018.
 2018. Ouverture de l’Atelier 3 bulles, atelier de bande dessinée à Auray,
 avec Romain Garouste et Nolwen Guegan.
Sortie d’Une petite philosophie des oiseaux, écrit avec l’ornithologue Philippe Jacques Dubois.

Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
Lire un extrait
Sur le site:
 http://www.editionsdelamartiniere.fr/ouvrage/petite-philosophie-des-oiseaux/9782732482798
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
 Retrouver sa Bibliographie
Sur le site :

Page réalisée  le 08.01.2019

CONTACT    

 A   B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z