A  B C  D  E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

 

A PROPOS DU SALON DU LIVR' A VANNES

 2021 : Salon reporté de juin à septembre

La treizième édition du salon littéraire Livr’à Vannes (Morbihan) devait se dérouler du 4 au 6 juin 2021.
 Finalement, les organisateurs ont décidé de reporter, compte tenu des incertitudes qui planent avec la pandémie,

 la manifestation aux 24, 25 et 26 septembre 2021.

« Le 30 mars dernier, avec les libraires, nous avions évoqué cette alternative, note Patrick Mahé, président du salon.
 La préfecture émettait des conditions assez rigoureuses de jauge à l’entrée des barnums à raison de 175 personnes à la fois. »
 Le report en septembre est donc vécu comme la meilleure des solutions, d’autant qu’aux dates retenues,
Livr’à Vannes n’aura pas à souffrir la concurrence d’autres gros salons littéraires.

Patrick Mahé préfère donc y voir le verre à moitié plein :
 « La prolongation de la rentrée littéraire peut permettre d’avoir de nouvelles têtes d’affiche. »


EN 2020  Salon annulé et reporté en 2021

D'après l'article du journal Ouest France du 31.07.2020

Le salon Livr’à Vannes finalement annulé
Craignant les retombées économiques d’une annulation de dernière minute due à l’épidémie de Covid-19,
 les libraires de Vannes ne souhaitent plus participer au salon du livre en septembre.
 assène Gilles Turlan,qui tient la librairie Lenn Ha Dilenn.
 Lui et les quatre autres libraires partenaires du salon Livr’à Vannes ont décidé de se retirer du projet.
 C’est donc « que David Robo, le maire de Vannes, a annoncé, hier, l’annulation du salon Livr’à Vannes.
 Initialement prévu les 4 à 7 juin, il avait déjà été reporté aux 4 à 6 septembre, en raison de l’épidémie de coronavirus
. « Maintenir le salon, ce n’était pas suicidaire, mais c’était trop risqué »
 avec regret, et la mort dans l’âme »
 Les libraires craignent surtout les conséquences économiques d’une annulation de dernière minute en cas de reprise de l’épidémie.

Pour préparer le salon,
 ils doivent commander un mois auparavant des milliers de livres.
 Cela génère des frais de port et des frais logistiques de personnel important, impossibles à rattraper en cas d’annulation.
 Pour ces Les libraires vannetais partenaires du salon ont fait part aux organisateurs de leur décision de se retirer du projet
Ils qui doivent déjà rattraper les deux mois de fermeture dus au confinement, la perte potentielle était trop importante.

 Peur de la deuxième vague
 renchérit Gilles Turlan.
 D’autant que septembre est aussi la période de la rentrée littéraire, qui mobilise déjà les libraires ,
 note Jean-Philippe Perou, libraire au Silence de la Mer.
 « Au mois de juin, quand nous avons décidé de reporter le salon, nous étions dans une espérance de fin d’épidémie
Mais aujourd’hui, nous ne voyons pas cette amélioration. Les conditions ne sont pas favorables à l’organisation d’un beau salon. »
 « à 100 % »
 Les libraires reconnaissent le fait par la Ville pour tenter de reporter le salon.

 Ce dernier devait se tenir cette année, au parc Chorus, sur deux halls,
 avec masque obligatoire et contrôle du nombre de personnes présentes
. Les libraires craignaient toutefois que le protocole sanitaire établi par la mairie soit difficile à garantir dans un salon,
qui réunit plus de 20 000 personnes.

 « travail extraordinaire »
Patrick Mahé,
le président du salon, parle d’un « crève-cœur »
 « C’était un salon très attendu, un des plus importants de France
 Nous avions réussi à établir une programmation d’un très grand prestige.
 C’est un choc dans le monde de l’édition, certains auteurs sont consternés. »

 200 auteurs étaient attendus
 Deux cents écrivains étaient attendus à Vannes pour ce salon.
 Parmi eux, des grands noms tels que Tatiana de Rosnay, Yann Queffélec, Bernard Werber, Leïla Slimani,
ou encore Michel Bussi, qui était président de cette édition.

 Patrick Mahé espère en faire venir certains à Vannes pour des conférences ou des rencontres :
 
« Livr’à Vannes sera cette année Vivre à Vannes
. Nous ferons vivre le livre toute l’année à Vannes, avec une volonté d’airain. »
 La date du prochain salon Livr’à Vannes est déjà décidée : les 4 à 6 juin 2021.
Le temps de préparer , promet Gilles Turlan." une nouvelle édition encore plus belle "

EN 2020  du 4 au 7 juin
D'après  le journal du Télégramme du30.03.2020

Vannes Livr’à Vannes continue à se préparer pour sa treizième édition en juin
 « Je viens de finir d’écrire l’édito de Livr’à Vannes 2020 »,
 commente Patrick Mahé, président de l’événement.
 En février, il annonçait le nom du président d’honneur de cette édition
, Michel Bussi, et les têtes d’affiche parmi les 250 auteurs attendus
 dans le jardin des remparts
: de Leïla Slimani à Marc Lévy, de Mona Ozouf à Francis Huster.
 « Nous partons du principe que l’événement aura bien lieu du 5 au 7 juin »,
 poursuit Patrick Mahé.
 « Peut-être aurons-nous à adapter la circulation des visiteurs.
 On verra. À Vannes, la discipline des gens est exemplaire.
 Nous venons de refaire le tour des auteurs : il n’y a pas la moindre défection.
 Nous travaillons actuellement sur les tables rondes et les conférences ».
Difficile à reporter
 Dans le calendrier régional, Vannes est un poids lourd,
 tout proche en date d’Étonnants Voyageurs à Saint-Malo et plus loin du Festival du Livre en Bretagne de Carhaix
. Mais il s’inscrit aussi dans un calendrier plus large, national.
 « C’est un événement difficile à reporter », constate Patrick Mahé.
 « Pour beaucoup d’auteurs, ce sera une énorme bouffée d’oxygène et d’optimisme »,
complète Sylvie Rostain, directrice artistique
. « La période est compliquée pour les libraires indépendants,
 pour les auteurs qui assuraient la promotion de leur nouveau livre comme pour ceux dont la sortie est repoussée
. S’il a bien lieu, Livr’à Vannes sera une fête formidable ».
Vivement juin.

EN 2019 :du 14 au 16 juin .

27 447 visiteurs au salon Livr’à Vannes
Les organisateurs ont reçu de nombreux compliments des auteurs et sont satisfaits de la fréquentation des trois jours.
 « Avec 27 447 entrées, contre 26 713 l’an passé, c’est une très bonne année »,
se réjouissent Patrick Mahé, responsable du salon, et Sylvie Rostain, directrice artistique.

 Le record de 2015 n’a pas été battu,
 « mais voir les auteurs vous complimenter à la fin et vous embrasser,
 c’est une belle satisfaction ».
 Jean Teulé, président d’honneur, a même
« dit au micro qu’on était le meilleur salon de France à ses yeux. Et pourtant, il en fait plein »,
 ajoute Patrick Mahé.

Sous les grands chapiteaux aux jardins des Remparts,
 plus de 200 auteurs étaient présents de vendredi à dimanche :
( NDLR:12 auteurs du Morbihan étaient présents en littérature générale)
: Marc Levy, Michel Bussi, Serge Joncour, Irène Frain, Cali, Yann Queffelec, Jean-Louis Debré, Bernard Minier, auteurs de pays, dessinateurs de BD…
 Parmi les têtes d’affiche, seuls Alexandre Jardin et Véronique Ovaldé ont finalement dû annuler leur venue, « pour raisons personnelles ».

 Une présidente d’honneur en 2020?
 Sylvie Rostain,
   commence déjà son « casting d’auteurs » pour la prochaine édition.
« On pense qu’il faudrait que le prochain président d’honneur soit une femme.
Après Jean-Christophe Ruffin, Didier Decoin et Jean Teulé.
Enfin, glisse Patrick Mahé, ce sera aussi en fonction des rentrées littéraires.
 D’ailleurs, il y a des auteurs qui nous disent que pour pouvoir revenir l’an prochain,
ls vont sortir un nouveau livre ! »
 C’est le monde à l’envers.
D'après l'article de Sylvie Ribot  du journal Ouest France  du17.09.3019
.

Précisions sur le Programme:

D'après  le journal du Télégramme du 11.06.2019
Livr’à Vannes La mer, la terre, le vent
Avec plus de 200 auteurs présents, attirant 25 000 visiteurs,
 le salon Livr’à Vannes est l’un des temps forts de l’année littéraire en Bretagne.
 La 12ième édition
de cet événement gratuit se déroule de vendredi à dimanche,
 autour de trois thèmes principaux : la mer, la terre, le vent.

Organisé par la ville de Vannes, en partenariat avec cinq librairies installées sur la commune,
 le salon Livr’à Vannes réunit plus de 200 auteurs de littérature générale, bretonne, jeunesse et de bande dessinée.
Les parrain et marraine de l’événement, Yann Queffélec et Irène Frain,
seront au rendez-vous, ainsi que le président d’honneur de la 12 édition, Jean Teulé.

Le public y croisera de nombreuses autres personnalités d’horizons divers :
 Michel Bussi, Agnès Ledig,
Bernard Werber, Daniel Picouly, Laurent Joffrin, Stéphane Allix, Mireille Dumas,
 Thibault de Montalembert, Delphine de Vigan, Alexandre Jardin, Olivia de Lamberterie, Étienne Klein,
 Anne-Marie Garat, Tanguy Viel, Marie Sizun, Guirec Soudée…
 Pour n’en citer que quelques-uns.

 Conférences, débats,
cafés littéraires, remises de prix vont rythmer les trois jours dans différents espaces
. Quelques temps forts (horaires sous réserves)...
Vendredi
La journée est conscacrée plus particulièrement à l’accueil du public scolaire de Vannes et de son
agglomération.
17 h 45 : rencontre avec Delphine de Vigan.
Samedi
10 h : rencontre avec Michel Bussi.
10 h 45 : Comment fait-on des polars différemment ? Avec Bernard Minier, Ian Manook et Morgan Audic.
11 h 45 : cérémonie de remise des prix. Prix de la Ville de Vannes, jeunes adultes et langue bretonne.
12 h 30 : Une vision de l’Histoire. Avec Emmanuel de Waresquiel, Didier le Fur.
Femmes d’exception. Avec Dominique de Saint-Pern et Vanessa Schneider.
14 h : Eaux troubles du passé. Avec Véronique Ovaldé, Anne-Marie Garat et Sylvie Le Bihan.
15 h : rencontre avec Agnès Martin-Lugand.
16 h : L’apprentissage de la vie. Avec Julia Kerninon, Karine Reysset, Muriel Magellan.
17 h : rencontre avec Laurent Gounelle.
18 h : La gastronomie bretonne. Avec Thierry Breton, Jacques Thorel, Eugène Riguidel.
Rencontre avec Yann Queffélec.
Dimanche
10 h : Serions-nous en train de perdre « connai-sciences » ? Avec Axel Kahn, Étienne Klein et Olivia
Recassens. Palais des Arts.
10 h 45 : Parcours de vie. Avec Catherine École-Boivin, Joseph Ponthus et Émilie de Turckheim.
11 h : entretien avec Alexandre Jardin.
Rencontre avec Laurent Romejko.
Spleen de Paris : petits poèmes en prose et petites impros en rêve. Avec Karol Beffa, Thibault
de Montalembert. Palais des Arts.
11 h 45 : L’État, la manipulation. Avec Gilles Martin-Chauffier, Jean-Louis Debré, Thomas Legrand.
Les grands voyageurs du monde.
 Avec Tanguy Viel, Christian Garcin, Guirec Soudée, Tristan Savin, Claire et Reno Marca.
14 h : Face au public, face aux mots. Avec Daniel Picouly, Xavier de Moulins, Alex Taylor.
Se soigner par les livres. Avec Agnès Ledig, Sophie Tal Men, Mireille Dumas.
La vie rock’n’ roll. Avec Kent, Cali, Franck Darcel, Gilles Lhote.
16 h : rencontre avec Bernard Werber.
17 h : La Bretagne, terre de légendes. Avec Jean Rohou, Bernard Rio.
Navires de légende. Avec Francis Latreille, Anne Smit

D'après  le journal du Télégramme du 15.05.2019
J-30 !?La douzième édition du salon littéraire de Vannes
réunira, du 14 au 16 juin 2019,
Livr’à Vannes, c’est dans 30 jours !
 Patrick Mahé, président de l’événement, est impatient d’accueillir les 200 auteurs dans le jardin des Remparts,
 qui devrait une nouvelle fois être bien garni.
 « Les célébrités aiment revenir ici. Marc Lévy en personne a demandé à son éditeur s’il était bien inscrit,
 pour ne pas rater le salon. Nous avons bien évidemment accepté.
 L’an passé il avait vendu 500 livres ».
 Ce ne sera pas le seul auteur à succès présent :
 il sera notamment accompagné de Michel Bussi, Agnès Martin-Lugand,
Bernard Werber, Yann Quéffelec…

 Le tout sous l’égide du président d’honneur Jean Teulé.
 « Mais nous cherchons toujours à renouveler les auteurs pour ce salon.
 Cette année, nous accueillerons pour la première fois Laurent Gounelle,
Tanguy Viel, qui viendra avec son bateau, et Thibault de Montalembert,entre autres ».

Mettre l’accent sur le vendredi
Il y aura du suspens aussi, avec le prix littéraire jeunes adultes, nouveau à Vannes.
 Mais aussi le prix de la ville de Vannes, pour lequel trois finalistes sont en lice :
Kent, avec son livre « Peine perdu », Julia Kerninon, avec « Ma dévotion », et Serge Joncourt, avec « Chien-loup ».

L’autre objectif du salon, c’est de donner plus d’importance à la journée du vendredi.
 « Un train des auteurs part de Montparnasse, le vendredi.
 On loue un wagon, et ainsi certains auteurs arrivent en même temps à Vannes ».
 Les tables rondes commenceront dès le vendredi, et les scolaires seront toujoursaccueillis avec des auteurs venus spécialement pour eux.
 « On attend plus de 1 000 élèves ! », conclut Patrick Mah


D'après  le journal du Télégramme du 3.04.2019

Salon du livre. Jean Teulé président d’honneur
L’écrivain Jean Teulé a été choisi comme président d’honneur du salon Livr’à Vannes
, qui se déroulera du 14 au 16 juin dans les jardins des remparts.

Romancier et auteur de bande dessinée, il est très attaché à la Bretagne.
C’est un fidèle de Livr’à Vannes qui a été choisi comme président d’honneur cette année.
Jean Teulé est dans son jardin à ce salon !
 Il succède à ce poste à Jean-Christophe Rufin en 2017 et Didier Decoin en 2018.

 Il faudra donc attendre au moins un an avant de voir
une plume féminine nommée présidente d’honneur :
 « On avait pensé à Delphine de Vigan pour cette année,
 note Patrick Mahé, le président du salon.
 Mais elle ne vient que le vendredi. Elle n’a donc pas accepté notre proposition, et c’est tout à son honneur !
 J’espère que ce sera possible l’année prochaine ».

« Il aime leur parler »
 : « Il a une certaine aura et beaucoup d’empathie avec les lecteurs
. Il aime leur parler. Il ne faut pas quelqu’un qui soit intimidant ! »

Autre atout
 le compagnon de Miou-Miou a un lien avec la presqu’île de Rhuys.
 En effet, le héros de son roman « Héloïse, ouille ! »,
 Abélard, fut abbé à Saint-Gildas-de-Rhuys de 1125 et 1133.
 Avec son nouveau livre, « Gare à Lou ! », paru cette année,
 il revient dans la veine fantastique, qui avait fait le succès du « Magasin des suicides » en 2007

Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
D'après l'article
de   
Lionel CABIOCH  du journal Ouest France du 26.022019
J-100 avant une nouvelle page de Livr’à Vannes
 25000 visiteurs sont attendus. Le budget de l’événement s’élève à 250000€.
Le salon, qui aura lieu du 14 au 16 juin, vient de dévoiler la liste impressionnante d’écrivains invités
 avec son lot de nouveautés, dont la création d’un Prix « Jeunes adultes ».

Pourquoi ? Comment ?
Quel sera l’esprit de cette 12ièmè édition de Livr’à Vannes ?
«La littérature généraliste, la Bretagne et la mer, c’est notre identité, notre Triskell! »
Pour cette douzième édition, la ligne éditoriale du salon Livr’à Vannes reste la même.
 Patrick Mahé, président de l’événement, en a fait une marque de fabrique.
 Près de
200 auteurs viendront à la rencontre de leurs lecteurs, du 14 au 16 juin 2019,
dans le jardin des remparts.

Comment sont-ils sélectionnés?
Plusieurs mois avant l’événement, les cinq libraires vannetais doivent proposer une liste de leurs envies.
 Puis, le comité de pilotage organise la programmation.
 Au final, ce sont les organisateurs qui décident où les auteurs sélectionnés dédicaceront
 « On essaie de répartir équitablement les têtes d’affiche sur les stands. »
Quels seront les auteurs à ne pas rater cette année?
Parmi les auteurs particulièrement attendus lors de cette édition,
 figurent Laurent Joffrin, Laurent Gounelle, Véronique Ovaldé,
Delphine de Vigan, Olivia de Lamberterie, Kamel Daoud, Étienne Klein, Tanguy Viel, Stéphane Allix,
 Didier Le Fur, Anne-Marie Garat
 A noter: les personnages de BD Vick et Vicky seront mis à l’honneur.
 Fondée par le dessinateur-illustrateur Bruno Bertin,
 la société d’édition fête ses 25 ans à travers de nouvelles aventures de ses personnages avec Sherlock Holmes.

Beaucoup de visiteurs ont l’impression de revoir souvent les mêmes auteurs.
 Qu’en est-il vraiment ?
« Il y a énormément de renouvellement d’année en année»,
 martèle Patrick Mahé, même s’il reconnaît que des auteurs
reviennent régulièrement au salon, «car ils y sont très attachés ».
 Sur les 156 noms déjà annoncés, 40 étaient déjà présents l’an passé.
 «La condition, c’est qu’ils aient publié un livre dans l’année», précise Sylvie Rostain, directrice artistique.

Tous les auteurs seront-ils présents du vendredi au dimanche?
Non
. Mais beaucoup arriveront par le train des auteurs, le vendredi, en tout début d’après-midi,
 pour la journée des scolaires (qui passera de 600 à 1000 enfants accueillis)
. Mais cette année, en raison de Saint-Maur en poche, ( Au besion consulter le site de l'edition de 2018
https://www.enpoche.org/auteurs/edition-2018/
 qui tombe le même week-end, une petite partie des auteurs ne participera pas le dimanche à Livr’à Vannes.

A quelles nouveautés peuvent s’attendre les lecteurs ?
Parmi les nouveautés de l’année 2019, figure la création d’un Prix du roman « Jeunes adultes ».
 «Livr’à Vannes sera le seul salon en France à décerner un tel prix »,
 se félicite Patrick Mahé
. Le Young adult est un genre littéraire en plein essor.
" Désormais, chaque maison d’édition développe un secteur dédié aux jeunes lecteurs
. Notre initiative est un moyen de relancer la lecture chez les 11-12 ans,
 un âge où selon les statistiques les enfants décrochent »,
 explique Sylvie Rostain.
 Ce prix s’ajoute au Prix littéraire de la ville de Vannes et au Prix du roman en langue bretonne.
Autre nouveauté:
 le salon reconduit la
conférence hors-les-murs au Palais des arts, en accueillant Kamel Daoud
. Elle sera animée par Sébastien Le Fol, du magazine Le Point.

Est-ce un salon où les auteurs vendent beaucoup?
Oui.
 « À Vannes, les auteurs vendent des livres. Ils apprécient le contact avec le public.
Ce ne sont pas des spectateurs mais des connaisseurs.
 Il y a un vrai respect. Un signe ne trompe pas :
 contrairement à beaucoup de salons, ici, les gens font très peu de selfies avec leurs auteurs préférés…»

Même si les services de la Ville peinent à chiffrer précisément le volume des ventes,
 c’est inéluctablement un moment fort de l’année pour les cinq libraires vannetais.
 «Michel Renard, gérant du Jardin des Bulles, estime que Livr’à Vannes représente un
13ième mois », rapporte
Patrick Mahé.
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"

200 auteurs attendus dans le jardin des remparts
Littérature générale et bretonne
 A
Stephane Allix ; Juliette Arnaud; Jérôme Attal ;
B
 Angélique Barberat; Bernard Berrou; Emily Blaine; Christian Blanchard;
 Cathy  Bonidan; Jeanine Boissard; Clarence Boulay ; Nathalie de Broc ; Sylvie Brunel ; Jean-Christophe Buisson
; Olivia Burton et Mahi Grand; Michel Bussi ;
C
 Natacha Calestrémé; Cali ; Daniel Cario; Jean-Gabriel Causse;
 Fanny Cheval ; Gérard Chevalier; Michele Cotta ;
D
 Kamel Daoud; Jean-Louis Debré;
 Frédérique Deghelt; Denis Demonpion; Adeline Dieudonné;
 Mireille Dumas ; Jean-Pierre Duthilleux ; 
E-F
Catherine Ecole Boivin; Jean Failler; Jeremy Fel ; Adeline Fleury ;
 Lorraine Fouchet; Irène Frain; Emilie Frèche;
G
 AnneMarie Garat; Christian Garcin;
 Fabrice Gardel ; Alexis Gloagen;  Serena Giulano; Laurent Gounelle; Jean Guichard; Jean Guillo;
H - J
Cécile Hennion; Stéphane Hoffman; Stéphanie des Horts ; Hervé Huguen; Laurent Joffrin; Sophie Jomain;
 Serge Joncour; 
K
Axel Kahn; Kent; Julia Kerninon; Maurice de Kervénoaël ; David Khara ; Etienne Klein;
L
 Olivia de Lamberterie; Pascal Lamour; Francis
Latreille; Sylvie Le Bihan; Dominique Le Brun; Didier Le Fur; René Le Honzec ;
Pierre-Yves Le Priol ; Agnès Ledig; Thomas
Legrand; Marianne Levy ; Gilles Lhote;
M
 Murielle Magellan; Christos Markogiannakis ;
 Gilles Martin Chauffier; Agnès MartinLugand;
 Charlye Ménétrier-McGrath; Maude Mihami ; Thibault de Montalembert; Thierry Montoriol ;
 Viviane Moore; Xavier de Moulins ; Patrick Moureaux ; Xavier Müller; Robert Namias ;
 Nono; Véronique Ovaldé; Daniel Picouly ;
 Gilda Piersanti ; Cécile Pivot;
Pierre Pouchairet; Yann Quéffelec ; Jean-Marie Quemener; Sophia Raymond; Olivia Recasens ;
 François Reynaert; Karine
Reysset; Bernard Rio; Jean Rohou; Audrey Sauvajon; Vanessa Schneider; Marie Sizun; Guirec Soudée;
Pascal Sylvestre;Sophie Tal Men; Yann Tatibouet; Alex Taylor; Jean Teulé; Jacques Thorel ; Philippe Tourault;
 Stéphanie Trouillard; Anne Tuffigo;
Emilie de Turkheim; Charles-Eloi Vial ; Tanguy Viel ; Delphine de Vigan; Colette Vlérick;
 Emmanuel de Waresquiel ; Bernard
Werber; Sylvie Yvert.

BD et jeunesse
ASEYN; Ronan Badel ; Bruno Bertin; Philippe Bichon; Jeanne Bocquenet Carle
 Pierre Boisserie; Christophe Boncens ; Yves Cotten; Sophie Dabat; Emmanuel Despujol ; Duban; Julien Dupuy ;
 Ghislain Fernandez ; Jean Marc Fiess ; Romain Garoust;
Thomas Gilbert; Philippe Gloagen; Christophe Hadevis ; Frédéric Janin; Gabriel Katz ; Laurel ;
 Erwan Lebot; Claire et Reno Marca ; Frédéric Marniquet; Geneviève Marot; Stephane Melchior;
 Laurence et Emmanuel Michel ; Gilles Paris ;
 Tristan Pichard;Leslie Plee; Anne Plichota ; Maud Poupa ; Lawrence Rasson et Caroline; Relom;
 Roinan Seure Le Bihan; Mike Sonz ; Eve Tharlet;
Cendrine Wolf; Zanapa.


EN 2018 :du 8 au 10 juin .

D'après  le journal Ouest France du 6.06.2018

Deux cents auteurs dans le jardin des remparts durant trois jours

 Des auteurs de renom
 Pour la première fois, un écrivain étranger, auteur de nombreux romans à succès, sera présent à Livr’à Vannes,
 il s’agit de Colum Mac Cann.
 Notons aussi la présence de Didier Decoin, Marc Lévy, Gilles-Martin Chauffier, Tatiana de Rosnay
 Yann Queffélec, Irène Frain, Vladimir Fedorovski, Mazarine Pingeot, Katherine Pancol, Régis Warnier…

 Cinq librairies vannetaise
 La librairie Cheminant, le Jardin des Bulles, l’Archipel des Mots, Lenn ha Dilenn et le Silence de la Mer
tiendront un stand tout le week-end.

 Espace d’accueil pour enfants
Les enfants de 3 à 12 ans ont la possibilité d’être accueillis et encadrés par une équipe d’animations diplômée, de la ville de Vannes.
 Cet accueil, situé dans l’espace jeunesse, aux Lavoirs, est gratuit.

Parkings relais
aux entrées de la ville
 (parking de la fac UBS
quartier de Tohannic, parking du parc du Golfe).

Des prix littéraires
 Deux prix littéraires
 seront remis sur le salon, samedi 9, à 12 h.
 Il s’agit du prix de la Ville de Vannes, pour lequel ont été sélectionnés
Véronique Olmi, pour Bakhita, Éditions Albin Michel ;
Jean-Luc Coatalem, pour Mes pas vont ailleurs, Éditions stock ;
 Clarence Boulay, pour Tristan, Éditions Sabine Wespieser ;
 Raphaël Jérusalmy, pour La rose de Saragosse, Éditions Actes Sud et
 Michel Onfray, pour Le Désir ultramarin, Éditions Gallimard.

 Horaires Livr’à Vannes, au jardin des Remparts,
 entrée libre et gratuite.
 Vendredi 8 juin, ouverture du salon à 14 h et jusqu’à 19 h 30
 Samedi 9, de 10 h à 19 h et dimanche 10, de 10 h à 18 h.

 Contact : www.lelivreavannes.fr

Avec en particulier:
DES AUTEURS DU PAYS DE VANNES
Rémi Allainmat [V & S]
Anna B. Gabrielle [S & D]
Paul Anselin
Roger Arz [D]
Cathy Bonidan [D]
Malika Boulais [Sam & D]
Jean d’Artigues [V]
Jean-Paul Delessard [V & S]
Daniel Dujardin-Sadowy  [V & D]
Benoît Fournier [S & D]
Cécile Gouy [S & D]
Nadine Heurtel-Trégouet [S]
Anne Le Roy [S]
Céline Lefèvre-Mille  [S & D]
Pierre et Claire Millet [VSD]
Genovéfa Trichet [D]

D'après  le journal Ouest France du 6.03.2018 :article de Patrick CROGUENNEC.

Le salon du livre se déroulera du 8 au 10 juin.
 A cent jours de l’événement, les premiers auteurs, dont une dizaine viendra pour la première fois, sont connus.

Des auteurs inédits
Le salon Livr’à Vannes est bien ancré dans la saison littéraire
. A tel point que, selon son président Patrick Mahé,
 « nombre d’auteurs demandent de réserver leur présence d’une année sur l’autre.
 C’est un salon qui compte désormais dans le paysage littéraire français ».
 Pour autant, la volonté affichée est aussi d’apporter chaque année des nouveautés,
 avec notamment, pourcette 11ième édition, la présence d’ores et déjà assurée, d’une dizaine d’auteurs.
 Parmi lesquels, Katerine Pancol,
 « que l’on voulait avoir depuis la création du salon mais qui nous échappait. Elle sera bien là cette année »
 s’en félicite Sylvie Rostain, directrice artistique de Livr’à Vannes.

 Parmi les bizuts,
 citons également Patricia Darré, Philippe Jaenada (déjà venu en 2012)
 Michaël Lonsdale, Tobie Nathan, Olivier Norek, Véronique Olmi, Pierre Péan, Marc Trévidic, Régis Wargnier…

Un triptyque made in Breizh
Afin de renforcer la visibilité et la notoriété de Livr’à Vannes, salon du livre généraliste,
 l’événement est néanmoins structuré autour de trois thèmes majeurs propres à la Bretagne
 la mer, la terre et le vent.
 Ce qui permet d’asseoir la sélection des 220 auteurs e
t de construire la programmation culturelle périphérique de la manifestation :
 conférences, débats, rencontres et cafés littéraires.

Parrains et président d’honneur
La fidélité est une marque de fabrique du salon. Ainsi,
 si les auteurs demandent pour la plupart à y revenir, les organisateurs ne sont pas en reste,
 puisque depuis sa création, ils renouvellent leur confiance aux écrivains bretons
 Yann Queffélec et Irène Frain,qui en seront cette année encore les parrains.

Quant au président d’honneur,
 après Jean-Christophe Ruffin l’an dernier, c’est au tour de Didier Decoin, prix Goncourt 1977,
d’endosser cette responsabilité.

Vannes sur la seconde marche
Avec 27 000 visiteurs,
 Livr’à Vannes a acquis, en dix ans, une renommée dans le monde de l’édition.
 Il se classe ainsi, par sa qualité et sa fréquentation, à la seconde place des événements de ce type en Bretagne historique,
 derrière Saint-Malo (Étonnants Voyageurs) et devant Carhaix,
 Festival du livre en Bretagne (strictement dédié à la littérature bretonne) et
Guérande, avec son Festival du livre en Bretagne, « petit frère » de celui de Carhaix.

Renforcer la notoriété du prix
Lors du salon, trois prix littéraires sont remis
: A Vro (le pays, la Bretagne) ; Ar Mor (la mer) et An Avel, (le vent, l’air du temps).
Enfin, depuis l’an dernier,
 le Prix littéraire de la ville de Vannes récompense le roman français de la saison littéraire.
 Sa sélection est
une invitation à la découverte et à la lecture d’auteurs et de romans d’expression française,
 publiés en France entre septembre 2017 et mars 2018.
« Notre volonté est de lui donner une plus grande notoriété »,
 concède Patrick Mahé, président du salon Livr’à Vannes
 Particularité néanmoins de la manifestation vannetaise, par rapport à Étonnants Voyageurs notamment :
 l’accès au salon est entièrement libre et gratuit pour les visiteurs.

Les librairies présentes
Désormais, les librairies vannetaises sont partenaires de l’événement.
 Il s’agit des trois généralistes (Cheminant, Le Silence de la Mer et l’Archipel des Mots) et
 deux spécialisées (Lenn ha Dilenn et le Jardin des Bulles).
 Les cinq librairies sont ainsi associées à la construction de la programmation des journées du salon.
 Elles présentent également, sur leur site, leurs catalogues et assurent les ventes.
Patrick CROGUENNEC.

Les 122 premiers auteurs qui seront présents à Vannes
Littérature générale et bretonne
A- Olivier Adam ; Kaouther Adimi ; Ariane Ascaride ;
 Raphaëlle Bacqué ; Sam Bernett ; Christian Blanchard ; Clarence Boulay ;
Catherine Briat ; Nathalie de Broc ;
 Daniel Cario ; Natalie Carter ; Jean-Gabriel Causse ;
 Ariane Chemin ; Guillaume Chérel ; Michel Chevalet ; Fabien Clauw ; Jean-Luc Coatalem ; Frédéric Couderc ;
 Patricia Darré ; Jean-Louis Debré ; Laurent Decaux ; DidierDecoin ; Grégoire Delacourt ; Sonja Delzongle ; 
Maryline Desbiolles ;
 Olivia Elkaim ; Raphaël Enthoven ; Nicolas d’Estienned’Orves
; Jean-Louis Etienne ;
 Caryl Férey ; Lorraine Fouchet ; Irène Frain ;
 Eric Giacometti  Greg ; Virginie Grimaldi ;
 Bernard Hinault ;
 Philippe Jaenada ; Hervé Jaouen ; Thierry Jigourel ; Axel Kahn ; Olivia Koudrine ;
 Christian Laborie ; Pascal Lamour ;
Alexandra Lapierre ; Antoine Laurain ; Caroline Laurent ; Dominique Le Brun ; Gilles Lhote ;
 Gérard Lomenec’h ; Michael Lonsdale ;David Lopez ;
 Gilles Martin-Chauffier ; Bernard Minier ; Xavier de Moulins ;
 Tobie Nathan ; Olivier Norek ; Nono.
Jean-Paul Ollivier ; Véronique Olmi ;
 Katherine Pancol ; Pierre Péan ; Sabrina Philippe ; Mazarine Pingeot ;
 Yann Queffélec ;
 Joël Raguénès ; Jacques Ravenne ; François Reynaert ; Bernard Rio
 Tatiana de Rosnay ; Patrick Rotman
 Isabelle Saporta ; Sébastien Spitzer ; Karine Sylla ;
 Jean Teulé ; Serge Toubiana ; Marc Trévidic ; Emilie de Turckheim ;
 Yves Viollier ; Aurélie Valognes ; Colette 
Vlédérick ; Eric Vuillard ; Emmanuel de Waresquiel ; Régis Warnier et Bernard Werber.
Jeunesse et BD
Ronan Badel ; Beno ; Paul Beorn ; Slimane-Baptiste Berhoun ; Bruno Bertin ; Benoît Blary 
; Christophe Boncens ; Daniel
Brecht ; Laetitia Coryn ; Yves Cotten ; Cassandra O’Donnell ; Silène Edgar ; Claire Fauvel ;
 Ghislain Fernandez ; Paul Frichet ;
Philippe Gloaguen ; Fabien Grolleau ; Bob de Groot ; Françoise de Guibert ; Stéphane Guillerme ;
Jean-Benoît Héron ; Stéphane
Heurteau ; Nicolas Jolivot ; Lionel Lamour ; Catherine Latteux ; Gwendal Lemercier ; 
Sophie Lescaut ; Samuel Ménétrier ; Mike ;
Justine Morvan ; Nanou ; Bruno Pilorget ; Anne Plichota ; Luc Turlan ; Marie-Lorna Vaconsin ;
 Cendrine Wolf ; Gordon Zola et Wiaz.

Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
EN 2017
LE SALON FETE SES 10 ANS:Livr'à Vannes
les 9, 10,11 juin 2017
les  9-10-.11- 06-2017
(Lire article de presse de présentation  pour 2016: cliquez    )
http://www.livresenbretagne.fr/
Il  se poursuit par les " Nocturnes littéraires " -
à Quiberon ,
Josselin, Ploemeur, Locminé , Arzon, Vannes , Bignan (Kerguehennec)
- en 2016
  :   du 24 juillet 2016 au 31 juillet 2016
(   En savoir plus sur les nocturnes à a Quiberon en 2015  : cliquez    )
 

Un nouveau chapitre s’ouvre pour le salon du livre

En étant rebaptisé « Livr’à Vannes », l’événement, qui fête ses 10 ans, gagne en diversité.
 Il accueillera 200 auteurs.
 Parmi eux : Lévy, Rufin, Fournier, Pingeot, Chamfort, Kerviel, Poupon.

Pourquoi / Comment ? Combien d’auteurs sont attendus pour cette dixième édition ?
En devenant le salon Livr’à Vannes, le rendez-vous écrit un nouveau chapitre de son histoire,
 à l’occasion de son dixième anniversaire qui sera fêté, les 9, 10 et 11 juin, dans le jardin des remparts.
 « Avec 26 000 visiteurs accueillis, nous sommes désormais le deuxième salon en Bretagne,
 après celui de Saint-Malo »,
 se félicite le maire David Robo.
Deux cents auteurs sont attendus.
 « On n’a jamais réussi à présenter si tôt un plateau aussi complet »,
 précise Patrick Mahé, président de l’événement.

Qui sera le président d’honneur ?
C’est une première ! Jean-Christophe Rufin sera l’invité d’honneur de cette édition.

 Médecin de formation, humanitaire, ambassadeur et académicien, il viendra présenter son quinzième roman
" Le tour du monde du roi Zibeline .« Ça va donner une tonalité au salon », estime Patrick Mahé.

Quels sont les grands noms attendus ?
Le salon va gagner, cette année, en diversité, en accueillant des grands noms de la littérature
, comme Marc Lévy. « On souhaite le recevoir depuis longtemps, mais habitant New York,
 il ne fait que deux ou trois salons par an en France. C’est donc un honneur »,
se réjouit le maire.
Ce romancier aux 30 millions de livres vendus côtoiera, pendant ce week-end, d’autres auteurs de renom
comme Jean-Louis Fournier, Vladimir Fédorovski, Éric Vuillard, Bernard Werber, Mazarine Pingeot.
 Mais aussi Didier Decoin qui revient après dix ans d’absence, avec l’association des écrivains de marine.
 Des journalistes de renom seront aussi présents, comme Ariane Chemin, Christophe Barbier, Franz-Olivier Giesbert…
 Le chanteur Alain Chamfort sera également de la partie.
 Un pôle « explorateurs » verra aussi le jour, avec la présence de Philippe Poupon et de Géraldine Danon, de Luc Jacquet…

Quels sont les auteurs qui risquent le plus de faire parler d’eux ?
Des people malgré eux, connus pour leurs démêlés avec la justice, seront aussi de l’édition 2017,
 à l’image de Michel Neyret (ancien directeur adjoint à la direction interrégionale de la police judiciaire de Lyon) et de Jérôme Kerviel (ex-salarié de la Société Générale).

Quels seront les habitués du salon à revenir cette année ?
Des habitués du salon qui revendiquent leurs racines bretonnes seront comme presque chaque année présents comme Irène Frain, Yann Queffélec, Hervé Jaouen…
Un espacedédié au genre young adult sera aussi proposé », annonce Sylvie Rostain.

Quid des écrivains régionaux…
Ils auront toujours toute leur place.
 Mais cet espace sera exclusivement réservé aux écrivains du pays de Vannes. Un comité de sélection a dû être créé, tant la demande était forte.
 Après Florence Arthaud et Pierre Schoendoerffer, qui ont fait l’objet d’une exposition les années précédentes,
un hommage sera rendu à Michel Déon, écrivain, romancier, dramaturge et académicien,
 « qui a vécu ses premières années à Vannes et appris à nager dans la piscine de Conleau »,
 précise David Robo.
 D'après  le journal Ouest France du 23.02.2017

 

Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
EN 2016

Article du journal Ouest France de  mai 2016
Le salon du livre dévoile ses 150 écrivains

La 9e édition, qui aura lieu les 10, 11 et 12 juin 2016 dans le jardin des remparts,
 présente plusieurs nouveautés.
Avec notamment une rencontre entre auteurs et public, dès le vendredi soir10 juin 2016.

Habitués
D’une année sur l’autre, on les retrouve car ils sont des valeurs incontournables pour attirer un public toujours avide de têtes connues et d’auteurs à succès.
 Daniel Picouly, Irène Frain, Yann Queffélec, Pierre Bonte ou encore Nelson Montfort seront donc de retour sous les chapiteaux des jardins des remparts de Vannes les vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 juin,
 lors de la 9e édition du Salon du livre en Bretagne.
 Il en sera de même pour certains écrivains de littérature bretonne,
 habitués de ce rendez-vous, comme Yvon Le Men, Gérard Lomenec’h, Rozenn Milin ou Nono, et des auteurs jeunesse comme les locaux Ronan Badel et Bruno Pilorget.

Grands témoins
« Même si le succès perdure depuis le début, l’important est de se renouveler. »
 Président de ce salon, Patrick Mahé a voulu de nouvelles têtes.
 En faisant appel à ce qu’il appelle « des grands témoins de notre temps »
.Le généticien Axel Kahn, le scientifique aventurier Jean-Louis Etienne, le juge Marc Trévidic,
 le politique Jean-Louis Debré, le policier Olivier Norek ou encore Maryse Wolinski, l’épouse du dessinateur assassiné,
a
pporteront ainsi, chacun à leur manière, leurs témoignages sur l’évolution de notre société.

Issus du numérique
« Nous avons voulu aussi toucher un lectorat différent avec des jeunes auteurs qui ont choisi une autre voie, avant de venir au livre traditionnel » ,
 explique Sylvie Rostain, la nouvelle directrice artistique du salon.
 Ces écrivains sont issus du numérique où ils ont fait un tabac par leurs démarches souvent originales. Comme Odieux Connard qui ne révèle toujours pas sa véritable identité,
 Hugo qui a débuté sur You Tube, Morgane Bicail, Émilie Blaine ou Agnès Martin-Lugand.

Train des auteurs
C’est l’une des nouveautés de cette édition.
 En provenance de Paris, un train des auteurs transportera 100 auteurs jusqu’à la gare de Vannes.
 À partir de 17 h et jusqu’à 20 h le vendredi, ils tiendront tous ensemble trois tables rondes sur les thèmes de la jeunesse et de la bande dessinée.
 « Cela signifie que le salon n’est plus exclusivement réservé aux scolaires pour son ouverture.
 Ce sera un moment privilégié de rencontre pour le public, car plus intimiste que les samedi et dimanche »
, annoncent les organisateurs.
 Dans la foulée seront remis les prix de la Ville de Vannes et de Produits de Bretagne.

Première
La maison d’édition Actes Sud
sera présente au salon pour la première fois.
 Celle qui a obtenu plusieurs Prix Goncourt sera là avec plusieurs auteurs,
 dont Cécile Ladjali, Anne Collonges et Frédérique Deghelt.
 « C’est une nouveauté importante car Actes Sud vient d’être désignée comme meilleure maison d’édition au monde » ,
 selon Patrick Mahé.

Hommage à Wolinski
Comme tous les ans, un hommage est rendu à un auteur disparu sous la forme d’une exposition.
 L’an dernier, celle consacrée à la navigatrice Florence Arthaud avait connu un large succès.
 Cette fois, c’est le dessinateur Georges Wolinski, assassiné lors de l’attentat contre Charlie Hebdo en janvier 2015, qui est à l’honneur avec des dessins que son épouse Maryse,
 également invitée comme auteur, a bien voulu confier aux organisateurs.

P.C.

 

 Retour à l'accueil  : 

A  B C  D  E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z



CONTACT