A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE    S

       SIBRA  MICHEL
Auray
LA REINE DU RITZ ou sept mois dans la vie d'une femme (11.06.2021 )

Editions Le Sémaphore
https://www.lesemaphore.fr/

Article paru à la sortie de son ouvrage

D'après l'article du journal du Télégramme du 18.10.2021
L’Alréen Michel Sibra publie
« La reine du Ritz »,
une vision transversale de l’Occupation
Dans son nouveau roman « La reine du Ritz ou sept mois dans la vie d’une femme »
 l’écrivain Michel Sibra évoque l’Occupation et la libération de Paris.
Michel Sibra fait vivre, dans son roman, des personnages connus sous un jour méconnu…

Réalisateur et scénariste pour le cinéma et la télévision,
 Michel Sibra est aussi écrivain.
 Résidant alréen, c’est en voisin qu’il était samedi à la librairie « Vent de soleil »
 pour la dédicace de son sixième roman
 « La reine du Ritz ou sept mois dans la vie d’une femme »
 (éditions le Sémaphore, 24 €).
 Une dose de fiction dans un cadre historique bien documenté où l’on voit des grandes figures du roman national descendues de leur piédestal.

« L’Occupation est un sujet fort et emblématique où se sont imbriquées toutes les contradictions d’une époque.

Blanche, mon héroïne, est observatrice et actrice dans de petites histoires et dans la grande
 qui s’achèvera le 25 août 1944 avec la libération de Paris ».

La peinture que Michel Sibra fait de cette époque est sans concessions et adaptable à d’autres périodes.
 « La reine du Ritz » un roman noir comme « La danse du soleil »
qui avait valu à l’auteur le prix du quai des orfèvres en 1998.
   
 Présentation  par l'Éditeur
LA REINE DU RITZ Ou sept mois de la vie d’une femme
Février 1944.
 Dans le Paris occupé par la soldatesque nazie, Blanche de Crussol est contrainte, sous la menace d’une dénonciation, de participer à l’infamant Déjeuner de la Table ronde à l’hôtel Ritz, agapes mensuelles de la collaboration économique franco-allemande.
 Piège mortel où l’enferme le chef du réseau gaulliste du palace de la place Vendôme,
 personnage cynique et manipulateur.
 Blanche va vivre les sept mois précédant la Libération de Paris entre la curiosité pour les créatures frivoles qui fréquentent le Ritz tandis que les Parisiens crèvent de faim, Arletty, Chanel, Guitry, Lifar, et la terreur de la Gestapo qui la traque pour complicité dans l’attentat du 20 juillet contre Hitler,
sans parler de la police de Sûreté criminelle de la rue des Saussaies qui la soupçonne à tort d’un crime sordide.

Au fil de ses rencontres, elle croise chez une Américaine richissime, qui tient un salon littéraire, toute la fine fleur de la collaboration artistique, des écrivains antisémites jusqu’à l’indécence, Léautaud, Jouhandeau, Cocteau, et l’ambigu Ernst Jünger,
 héros de la Grande Guerre et auteur de romans à succès.

Août 1944 est le mois de tous les dangers pour Blanche.
 Arrêtée par la police française, jetée en prison, sera-t-elle la victime expiatoire des libérateurs,
 comme ces femmes accusées de « collaboration horizontale », exhibées nues dans les rues et souillées de crachats,
ou sera-t-elle épargnée pour service rendu à la France enfin libérée de l’oppresseur nazi ? 

Prix :24 €  chez l'Editeur, dans  " toutes les bonnes librairies'' ou sur les sites spécialisés du Web

Connaissance de l'Auteur

 Sur WIKIPEDIA   :

Michel Sibra est un réalisateur et scénariste français, également écrivain et photographe, né en 1947 à Guingamp
  https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Sibra

 de ses autres romans

La Danse du soleil, roman policier, Paris, Fayard, 1997  - prix du Quai des Orfèvres 1998
La Guerre de Jop, roman d'aventures, Paris, Thélès, 2008
L'Indien blanc, roman d'aventures, Paris, L'Harmattan, 2018

Arizona mon amour, roman historique, Lille, MVO, à paraître en avril 2022

et de ses autres productions sur
https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=auteurs&obj=artiste&no=35151


Page réalisée le 10.01.2022



CONTACT    
 

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z