A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

       TENOUX  GILLES
St  Gildas de Rhuys - Nantes

Les  Ombres du Porhoët  (07.2020? )

Editions Montagnes Noires
https://www.coop-breizh.fr/taxonomy/item/20000348-montagnes-noires-editions

Articles parus à la sortie de son ouvrage

D'après  le journal du Télégramme du 13.07.20200

L’écrivain Nantais Gilles Tenoux était en dédicace le 12 juillet 2020 devant la maison de la presse de Saint-Gildas-de-Rhuys.
Son dernier ouvrage « Les ombres du Porhoët » décrit une famille au travers de 90 portraits de 1550 à 2000.
 « C’est un travail sur le langage afin de retrouver la musique et
 les accents de chaque époque, à la manière des écrivains contemporains »
explique l’auteur.
 Son premier, « Les choix imparfaits », retrace l’histoire d’une personne au travers des années de 1960 à 2050
. Le deuxième « Promet moi Dimitri », un polar qui se passe en 2008 au moment de la guerre en Tchétchénie.
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
D'après  le journal Ouest France du 11.08.2020
Gilles Tenoux reste profondément attaché à cette terre du Porhoët,
 qui fait partie de son identité
Gilles Tenoux raconte l’histoire de sa famille de 1550 à 2000, originaire des Forges-de-Lanouée, Plumieux, Guillac, Josselin et Guégon.
 Originaire par ses quatre grands-parents de Lanouée et du Cambout,
Qui est-il?
  Gilles Tenoux est né à Paris où il a grandi, fait ses études de lettres et de linguistique
. Actuellement, il est président de Stradivaria, l’orchestre baroque de Nantes.
 « J’ai commencé par être formateur en alphabétisation, puis responsable de formation.
 J’ai ensuite été recruté par la ville de Lyon comme directeur de la formation
puis par Nantes Métropole comme directeur des ressources humaines (DRH) durant près de dix ans et
 aujourd’hui chargé de mission »,
  Gilles Tenoux reste profondément attaché à cette terre du Porhoët, qui fait partie de son identité
 Gilles Tenoux s’intéresse à tous les langages artistiques : musiques, langues, arts plastiques…
Il partage son temps entre Nantes où il chante avec Kan ar Vro (http://kan-ar-vro.e-monsite.com/ ),
 et Saint-Gildas-de-Rhuys.

90 portraits
 c’est l’histoire de sa famille au travers de 90 portraits de ses aïeux,
 tous originaires de Lanouée, Plumieux, Guillac, Josselin, Guégon… de Saint-Jean-Brévelay,
 au nord de Plessala, à l’ouest de Bignan, et à l’est de Mauron
. précise-t-il.
  « Ce livre, c’est le témoignage de la vie de ces gens de 1550 à 2000 »
, L’esprit de la forêt court dans tous ses livres, le gallo, à travers quelques expressions,
 se fait toujours entendre à un moment ou à un autre.
 confesse l’auteur.
 Ce livre est présenté à travers la généalogie d’une famille bretonne.
 « J’ai toujours écrit mais c’est seulement depuis quelques années que je me bagarre pour être édité.
Les Ombres du Porhoët est mon troisième livre »,
  La langue mise à l’honneur
 Cette symphonie de portraits de laboureurs, de bûcherons, de meuniers ou de filandières donne à entendre la musique de la langue que parlaient ces voisins de la forêt de Lanouée ente 1500 et 2000. cite l’auteur.
« Ainsi, le lecteur remonte le temps avec les petites histoires d’une famille, en passant de l’une à l’autre.
 On retrouve la langue de Voltaire, Rabelais, Marivaux sans oublier les femmes, Marguerite de Navarre, Madame de Sévigné ou Madame du Deffand »
 Et puis quelques dessins
à la plume évoquent les chemins et les bourgs souvent organisés autour de leur église : Lanouée, Le Cambout, Guégon, Mohon, Plumieux, Guéhenno, Josselin et son fameux château…

 Avec ce troisième roman, Gilles Tenoux allie une réflexion sur la langue, la Bretagne, et le récit.
Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"
Prix:18  (Chez l'Editeur, " dans toutes les bonnes librairies" et sur les sites spécialisés du web


Présentation  par l'Editeur
https://www.coop-breizh.fr/taxonomy/item/20000348-montagnes-noires-editions

Les Ombres du Porhoët propose une anthologie de la littérature française à travers la généalogie d'une famille bretonne
. Cette symphonie de portraits de laboureurs, de bûcherons, de meuniers
, de filandières... donne à entendre la musique de la langue que parlaient
ces voisins de la forêt de Lanouée entre les années 1500 et 2000.

Ainsi le lecteur remonte le temps,
avec les petites histoires d'une famille, en passant de l'un à l'autre.
 Près de cent auteurs et autrices, pour autant de portraits « à la manière de ».

On retrouve la langue de Voltaire, Rabelais, Marivaux, Fontenelle,
 Abraham du Vermeil, mais aussi de Raymond Queneau, Marcel Proust,
 Jean de la Fontaine, Montaigne, Beroalde de Verville.

Sans oublier les femmes :
 Catherine d'Aulnoy, Marguerite de Navarre, Madame de Sévigné,
 Madame du Deffand ou Marguerite Duras

.Un festival de vocabulaire,
 de tournures de phrases parfois désuètes, souvent charmantes, toujours justes.
 Et puis quelques dessins à la plume, pour donner à voir les chemins et les bourgs, souvent organisés autour de leur église :
 Lanouée, Josselin, Guégon, Plumieux, La Croix Hélléan, Bignan, Bréhan,
 Radenac, Guillac... et
 des paysages de forêts, de landes et de rivières.


Gilles Tenoux est breton, linguiste, administrateur territorial,
passionné de généalogie
. Auteur et dessinateur,
 son troisième roman Les Ombres du Porhoét allie une réflexion sur la langue, la Bretagne, et le récit.
 Il partage son temps entre Nantes, où il chante avec Kan ar Vro, et Saint-Gildas-de-Rhuys.


Prix: 18€  (Chez l'Editeur, " dans toutes les bonnes librairies" et sur les sites spécialisés du web)

A consulter:le blog de l'Auteur
:https://ombresporhoet.blogspot.com/

Page réalisée  le 27.09.2020

CONTACT    

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z