A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE    T

     TAL  MEN  SOPHIE
Lorient
De battre La  chamade (2.05.2018)

Editions Albin Michel
http://www.albin-michel.fr/
Découverte de l'Auteur par un article de presse

Neurologue le jour, Sophie Tal Men écrit la nuit
Elle exerce à l’hôpital de Lorient et le soir, derrière son ordinateur,
 Sophie Tal Men vit son rêve de romancière.
 Les éditions Albin Michel la suivent pour son quatrième roman…
 Rencontre
Imaginez un peu.
Une soirée printanière dans le 14 arrondissement à Paris.
 Les éditions Albin Michel mettent à l’honneur Sophie Tal Men,
 pour son nouveau roman De battre la chamade.
 Arrivent alors quarante fans, toutes vêtues de marinières…
 Un beau clin d’œil à Marie-Lou, héros de papier attachante,
 jeune interne en milieu hospitalier, qui débarque un jour en Bretagne…
En trois livres,
 l’écrivain écrit une véritable « success-story »,
 avec un premier tome qui s’est vendu à plus de 100 000 exemplaires
 . Sophie Tal Men, - Mental à l’envers -,
 est neurologue à l’hôpital du Scorff à Lorient.
 « Je suis venue à reculons dans la région », avoue-t-elle.
 La Rennaise, âgée de 38 ans, mère de trois enfants de 6, 9 et 12 ans,
 tombe sous le charme du littoral morbihannais.
 Sur les plages du pays de Lorient, des dunes de Kerguélen au Petit Pérello, elle aime promener son chien, Nietzsche.

« Un jour, nous aurons une maison sur l’île de Groix, près de la plage des Grands Sables.
 Dès que nous y allons, nous sommes déconnectés. »
 Elle y rejoindrait ainsi Lorraine Fouchet, une autre médecin devenue écrivain, très inspirée par l’atmosphère groisillonne.
Petite  biographie
 Sophie Tal Men a grandi dans une famille de médecins : une maman kiné, un papa médecin généraliste de campagne,
 un grand-père qui dirigeait un sanatorium à La Boissière.
 Ajoutez une tante et un oncle de la partie et un frère qui épouse le métier et le tableau est presque complet.
 On comprend alors que lycéenne, portée par les Lettres, elle hésite longtemps entre faire Khâgne et Hypokhâgne
ou suivre la filiation :
 « Mon père, Patrick Ory, m’a seulement dit qu’il n’y avait pas de médecine par loisirs. »

 Sophie Tal Men fait son choix.
 Elle bosse à fond, termine première des bizuts au concours de première année de la fac de Rennes 1
. « Je me suis donné tous les moyens, je ne faisais rien d’autre. »
 Elle se dirige vers la neurologie, « la spécialité la plus littéraire.
Cela a trait avec le cerveau. Tout est en lien avec les sens, les émotions. Il y a une base théorique des plus complexes. »
 En 1999
 jeune étudiante, dans un préfabriqué de l’université rennaise, elle monte sur les planches.
 Elle joue un rôle dans une adaptation de La Maladie de Sachs
. Dans la salle se trouve… Martin Winckler, - encore un médecin qui prend la plume -
, auteur de ce best-seller qui a été adapté à l’écran.
Une belle rencontre, qui aura une suite…
 Ces doubles vies la titillent. Elle se lance elle aussi dans l’écriture, vécue « comme un plaisir. »
 Chaque soir, - elle a un côté hyperactif -, quand les enfants sont couchés,
elle se réfugie derrière son ordinateur.
 « J’avais envie de créer des personnages contemporains dans une Bretagne que j’aime et
 dans un univers hospitalier que je connais bien. »
 De la romance, de la bienveillance…
 C’est au début assez fouillis, elle apprivoise l’exercice d’écrire :
 « J’ai vu que ça allait se concrétiser. »
 L’exigence, la discipline ne lui font pas peur.
 En mai 2015
 « le rêve commence » Sophie Tal Men poste son livre Les yeux couleur de pluie sur la plateforme Amazon ,
. Ici, pas de comité de sélection.
Elle avait auparavant envoyé son manuscrit à seize maisons d’éditions.
 Pas de réponse, si ce n’est deux refus, « d’une simple ligne »
. Un mail à Martin Winckler
Sur le Net, en quinze jours, le livre trouve son lectorat et atteint le top 10 des ventes.
 Carton plein avec 11 000 lecteurs…
 L’auteure ne se dévoile pas. Garde une part de mystère autour de son identité.
 C’est à partir de là qu’elle se rappelle au bon souvenir de Martin Winckler :
 « Je lui ai envoyé un mail. » Il l’aiguille, lui donne le nom d’une éditrice d’Albin Michel.
 Et c’est parti.
 Sophie Tal Men avance à visage découvert.
 En mai 2016,
 l’ouvrage paraît et connaît le succès qu’on lui connaît.
 L’auteure, qui pourrait être estampillée feel-good, pour les bonnes valeurs qu’elle véhicule dans ses écrits,
 continue son bonhomme de chemin.
 Humblement. Albin Michel et son directeur éditorial, Richard Ducousset, lui font confiance.
Paraît en 2017
 la suite des aventures de Marie-Lou, Entre mes doigts coule le sable.

 Qu’en pense sa famille ?
 « Mes enfants sont fiers. Ils offrent mes romans. Néanmoins, il ne faut pas que ça empiète sur le temps que je leur consacre. » Même chose pour son mari, gastro-entérologue.
 Et demain ?
 Elle prépare un livre où l’on retrouvera un peu de médical, de la Bretagne et du chocolat.
 Une chose semble sûre : « Je ne quitterai pas mon métier. »
 Ne jamais dire jamais…

D'après l'article de    Loïc TISSOT   du journal Ouest France du 1.07.2018
 

Présentation par l'Editeur
à la page:
http://www.albin-michel.fr/ouvrages/de-battre-la-chamade-9782226400369
En commençant son internat de médecine à Brest,
 Marie-Lou est très vite happée par le tumulte de l’hôpital.
 Un concentré d’humanité où les rencontres, les émotions, les disparitions aussi, font grandir, mûrir.
 Plus qu’un apprentissage, c’est une prise de conscience, sur soi et sur le monde.
C’est là que bat le cœur de la vie.
Côté sentimental, les choses ne sont pas moins compliquées…
 Comment retenir l’instable et insaisissable Matthieu dans ses filets ?
 Lui qui a dû mettre la médecine entre parenthèses pour retrouver son père disparu ? 
On retrouve l’énergie et la fraîcheur de l’auteur des Yeux couleur de pluie et
 de Entre mes doigts coule le sable dans ce roman du quotidien mouvementé
 de Marie-Lou et Matthieu.
Un chassé-croisé amoureux sans répit, un portrait sans fard du monde hospitalier,
 des histoires d’amitié, beaucoup de résilience pour une vraie surprise.

Prix :   18€   dans  " toutes les bonnes librairies'' ou sur les sites spécialisés du Web

Au besoin lire un extrait à la page:

http://www.albin-michel.fr/ouvrages/de-battre-la-chamade-9782226400369#livre-extrait


L'auteure
Sophie Tal Men


Ses ouvrages précédents

 

Parutions

 - le 3 mai 2017
Entre mes doigts coule le sable
(En livre de Poche )
Prix 7€70

- le 4 mai 2016
 les yeux couleur de pluie
(En livre de Poche )
Prix 7€20

dans 
 " toutes les bonnes librairies''
ou
sur les sites spécialisés du Web


Résultat de recherche d'images pour "image de ligne de separation"

 

Page réalisée le 21.08.2018.


CONTACT    

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z